Accueil / Loisirs / L’essor des brocantes

L’essor des brocantes

Le marché aux puces a vu son origine à Paris pendant le Moyen Âge. À cette époque, le marché consiste à vendre des vêtements usagés durant un grand rassemblement. Actuellement, cette pratique évolue et se nomme les brocantes. Elles se définissent comme la vente en plein air de tous les objets d’occasions entre particuliers.

Comment se présentent-elles ?

Les brocantes en France rassemblent tous les adeptes de petites affaires et d’objets de seconde main. Le marché est l’occasion de redonner une seconde vie à tous les objets qui ont été mis au placard. En effet, les particuliers étalent les objets dont il ne se sert plus et les vendent à prix imbattable. Les acheteurs ont aussi la possibilité de marchander les prix. De nos jours, ce système de commerce est de plus en plus prisé en France. Chaque année, la brocante attire plus de 15 millions de visiteurs à la recherche des objets d’occasions variés et rentables en rapport qualité-prix. Les dates des brocantes sont toujours des moments à ne pas rater pour les collectionneurs d’objets rares ou d’objets antiques.

Comment participer à une brocante ?

L’article L310-2 stipule que tout particulier non immatriculé dans le registre du commerce a le droit de participer au système de brocante à condition qu’ils vendent uniquement des objets usagés et personnels. Cette autorisation est valable deux fois par an. Si les brocantes en France se déroulent sur un lieu public, les particuliers qui veulent y participer doivent fournir quelques formulaires et documents au moins 3 mois avant la date prévue de l’ouverture. De ce fait, les documents sont les suivants : l’autorisation d’utiliser un domaine public dans une courte durée et la déclaration préliminaire de vente au déballage. Ce dernier est à déposer à la mairie ou à envoyer par courrier avec accusé de réception. Concernant la brocante dans un lieu privé, l’intéressé doit fournir les déclarations de vente au déballage 15 jours avant la date. Toujours selon la loi L310-2, un participant non professionnel doit fournir une attestation sur l’honneur qu’il ne participera qu’à une seule brocante au cours d’une année. Pour éviter les fraudeurs, l’organisateur des brocantes dispose de toute la liste des participants et des objets mis en vente.

PDF24    Envoyer l'article en PDF   

A propos redaction

La rédaction suit les tendances du moment dans le domaine d’actualité. elle vous propose de suivre l'actualité mais aussi des chroniques de livres, cinématographiques , de suivre l'actualité de vos loisirs ( parc , spectacles , sorties ) et de vous proposer des infos fraiches par nos journalistes présents dans toutes la France qui peuvent couvrir ainsi de plus près les informations , nous proposons aussi des dossiers thématiques en fonction de l'actualité et des podcasts audio et vidéos .

A lire aussi

Kit Origami – Black and White

C’est aux éditions Larousse, qu’est paru le Kit Origami Black and White, un livre-kit, avec ...

Lire les articles précédents :
Le retour de Jules, de Didier van Cauwelaert

Didier van Cauwelaert nous propose son nouvel ouvrage intitulé Le retour de Jules, paru en ...

Les Light-Novels aux Éditions Ototo/Ofelbe  !

Encore des sorties qu’on attendaient avec impatience chez Ofelbe/Ototo Éditions, des suites de Lights Novels nous ...

La Coupe de France a 100 ans : l’histoire d’une compétition populaire

Les grands joueurs de la coupe de France qui font ces grands exploits, la fraternité, ...

Fermer