Accueil / Culture / Cinéma / Les Trois Inconnus les plus reconnus du pays en visite à Bordeaux.

Les Trois Inconnus les plus reconnus du pays en visite à Bordeaux.

Mardi 21 janvier, l’UGC Ciné Cité de Bordeaux a le plaisir de recevoir les Inconnus pour la présentation du deuxième volet des Trois Frères, 18 ans après le succès du premier. En attendant la sortie, le 12 février, France Net Infos vous livre ses impressions.

Synopsis

Ils sont trois,
Ils sont frères,
Ils sont de retour.
15 ans après, Didier, Bernard et Pascal sont enfin réunis… par leur mère…
Cette fois sera peut-être la bonne.

La Bande-annonce, c’est par  ici

Non, la mère de Didier, Bernard et Pascal n’est pas morte une seconde fois. Pourtant, les frères Latour sont à nouveau convoqués chez le notaire pour une affaire de « reliquat ». Là encore, les quiproquos cèdent la place à la désillusion lorsque nos trois frères comprennent que leur mère ne leur aura décidément laissé aucun héritage…hormis un curieux objet.

Quinze ans après, les retrouvailles sont glaciales et nos trois hommes n’ont pas beaucoup évolué. Quand il s’agit d’argent, rien ne va plus…

Que sont-il devenus ? Des ratés, complètement fauchés. Didier vend des articles de sex-shop via internet, se faisant passer pour un professeur de philosophie auprès de sa femme, une vieille rombière peu ragoûtante. Bernard est toujours un pitoyable comédien, qui tente de se réinventer dans un nouveau One Man Show qui laisse à désirer et vit dans un vieux mobil-home. Quant à Pascal, il se fait entretenir par une femme mûre et riche, qui le traite comme un domestique. En somme, rien de bien reluisant pour ce trio infernal qui s’enlise dans la médiocrité.

Le scénario est identique à celui du premier volet et les Inconnus toujours aussi drôles et décalés, si ce n’est plus. On prend les mêmes et on recommence, la recette est assurée.

Une fois de plus, le vaniteux Pascal se laisse embarquer par ses deux frères, qui l’entraînent dans une série de galères, prétextes à de nombreux gags, qui font bien souvent écho à la version de 1995. Cette fois-ci, c’est Bernard qui voit sa vie bouleversée par l’arrivée de sa « fille », Sarah, une adolescente rebelle qui mêle son « père » et ses « oncles » à ses histoires de trafic de drogue. A partir de là, les situations rocambolesques s’enchaînent et nos trois héros se montrent de plus en plus ridicules et pitoyables.

Qu’a-t-on aimé ? Qu’a-t-on moins aimé ?

Que vous soyez réticents, c’est normal, on a toujours peur d’être déçus par les « suites ». Pourtant, avouons-le, on est bien contents de les retrouver, toujours aussi fous, toujours aussi énergiques. Si vous avez aimé le premier volet, nul doute que vous aimerez aussi celui-ci.

Toujours aussi radins et égocentriques, ils n’ont pas changé et on apprécie. Vous retrouverez encore une fois Bernard travesti, vous reconnaîtrez le petit Mickaël qui a bien grandi, ou encore un célèbre personnage que vous avez rencontré dans un spectacle des Inconnus…mais n’en disons pas plus.

Un certain nombre de scènes renvoient directement au film de 1995 et feront (sou)rire les nostalgiques.

On ne change pas la recette du succès, direz-vous.

Justement, on aurait parfois aimé un peu plus de surprises et de prises de risques dans cette suite un peu trop plaquée sur le premier volet. Par ailleurs, tout semble prétexte aux gags et à cet humour facile qui nous divertit tant, et l’on aurait souhaité une touche de subtilité pour mieux faire ressortir le scénario.

Cela dit, le film n’en reste pas moins un grand moment de divertissement.

 Quant à savoir s’il y aura un numéro 3, la réponse des intéressés reste floue…

fr.pdf24.org    Envoyer l'article en PDF   

A propos marjorie.riviere

A lire aussi

DJAM : Tony Gatlif évoque la Grèce et l’exil

Le cinéma de Gatlif poursuit sa quête de l’humain, son cheminement musical, et nous procure ...

Un commentaire

  1. Marinette TRENTIN

    En attendant avec impatience la sortie du film « Les Trois Inconnus  » je savoure ce résumé de haute volée et d’une approche exceptionnelle d’une saga familiale… Cependant ce retour chez le notaire pour « reliquat » est à la mesure de quel mystérieux objet ?
    Certes la décadence les poursuit et rien ne paraît les aider !!!
    Les encouragements poétiques de Marinette .

Lire les articles précédents :
défilé podium jeunes stylistes 5ème édition à Paris

Dans un lieu d’exception, Mercredi 5 février au soir dans un des salons privés de l'Hôtel national ...

Montre-moi Les pirates, un livre d’observation aux éditions Fleurus.

Paru le 17 janvier 2014, aux éditions Fleurus, Les pirates vient compléter la collection Montre-moi, ...

Matis en concert à l’espace Jemmapes!

Le 6 février, à 20h, Matis sera en concert à l'espace Jemmapes. Vivre sa passion, ...

Fermer