Accueil / Culture / L’île du temps : Enquête, mystère, paranormal au rendez vous !!!

L’île du temps : Enquête, mystère, paranormal au rendez vous !!!

Un nouvel éditeur rentre dans la cour informative de France net infos : Komikku Éditions ! Il nous propose une ligne éditoriale manga riche, variée, pour lesquels ils ont eu un vrai « coup de cœur » : des imports qui plairont au public classique de manga mais également à un public trentenaire, quarantenaire et plus !

Depuis 2012, nombreux sont les titres que l’on a vu défiler : L’île Infernale, Malicious code, Reversible Man, Pupa, 6000, entre autre … en majorité du thriller, du mystère, du suspense, en passant par le polar, le tout sur fond de culture sociale japonaise : il y en a pour tous les goûts !

Aujourd’hui, on vous parle de L’île du temps, un thriller temporel renversant, en librairie depuis le 24 Novembre 2016, one-shot de 230 pages, scénarisé par Takashi Sugimoto, illustré par Naotsugu Matsueda.

L’île du temps © Naotsugu Matsueda / Takashi Sugimoto 2014

Le décor :

L’île de Yagô … Anciennement peuplée par les mineurs engagés à la recherche d’or, l’île de Yagô n’est plus qu’un monceau de terre en forme de flèche complètement abandonné : des immeubles désaffectés à la mine déserte, c’est comme si le temps s’y était arrêté !
Un endroit parfait pour le tournage d’une série de reportages sur les bâtiments abandonnés ! Une équipe composée de neuf personnes allant du réalisateur au petit assistant de production : Jun Sakura, en passant par les vedettes télés, débarque sur cette île où une légende mystérieuse plane :

« On apprend qu’il existerait un « lac de l’oubli » … Ce serait un lac souterrain au fond de la mine de l’île de Yagô … quiconque y tombe disparaît pendant cinq ans … et n’a aucune notion du temps qui passe … c’est de là que viendrait son nom. »

Après avoir partagé leurs premières impressions sur cet endroit, et avoir constaté que les réseaux téléphoniques sont inexistants, l’installation commence tandis que certains préfèrent « s’égarer » pour découvrir les différents lieux et préparer le prochain tournage : Jun et le scénariste, choisissent la mine et son lac souterrain salé, où Jun, le jeune assistant, a le malheur de faire tomber son téléphone professionnel dans le lac !

 

 

L’île du temps extrait © Naotsugu Matsueda / Takashi Sugimoto 2014

Quelques heures plus tard, alors que le tournage se prépare, c’est avec une grande stupeur que celui-ci reçoit une vidéo plus qu’inquiétante sur son téléphone personnel, vidéo provenant du téléphone qu’il a malencontreusement perdu au fond du lac de la mine : un homme en costume dont le visage est entouré de bandage, assis sur un fauteuil roulant, prédit sa mort et celle de toute l’équipe de tournage !!!!!
Et comme si cela ne suffisait pas, ce mystérieux survivant de la catastrophe qui va se produire, lui apprend qu’il se trouve dans le futur, et lui demande de trouver le coupable, qui, selon lui, ferait parti de l’équipe !!!!!!

C’est le début de l’angoisse pour Jun qui doit prendre ce message comme une plaisanterie lorsque les autres membres de l’équipe se moquent de lui !!! … et d’une course contre la montre pour découvrir ce qu’il se trame sur cette île maudite, lorsque le premier événement cité par l’homme au bandage de la vidéo a lieu !!!!!
Nous sommes le 3 août 14h58 … tout le monde sera mort le 4 août à 18h57 !

 

 

L’île du temps extrait 2 © Naotsugu Matsueda / Takashi Sugimoto 2014

Lecteurs ! Je peux vous assurer que vous allez vous plonger corps et âmes, (et même tripes !!) de la première à la dernière page de ce pavé de  one-shot, sans quitter une seule planche des yeux avant d’avoir fini l’histoire !!!!! Takashi Sugimoto vous embringue dans un thriller horrifique, où les protagonistes sont mis en valeur simultanément, puis disparaissent un à un dans le plus grand mystère et de façon assez violente !!! En même temps, le lieu proposé contribue à l’ambiance glauque et angoissante : une île abandonnée au milieu de l’océan où aucune communications téléphoniques ne passent, où une légende d’ enfants « perdus » existe, et où des adultes ont déjà disparus, on ne pouvait rêver mieux comme trame de fond !!! Un suspense haletant souligné d’une part par des informations venant du futur, rendant l’histoire quelque peu intemporelle, et d’autre part, par les graphismes de Naotsugu Matsueda, avec ses illustrations « chocs » sur deux pages qui accentuent la peur et l’angoisse tout au long du récit ! pas pour les chochottes, mais pour les amateurs de sensations fortes ! Vous essayerez probablement, en tout bons détectives, de percer le secret de l’île et du coupable avant la fin, et malheureusement, vous terminerez le récit par un rebondissement de taille qui crée une surprise totale !!!! 

« L’île du temps » publié par Komikku Éditions, c’est un scénario bien mené, un grand classique du genre polar/thriller, digne d’un bon Wes Craven !!! Craquez pour une lecture pleine de suspense et de rebondissement, elle vaut le coup ! On attendra avec impatience les prochaines publications de cet éditeur manga … A suivre donc !!!

PDF24    Envoyer l'article en PDF   

A propos stef emma

Rat de laboratoire, BDphile, et couteau en second sur Le bon goût des choses ( végétarien, végétalien)

A lire aussi

Nos rires et mes larmes de Annick Chatelain Étienne

Les Editions Vérone présentent une autobiographie touchante de Annick Chatelain Étienne portant le très beau ...

Lire les articles précédents :
« Dans les coulisses de la Comédie-Française » de Laetitia Cénac, Damien Roudeau

L’ouvrage de Laetitia Cénac, Damien Roudeau nous entraine dans les coulisses des trois prestigieuses maisons du ...

Xmas Party : Le Printemps de Bourges fête le Badaboum

Ce mercredi 14 décembre, 10 jours avant Noël, Le Printemps de Bourges a décidé de ...

Les plus belles histoires du Père Castor pour fêter Noël

La nouvelle collection des éditions Flammarion, propose, pour les fêtes de fin d’année, aux jeunes ...

Fermer