Accueil / Sport / Cyclisme / Marcel Kittel récidive à Troyes : Les dernières réactions sur le Tour

Marcel Kittel récidive à Troyes : Les dernières réactions sur le Tour

Marcel Kittel récidive à Troyes : Les dernières réactions sur le Tour

L’allemand Marcel Kittel s’est de nouveau imposé sur le Tour de France en remportant la 6ème étape. Il devance à l’arrivée le champion de France Arnaud Démare actuel porteur du maillot vert.

Arnaud Démare et Marcel Kittel ont à nouveau livré une belle bataille ce jeudi à Troyes au bout d’une étape marquée par la chaleur avec 38 degrés sur les routes du Tour en ce jeudi 6 juillet ! C’est Marcel Kittel qui s’impose devant Arnaud, dans ce duel entre les deux meilleurs sprinteurs du moment. Le Champion de France conserve le maillot vert et Froome reste lui en jaune.

Nous avons relevé diverses déclarations sur cette étape disputée entre Vesoul et Troyes.

Equipe FDJ :

Yvon Madiot : « Je crois n’avoir jamais donné autant de bidon sur une étape. Ca a été un balai incessant de voitures pendant lequel nous avons passé pas moins de trois glacières ! On a en tous cas eu un gros travail de l’équipe et même si on n’a pas pu mettre notre train en place, Arnaud décroche une belle seconde place qui nous satisfait. Et ce n’est pas fini, ça va repasser un coup. »

Jacopo Guarnieri : « Ça a été un peu compliqué aujourd’hui, Cimo (Davide Cimolai) n’était pas bien et il nous a manqué dans ce final. En plus je pense ne pas avoir pris la bonne option en choisissant le côté de la route qui s’est refermé, surement un manque de lucidité avec cette chaleur. Mais Nono (Arnaud Démare) s’est débrouillé comme un chef et décroche une belle deuxième place. Rendez-vous demain. »

Equipe Cofidis :

C’est un troisième top 10 pour Nacer Bouhanni en trois sprints sur cette première semaine du Tour de France 2017. Pour la deuxième fois d’affilée, c’est un top 5. Cinquième à Troyes, le leader de la Cofidis tourne autour de son premier succès d’étape sur la grande boucle. L’emballage final a encore une fois été très disputé et l’équipe Cofidis souhaite trouver une solution collective pour que Nacer puisse combler l’écart qui le sépare du succès. La prochaine occasion de se mettre en évidence arrive dès vendredi avec une nouvelle étape favorable aux finisseurs, qui se finira à Nuits-Saint-Georges.

Yvon Sanquer, manager général : «  Cette cinquième place est frustrante car Nacer n’a pas pu embrayer dans le sprint. Il n’a pas réussi à s’exprimer pleinement. On est battu à la pédale, dans un sprint hyper serré. Il faut trouver des solutions pour avoir les bonnes trajectoires et parvenir à faire le jump dans les derniers mètres. Ce n’est pas simple. Il aurait fallu réussir à remonter Nacer dans la chicane du dernier kilomètre, plutôt qu’il ait à le faire lui-même. D’où toute l’importance du débriefing, pour identifier les solutions et aller de l’avant. L’objectif c’est d’être en mesure de rallier le point stratégique du sprint avec le dispositif collectif que l’on s’est fixé. »

Didier Rous, directeur sportif : « Ce n’était pas un sprint fluide, il était difficile à négocier. Nacer a été enfermé au milieu de la route, il n’a pas trouvé l’ouverture. Il lui manquait un coureur pour le sortir de là. On va analyser tout ça tous ensemble. L’absence de dernière minute de Geoffrey Soupe pèse vraiment beaucoup. Tout ne peut pas se passer exactement comme on le veut, mais plutôt comme on le peut. Il faut réussir à s’adapter. »

Equipe Fortuneo Oscaro : 

Cette sixième étape sera t’elle un tremplin pour Dan McLay dans ce Tour de France. Huitième aujourd’hui, le sprinteur britannique de l’équipe Fortuneo Oscaro s’est rassuré, et a déjà hâte d’être à demain pour en découdre à nouveau. Laurent Pichon qui a tenté le jump sur le groupe de tête, n’a pas réussit sa tentative, mais tant pis, pour son premier tour, le breton veut se faire plaisir et il a bien raison. A l’arrivée, Dan McLay décroche son premier Top 10, bien emmené par le même Florian Vachon.

Dan McLay : « Ça fait du bien de refaire dans le Top 10 ! L’équipe a fait un « super job » aujourd’hui, ils m’ont protégé toute la journée. Pierre-Luc et Flo sont en très grande forme et ont réussi à bien me placer dans le final. J’ai fait une erreur dans le dernier virage, j’ai perdu un peu de vitesse et j’ai dû faire l‘effort pour recoller dans la roue de Flo. Je fais huitième ce n’est pas un mauvais résultat mais j’ai forcément envie de faire mieux. J’engrange de la confiance, ça nous donne des idées pour demain. »
 
Florian Vachon : « On a toujours été bien placés avec Dan, on ne s’est pas affolés à l’approche du final. Après le premier grimpeur, on est restés en « deuxième rideau ». On était dans les vingt premiers à 2 kilomètres de l’arrivée, mais on a pris une vague et Dan a perdu ma roue. À 800 mètres, il a dû freiner à cause d’une chicane, et refaire un effort supplémentaire, j’ai tout donné pour le remonter, il décroche un top 10 au milieu de tous les cadors, ce n’est pas un mauvais résultat. Je pense que son sprint l’a remotivé, il avait besoin de se rassurer et c’est encourageant pour demain. Sur ce genre d’étape, les derniers mètres sont très stressants, on fait attention à tout mais on se prend vite au jeu. C’est un exercice que j’apprécie, j’essaye d’être les yeux de Dan. Aujourd’hui, il commence à être reconnu parmi les sprinteurs, dans les derniers kilomètres, nous avons notre place auprès des grandes équipes, on devient légitime. »
 
Sébastien Hinault, directeur sportif : « Dan nous a fait un beau sprint, c’est une bonne nouvelle, ça signifie qu’il a confiance en lui et qu’il est en forme. Toute l’équipe a fait un bon travail, notamment Florian qui l’a lancé. Je pense vraiment que Dan a les jambes pour battre les meilleurs sprinteurs du monde, il faut qu’il y croie. C’est bon signe pour demain, on est en droit de rêver

Vendredi 7 juillet, la 7ème étape reliera Troyes à Nuits-Saint-Georges pour une course longue de 213,5 km. On attend de nouveau une arrivée massive avant d’aborder la montagne samedi.

PDF24    Envoyer l'article en PDF   

A propos guillaume joubert

Après avoir été rédacteur sur divers sites musicaux comme Rocknfrance, Zikannuaire, Punksociety, Zik'nblog, et animateur d'une émission de radio diffusée sur 12 radios, dont 7 FM, en France, en Belgique et en Suisse, j'ai décidé de reprendre l'écriture sur FranceNetInfos. C'est un plaisir de participer à la diffusion d'informations régionales et nationales, sur des sujets qui me tiennent à coeur comme, entres autres, la culture, le cyclisme et l'environnement.

A lire aussi

Plus de 60 000 spectateurs attendus dans l’Orange Vélodrome

Le Tour de France se joue aujourd’hui avec un contre-la-montre de 22.5 kilomètres dans les rues de ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire les articles précédents :
le sens de la fête - château
« Le sens de la fête » film de Eric Tolédano et Olivier Nakache avec Jean-Pierre Bacri

FrancenetInfos a participé à l’avant-première du film « le sens de la fête » , au cinéma ...

Lady of Shalott : Sur les traces d’un sérial killer !!

Envie d’une bonne enquête bien flippante et bien sombre ?!!! « Lady of Shalott » de Daniel Ceppi ...

Nîmes en mal de culture estivale

A Nîmes, la culture a un coût élitiste...Avec un budget qui s'élève à 60 millions ...

Fermer