Accueil / Actu du web / Lionel Marie rejoint l’équipe IAM

Lionel Marie rejoint l’équipe IAM

Lionel MarieL’équipe IAM a annoncé jeudi dernier le recrutement de Lionel Marie au poste de Directeur sportif en remplacement du suisse Rubens Bertogliati. L’occasion pour FranceNetInfos, de revenir sur ce recrutement avec le principal intéressé, le normand Lionel Marie.

Après avoir officié au sein de la Fédération Française de cyclisme de Normandie dans les années 90, ce dernier a débuté sa carrière de directeur sportif au sein de l’équipe Crédit Agricole, avant de connaître diverses expériences au sein des équipes Cofidis, Orica-GreenEdge et Giant-Shimano. L’an dernier, on le retrouvait dans le staff de l’équipe turque Torku Sekerspor. C’est donc un réel plaisir de le retrouver pour évoquer sa passion : le cyclisme.

Lionel Marie, bravo pour ce retour en World Tour avec l’équipe IAM. Pouvez-vous nous dire comment c’est passé votre recrutement ? Merci à IAM cycling de me donner cette possibilité avec ce retour dans une grande équipe au plus haut niveau. Rik et moi étions en contact de manière courtoise et amicale depuis toujours et il se dessinait une possibilité. Nous en avons parlé et le départ de Rubens à précipité les choses.

Vous retrouvez au sein de l’équipe IAM d’anciens coureurs comme Rik Verbrugghe et Eddy Seigneur que vous connaissez bien et qui ont la même fonction que vous. Cela vous a t-il facilité à rejoindre l’équipe ? Rik est le numéro 1 des Directeurs sportifs. Il a une grande expérience du haut niveau et à également fait ses armes à la BMC comme je le fis au Crédit Agricole espoirs. Thierry (Marichal) était coureur chez Cofidis comme Rik lors de mon passage. Eddy et Serge chez crédit Agricole. Mario (Chiesa) est une référence de l’organisation et du sportif dans le peloton des Directeurs sportifs. Kjell (Carlström) est celui que je connais le moins mais il n y aura pas de problème pour se comprendre, il parle français anglais italien et cyclisme comme moi…… En effet l’accueil lors de notre première rencontre fut facilitée de ce fait, mais c’est surtout le résultat du bilan donné par Monsieur Thetaz et de la direction qui permet cela.

On parle souvent de l’adaptation des coureurs au sein d’une équipe et plus rarement de celle des Directeurs sportifs. Après plusieurs expériences au sein de diverses équipes dont Cofidis, Garmin, ou encore l’équipe turque Torku Sekerspor, l’an dernier, comment peut-on s’adapter rapidement à une nouvelle équipe ? En effet, mais je peux dire que le fait d évoluer dans un contexte identique rend les choses plus simple alors que le fait d évoluer dans une culture cycliste très différente un pays aussi éloigné du cyclisme pro que la turkey demande plus de temps d adaptation car au delà de l aspect sportif beaucoup d autres paramètres viennent en jeu. ( la religion / le sponsor/ la politique /….).

Vous a t-on déjà évoqué les attentes placées en vous pour la saison 2016 ? Au même titre que mes collègues, je vais essayé d’apporter les petites choses de mes expériences passées afin de répondre aux attentes de la direction sportive. Mais aussi être moi même avec ma passion dans le but de tendre vers la réalisation de soi par la performance. 

Le rôle du Directeur sportif amène à connaître chaque coureur et le début de saison va arriver très vite. Comment se prépare t-on aux premières courses ? Début Décembre je vais rencontrer les coureurs mais un debriefing à déjà été effectué avec la direction sportive, de plus les entraîneurs du team connaissent bien les coureurs, nous aurons donc le temps de parler et d échanger.

On a parfois du mal à faire la distinction entre manager général et directeur sportif. Pouvez-vous nous dire ce qui distingue ces deux fonctions ? Le manager général et de plus en plus entouré d un manager sportif car il ne peut pas se disperser. Son emploi du temps est chargé de réunions avec les instances du cyclisme et le sponsor entre autres. Le manager sportif est le lien entre le manager général et les directeurs sportifs…‎vous voyez on est dans le sport de haut niveau. Une équipe Pro Tour tourne autour de 50 personnes.

Nous l’avons dit tout à l’heure, vous êtes plusieurs directeurs sportifs au sein de l’équipe IAM. Alors comment se partage votre travail ? Comment détermine t-on tel ou tel directeurs sportifs sur les courses ? Il y a la sensibilité de chacun. Certains affectionnent plus telle course plus qu’une autre, ou de manière culturelle les classiques, ou le fait de parler plus facilement la langue locale. La faisabilité aussi, car nous serons sur plusieurs fronts en même temps….cela se fait de manière collégiale ‎et en bonne intelligence.

Jérôme CoppelVous retrouverez au sein de l’équipe, Jérôme Coppel, qui a retrouvé de la réussite sur les épreuves chronométrées. Comment voyez-vous sa saison 2016 ? L’équipe prend de l expérience et a le recul de l’analyse, donc on ne peut que progresser. C’est la volonté affichée par le staff mais aussi par les coureurs. Jérôme n’ échappe pas à cette volonté. De terminer sa saison sur une médaille de bronze est un très bon signe de fraîcheur, de puissance physique et psychique retrouvée.

Revenons sur votre expérience au sein du cyclisme professionnel. Quels sont les coureurs qui vous ont le plus marqué ? Ils sont nombreux pour différentes raisons. Matthew White pour sa philosophie de vie. Bradley Wiggins pour sa capacité à travailler de manière programmée grâce à l’école de la piste et sa connaissance de l histoire du cyclisme. David Millar pour son talent sur un vélo. Thor Hushovd pour avoir partagé un moment très fort lors de l étape de Lourdes du Tour de France 2011. Svein Tuft pour sa personnalité. John Degenkolb pour sa franchise et son approche du sprint. Kilian Patour pour sa droiture….J’en oublie… j’ai beaucoup de chance de côtoyer les athlètes de haut niveau.

Et pour finir, qu’elle est ou quelles sont vos deux plus grands souvenirs ? L’étape de Lourdes (victoire de Hushovd), le classement général par équipe au Tour de France avec Garmin, Milan San Rémo avec Simon Gerrans, Roubaix avec Summy, le chrono par équipe de Palerme au Giro. Mais aussi le tour de la Sarthe avec Luke. Le championnat de France espoirs avec kilian Patour. Ils sont  trop nombreux. J’aime ce métier, j’aime ces instants, cette émotion.

www.pdf24.org    Envoyer l'article en PDF   

A propos guillaume joubert

Après avoir été rédacteur sur divers sites musicaux comme Rocknfrance, Zikannuaire, Punksociety, Zik'nblog, et animateur d'une émission de radio diffusée sur 12 radios, dont 7 FM, en France, en Belgique et en Suisse, j'ai décidé de reprendre l'écriture sur FranceNetInfos. C'est un plaisir de participer à la diffusion d'informations régionales et nationales, sur des sujets qui me tiennent à coeur comme, entres autres, la culture, le cyclisme et l'environnement.

A lire aussi

Arnaque : Publication exclusives de vos photos

France Net Infos vous mets en garde concernant des mails provenant d’une brigade des mineurs ...

Lire les articles précédents :
TÉLÉ 7 JOURS récompense ses abonnés ?

L’hebdomadaire TÉLÉ 7 JOURS (l’un des titres du groupe de presse HACHETTE FILIPACCHI), souhaite vous ...

L’avant première du nouveau film Disneynature « AU ROYAUME DES SINGES »

L'avant première du nouveau film Disneynature "AU ROYAUME DES SINGES" s'est déroulée hier au Gaumont ...

1er salon Gastronoma à Cannes

C'est la première édition du nouveau salon Gastronoma qui se tient à Cannes ce week-end ...

Fermer