Accueil / Culture / Luc Langevin créateur d’illusions

Luc Langevin créateur d’illusions

C’est un créateur d’illusions ! Il sera au casino de Paris à partir du 10 février pour montrer aux Français que la magie, ce n’est pas dépassé ! Très connu au Canada où il a démarré sa carrière à l’âge de 14 ans, c’est la première fois que cette star canadienne vient faire un show en France. Cet événement est très attendu du public Français qui commence à ouvrir sa lucarne sur une nouvelle génération d’illusionnistes. L’artiste nous a reçus dans un grand hôtel parisien.

Luc LangevinBel homme de 32 ans, Langevin, rien qu’avec ses grands yeux bleus, nous donne déjà à penser que l’on va plonger dans un univers différent avec lui. On l’a vu chez Drucker, dans « Vivement Dimanche », où dans de petites vidéos sur Internet, le mettant en scène aux côtés de Rayane Bensetti où Jean-Marc Généreux. Partout où il passe, il suscite étonnement, surprise et admiration. Luc Langevin sait mêler la science et la magie pour faire de l’illusion tout public.

Alors Luc, comment a commencé votre carrière ?

Claude Veillet, un producteur canadien, voulait faire une émission sur la magie de rue avec des objets de la vie quotidienne. J’ai été sélectionné parmi 25 candidats magiciens. J’ai donc commencé dans une première série d’émissions qui s’appelle « Comme par magie ». Je suis alors passé sur une chaîne nationale et ai commencé à être une « tête d’affiche ». J’ai participé à plusieurs émissions de magie au Canada et nous avons mis en vente des coffrets de magie qui fonctionnent bien et aujourd’hui me voilà en France.

Est-ce la première fois que vous venez en France ?

Non j’étais venu faire un tournage pour deux épisodes de l’émission « Comme par magie » et il y a un an et demi, j’avais déjà été invité dans une émission de Drucker. Je lui avais fait l’illusion du rajeunissement.

D’où vous est venue cette passion pour la magie ?

Quand j’étais petit, j’étais fasciné par un magicien qui s’appelle Michel Cailloux. C’est un prestidigitateur Français qui a immigré au Canada. Il est très connu là-bas et très apprécié des enfants. Il avait une émission où il apprenait des tours aux enfants. C’est lui qui m’a enseigné mes premiers tours.

Que pensez-vous de la magie aujourd’hui dans le monde, cet art a t-il encore de l’avenir ?

On connaît une vague de renouveau actuellement. La magie est devenue plus moderne. On a délaissé la cape et le chapeau. Aujourd’hui les magiciens passent à la télé, sont plus charismatiques, plus proches du public. Les gens ont besoin de rêver. La magie ne peut que durer.

Faites-vous de la magie sensationnelle comme David Copperfield ou juste des tours de cartes ?

Dans la magie, les tours que je préfère, sont les tours minimalistes. J’ai besoin de ce rapport avec l’autre, alors les objets de la vie quotidienne sont parfaits pour créer cette proximité avec l’autre. Sur scène, j’utilise aussi bien des billets que des cartes, un porte-manteau, une table. Ma différence à moi c’est que je n’ai pas d’assistante en paillettes. Mes assistants ce sont les gens du public. C’est un spectacle interactif. Par contre, il y a un fil conducteur. Je raconte une histoire. J’ai aussi des numéros tout en musique, très poétiques. J’aime générer l’émerveillement. Vous parlez de David Copperfield mais justement il prépare sa tournée d’adieux à Las Vegas.

Vous pourriez donc être le nouveau Copperfield ?

Pourquoi pas. Mais je ne ferai jamais disparaître la Tour Eiffel ! (rires)

Y a t-il un tour que vous rêvez de savoir faire ?

J’aimerais savoir léviter au dessus de la foule. Rien n’est impossible en magie. Je suis illusionniste, mentaliste, prestidigitateur, mais je fais aussi de l’évasion, de la téléportation et de la grande illusion.

Êtes-vous le créateur de vos propres tours ?

Au début j’ai beaucoup appris des autres et progressivement, j’ai créé mes tours personnellement. J’en ai plus de 450 ! Il faut dire que je participe à plusieurs émissions de magie au Canada dont une s’appelle « Défier la magie ». Ce sont des défis que les magiciens se lancent entre eux et cela est une force de création et d’imagination ! Ce peut-être par exemple, de faire sortir un poisson vivant d’un magazine. Nous créons des tours sur mesure.

Que pensez-vous de la magie en France. A-t-elle autant de place qu’au Canada ?

La France est trop frileuse en matière de magie. Au Canada nous avons plus de trois émissions uniquement sur ce thème alors qu’en France la magie est mêlée à certaines émissions de variétés. Il y a encore une certaine frilosité ici. Même Eric Antoine a dû faire de l’humour pour avoir sa place ! Pourtant le public est demandeur mais ce sont les décideurs qui sont réticents. Je ne vois pas pourquoi. Au Canada il y a un réel engouement. Par exemple, nous avons vendu plus de 80 000 coffrets de magie. Dans ces coffrets, j’explique aux enfants comment faire eux-mêmes leurs propres tours. Peut-être allons-nous les exporter en France ! En tout cas le spectacle se vend bien et nous avons même ajoutés des dates ! Les vidéos, ces « capsules » qu’on trouvera aussi sur My TF1 ont un réel succès, ce qui montre bien que la magie intéresse les Français qui, plus que jamais, ont besoin de rêver !

Merci Luc et bonne chance pour votre spectacle !

www.pdf24.org    Envoyer l'article en PDF   

A propos amelie desrumaux

A lire aussi

Le Château de Vaux-le-Vicomte propose des activités pour les vacances de la Toussaint

Vaux-le-Vicomte propose des activités pour les vacances de la Toussaint Le Château de Vaux-le-Vicomte propose ...

Lire les articles précédents :
Jeune pousse et ses coffrets beauté Saint Valentin…

Pour la Saint Valentin, la marque française Jeune pousse, qui conçoit des cosmétiques bio, propose ...

Vieilles Charrues 2016: 17 nouveaux noms

La programmation du Festival des Vieilles Charrues 2016 vient de s'enrichir de 17 nouveaux noms. ...

Joséphine s’arrondit, Marilou Berry & Mehdi Nebbou…

Le film sort le mercredi 10 février, mais il fait déjà salles combles aux avant-premières, ...

Fermer