Accueil / Le meilleur du web / L’engouement des medecines douces/alternatives

L’engouement des medecines douces/alternatives

 

-homeopathie-Une autre façon de se soigner ou plutôt d’être mieux dans son corps

Homéopathie, ostéopathie, phytothéraphie, acupuncture…tous ces noms assez barbares il y a quelques années sont aujourd’hui dans toutes les bouches ou presque.

 Qui ne connait pas aujourd’hui les fameux petits granules au goût sucré ? Longtemps décriée par la médecine conventionnelle, l’homéopathie se démocratise au point que certains médecins n’hésitent plus à la prescrire. Des généralistes ont même parfois opté pour une formation complémentaire en homéopathie qui n’est pas considérée comme une spécialité mais comme un mode d’exercice particulier.

 Même si chacun (ou presque) admet qu’une maladie grave ne va pas être guérie avec un traitement homéopathique, de plus en plus de professionnels reconnaissent son utilité en cas de maux chroniques (amélioration des symptômes), troubles légers, stress passager ou renforcement des défenses immunitaires.

L’homéopathie a pour avantage de ne pas provoquer d’effets secondaires, elle est d’ailleurs employée aussi chez les bébés pour soulager maux de dents, coliques ou encore bleu ou bosse avec le très célèbre Arnica par exemple. Les granules sont remboursés par la sécu, au contraire des autres préparations homéopathiques (teintures mères, comprimés à sucer, sirops…).

 Lombalgies aigues, sciatiques récurrentes ? 60 à 80 % de la population française souffre du mal de dos : mauvaises postures, sédentarité, obésité semblent favoriser ce mal du siècle : bref ! les gens en ont plein le dos ! si la douleur récidive ou est particulièrement pénible à supporter, c’est la consultation médicale et la batterie d’examens qui l’accompagne. Après diagnostic (absence de la fameuse hernie discale ou autre pathologie tout aussi réjouissante), le patient en a souvent marre d’avaler des anti-inflammatoires à longueur de journée avec le risque en prime de développer un ulcère à l’estomac ! une thérapie manuelle peut être efficace : l’ostéopathie.

Très en vogue depuis quelques années, l’ostéopathie ne soulage pas uniquement les maux de dos, mais peut être aussi proposée en cas de  sinusite, troubles gastriques, génito-urinaires, ou encore le reflux gastro-oesophagien du nourrisson…

Il faut savoir qu’une partie des ostéopathes exerçant en France n’ont pas suivi un cursus médical, mais ont obtenu leur diplôme via des écoles privées en 4 ou 5 années d’études. La consultation n’est pas remboursée par la CPAM, seules certaines mutuelles la prennent en charge.

 Si ces 2 alternatives à la médecine classique que sont l’homéopathie ou l’ostéopathie sont les plus largement plébiscitées par les français, d’autres méthodes de soins comme la phytothérapie (médecine par les plantes), l’aromathérapie (huiles essentielles) acupuncture (médecine chinoise) ont également le vent en poupe.

 Il est maintenant évident que toutes ces nouvelles approches peuvent certainement apporter un bien être et un mieux vivre physique et psychique. Il convient cependant de garder à l’esprit qu’en cas de persistance de troubles ou symptômes aigus, une consultation médicale s’impose impérativement.

 

 

 

fr.pdf24.org    Envoyer l'article en PDF   

A propos Agence

A lire aussi

Le « Top 5 » des villes qui acceptent la nudité

Paris en ce début du mois de septembre vient d’ouvrir officiellement plus de 7000 mètres ...

Lire les articles précédents :
Faire le choix du bonheur de Marie Andersen

Les éditions Ixelles présentent un livre passionnant : Faire le choix du bonheur de Marie ...

Paris Roubaix 2014, les pavés sont notés
Paris Roubaix 2014, les pavés sont notés

Ce lundi, Christian Prudhomme, Jean François Pescheux et Thierry Gouvenou, les organisateurs de Paris - Roubaix ont reconnu le parcours...

A Lacapelle-Marival la solidarité fait la fête.

  Samedi 5 avril, se tenait à la salle des fêtes de Lacapelle Marival  dans ...

Fermer