Accueil / En Région / Mathilde Duriez la miss au maillot vert

Mathilde Duriez la miss au maillot vert

Mathilde Duriez, ex-miss Normandie, a attrapé le virus du Tour il y a quatre ans. « Lorsque je travaillais pour Roland-Garros, une hôtesse m’a dit : si tu aimes ce genre d’évènement sportif avec soulèvement des foules, je te conseille le Tour de France ».

Mathilde Duriez_TourdeFranceConseillère Principale d’Éducation de métier, elle passe les castings sans encombre et troque sa place dans la tribune présidentielle de Roland-Garros pour un costume d’hôtesse chez Brandt au sein du Tour de France « plus populaire, mais surtout itinérant. C’est l’occasion de découvrir la diversité des paysages français et des spécificités locales »

D’abord novice en matière de cyclisme, elle s’est vite prise au jeu, jusqu’à devenir incollable sur les coureurs et les pronostics du jour. De quoi rendre fier son papa, avec qui elle suivait le tour chaque année depuis son canapé.

Embauchée cette année comme hôtesse protocolaire pour Škoda, son emploi du temps est bien rempli. Réveil à 5 h du matin pour enfiler la tenue vert pomme à l’effigie de la marque, installation du stand au sein du village du Tour, puis les invités de la marque se succèdent ; pas moins d’une cinquantaine par jour. Il faut les accueillir, offrir des cafés, distribuer les cadeaux, transmettre les dernières infos du Tour, et si possible quelques anecdotes. De temps en temps, un coureur vient s’imprégner de l’ambiance avant la course. « L’an dernier, André Greipel a porté le maillot vert pendant une semaine, et tous les matins, il venait boire son café au stand. On voyait immédiatement une foule débarquer. Ça faisait de l’animation ! »

À peine le départ donné, l’équipe démonte le stand. Direction la ligne d’arrivée, où les attendent les invités dans les tribunes VIP, avec champagne, cadeaux, grand écran et forcément, une vue imprenable sur le finish. Mathilde Duriez, elle, aura le privilège de monter sur le podium pour remettre le maillot vert au meilleur sprinter. Puis le travail d’accueil continue jusqu’à l’hôtel où, là encore, les hôtesses s’assurent que leurs invités ne manquent de rien.

Le rythme est soutenu et l’ambiance, intense. Pourtant, elle ne raterait ce rendez-vous pour rien au monde. Cette année revêt d’ailleurs une atmosphère toute particulière. D’abord, le Tour démarre dans sa région d’origine, la Normandie. « De voir le Mont-Saint-Michel érigé en emblème du paysage culturel français, c’est une petite fierté personnelle ». Et surtout, c’est probablement son dernier Tour. « L’an prochain, je passe CPE titulaire et ne serai plus disponible. » Mais c’est certain, elle suivra l’évènement de près. « L’expérience est tellement unique, on garde un attachement particulier. »

Chloé Gwinner

PDF24    Envoyer l'article en PDF   

A propos redaction

La rédaction suit les tendances du moment dans le domaine d’actualité. elle vous propose de suivre l'actualité mais aussi des chroniques de livres, cinématographiques , de suivre l'actualité de vos loisirs ( parc , spectacles , sorties ) et de vous proposer des infos fraiches par nos journalistes présents dans toutes la France qui peuvent couvrir ainsi de plus près les informations , nous proposons aussi des dossiers thématiques en fonction de l'actualité et des podcasts audio et vidéos .

A lire aussi

Une tyrolienne pour sauter de la Tour Eiffel du 5 au 11 juin 2017

Une tyrolienne sur la Tour Eiffel ! Le pari complètement fouuuu de Perrier ! Ce ...

Lire les articles précédents :
Mark Cavendish vainqueur à Utah Beach

Mark Cavendish a remporté la première étape du Tour de France. Le britannique de l'équipe Dimension ...

Walking Dead, tome 25, Sang pour sang

Sang pour sang est le vingt-cinquième tome de Walking Dead, la bande dessinée de Robert Kirkman et Charlie Adlard, parue ...

Tout savoir sur le Tour de France 2016

A quelques heures du départ du Tour de France 2016, FranceNetInfos qui vous a présenté récemment ...

Fermer