Accueil / En Région / Auvergne / Les Fréro Delavega font danser la Coopérative de Mai

Les Fréro Delavega font danser la Coopérative de Mai

001Une heure avant le début du concert, la salle est presque déjà bondée! On peut dire que le public est au rendez-vous pour le concert des Fréro Delavega qui affichent déjà salles combles pour toutes les prochaines dates de leur tournée et ce jusqu’à la fin 2015.

Il va falloir patienter un petit peu avant d’apercevoir les deux amis car Les Fréro Delavega on choisit le groupe Namasté pour la première partie de leur concert et c’est une très belle surprise! Dès la première chanson, le charme opère et le public semble conquis. Nous passons une demi-heure de plaisir à découvrir ce groupe dont on saluera la belle musicalité de leurs titres, non loin du style musical des Fréro Delavega. On aurait d’ailleurs adoré un duo entre les deux groupes. En attendant, on retiendra leur superbe titre « L’absurde » à découvrir rapidement.

C’est en famille, en couple ou entre amis que l’on vient au concert des Fréro Delavega. La fosse déborde de monde et ne cesse de désemplir. C’est clair : leurs fans souhaitent être au plus proche d’eux. Ils languissent de les retrouver (eux qui n’avaient pas pu faire la première partie de Joyce Jonathan l’année dernière à cause de leur participation à l’émission The Voice). Mais leurs fans Clermontois ne leur en ont pas tenu rigueur : près de 1700 personnes sont présentes ce soir, le concert affichant complet depuis plusieurs semaines. Nous sommes maintenant impatients de les voir entrer sur scène et nous patientons sur des titres reggae choisis par Les Fréro eux-mêmes pour sûr! Nous comprenons vite que nous allons danser ce soir!

La musique se calme pour laisser place à l’entrée sur scène des Fréro Delavega avec leur interprétation du titre de Vanessa Paradis « Il y a ». Dans l’obscurité, on les aperçoit à peine, on les devine. Le moins qu’on puisse dire c’est qu’ils savent se faire attendre! Et ça valait le coup : Quelle magnifique prestation ! Ces deux voix se mélangent parfaitement et donnent presque l’impression de ne faire qu’une. Elles nous emportent toutes deux directement dans leur univers.Ce sera de loin le moment le plus calme de la soirée qui va aller crescendo. En effet, ils nous réservent encore de nombreuses surprises.

002Les Fréro Delavega se dévoilent simplement, en tenues estivales comme s’ils chantaient depuis chez eux, non loin de la Dune du Pila. Un grand écran derrière eux nous renvoie des images de la nature : la mer, la pluie… Un vrai clin d’œil pour Gujan-Mestras, petite ville située au cœur du Bassin d’Arcachon où les deux amis se sont connus et où ils ont fait leurs premiers pas comme chanteurs. Ils se montrent drôles, festifs, «à la cool » comme ils disent. On se croirait au bord de la mer avec eux, devant un feu avec une guitare à la main à chanter tous ensemble en famille dans la bonne humeur.C’est avec le titre « Le chant des sirènes » qu’ils nous font partager leur attachement pour leur ville de rencontre puisque le clip a été filmé à la Dune du Pilat non loin du Petit Nice proche d’Arcachon.

Ils se révèlent jovials et ne cessent d’interpeller « Clermont-Ferrand » tout le long du concert. Ces deux jeunes là ne se prennent pas au sérieux. C’est avec beaucoup d’humour qu’ils continuent leur soirée en sautillant « comme des gamins ». Accompagnés de leur ukulélé, ils enchaineront danses sur danses. Le moins qu’on puisse dire c’est qu’ils sont inépuisables. Ils vont réussir à nous faire danser pendant près de 2 heures.

Et s’enchainent ainsi tubes sur tubes, avec les titres comme « Sweet Darling », « Même si c’est très loin », « Mon petit pays » qui démontrent aussi l’énorme complicité qu’il y a entre Jérémy et Florian. Et le public le ressent et prend encore plus de plaisir à écouter leurs chansons telles que « Reviens » et « Sur la route ». Le public aime ça et chante à tue tête ces paroles qui restent jusqu’à la sortie du concert : « Whoninanana ouh oh oh whoninanana »

Si les deux chanteurs-musiciens excellent en interprétant leurs propres titres, notamment avec « De l’autre côté »  ou « Reviens » (deux titres qu’ils chanteront chacun leur tour en solo), ils sont tout aussi incroyables quand ils ré-interprètent à leur façon pop-folk les chansons d’autres interprètes. C’est d’abord le cas avec la chanson de Pink Martini « Sympathique – Je ne veux pas travailler ». Ils en profiteront pour présenter leur différents musiciens : au synthétiseur, à la batterie et à la contre-basse. Mais aussi à la flûte traversière et au xylophone avec l’interprétation incroyable de la romantique chanson « Tour de Chance ». Un moment magique!

Les Fréro Delavega ont une technique vocale à couper le souffle. Ils réussissent largement à envouter ce public et même plus que cela puisqu’ils n’hésiteront pas à stopper le concert, pour signaler avec beaucoup d’humour qu’une jeune fille a fait un malaise; et c’est très naturellement et avec beaucoup de professionnalisme qu’ils reprendront de plus belle.

C’est indéniable, Les Fréro Delavega ont mis le feu ce dimanche soir à la Coopérative de Mai. Mais Clermont-Ferrand n’est encore pas au bout de ses surprises. Car lorsqu’ils décident d’interpréter P.I.M.P. de 50 Cent, c’est dans les gradins qu’ils décident de le faire!!! Perchés sur deux chaises au cœur de la salle de la Coopé, ils mettent littéralement le feu en immersion totale avec leurs fans qui n’en reviennent encore pas de les voir chanter aussi proche d’eux.
Leur générosité est telle qu’on a l’impression qu’il est vital pour eux d’être au plus proche de leurs fans. Preuve en est, lorsqu’ils décident d’interpréter « Caroline » du talentueux Mc Solaar dans la fosse avec leur guitare a capella. Une belle occasion pour leurs fans de chanter avec eux ce titre qu’ils avaient interprété au audition à l’aveugle et pour lequel Mika s’était à l’époque retourné. C’est un clin d’œil, comme pour nous dire qu’ils n’oublient pas comment cela à commencé et que c’est grâce à son fidèle public qu’ils rencontrent aujourd’hui un tel succès.

Merci aux Fréro Delavega pour ce bon moment de détente : on vous réserve d’ores et déjà une danse pour 2016 !
Vous pouvez réserver vos places pour la tournée en 2016 : http://www.infoconcert.com/news/reservez–frero-delavega-devoile-une-tournee-des-zeniths-pour-2016–11016.html

www.pdf24.org    Envoyer l'article en PDF   

A propos Laëtitia

Passionnée d'écriture et éternelle curieuse, j'aurai plaisir à partager avec vous, mon avis sur les dernières tendances en musique, littérature, mode/beauté et divers autres sujets de la vie quotidienne. Ayant à cœur de mettre en avant ma région, je n’hésiterai pas à vous informer des dernières sorties et spectacles à ne surtout pas manquer en Auvergne !

A lire aussi

I-Tweet #2 : Farewell, rock’n’love bitch !

« C’est quoi ce son, c’est bon ?! » On s’est tous posé au moins une fois cette ...

Lire les articles précédents :
“La fin des banques” de Philippe Herlin

Le 12 février dernier, sortait en librairies le dernier livre de Philippe Herlin, « Apple, bitcoin, ...

Paul McCartney au Stade Vélodrome de Marseille

En passant par le Nouveau Stade Vélodrome à Marseille lors de sa tournée Out there, ...

Le petit livre de la méditation en pleine conscience

Le petit livre de la méditation en pleine conscience invite à ralentir, lâcher prise et déstresser avec ...

Fermer