Accueil / Dans le Monde / Mederic TURAY Artiste peintre et Rappeur…

Mederic TURAY Artiste peintre et Rappeur…

A Abidjan l’artiste est la star de la ville, sa musique et son flow (rythme en Français) ont fait tourner toutes les radios de la côte d’Ivoire et le titre « Bouge ton body » a longtemps été programmé sur les ondes…

A Tanger : C’est l’autre facette talentueuse du chanteur que j’ai découvert à travers sa peinture et grâce à la résidence que lui offre le Grand Hôtel Villa de France, jusqu’au 18 avril…Pour cet admirateur de Jean-Michel BASQUIAT et du mouvement de la figuration libre ou de Keith HARING, c’est une vrai aubaine d’être invité comme artiste peintre, d’ailleurs il passe son temps entre les USA où il a ses contacts, la Côte d’Ivoire où habite sa famille et à FES son lieu d’habitation qu’il partage avec sa femme et son enfant…

 L'atelier Villa de France Enfance & Afriq Portrait de l'artiste

Mederic, depuis 5 ans tu es moins présent sur les scènes musicales, c’est la peinture qui te prend tout ton temps ?

« Je reste attaché à la Côte d’Ivoire, mais mes influences Américaines m’ont permis de faire ce mélange artistique entre le « Street-Art », le rap de la rue et l’art Africain venant de mes racines !! »

Tanger la ville t’inspire t’elle tant que ça ?

« (sourire)…Oui bien sûr, il y a un pont entre les artistes et la ville, la magie s’opère avec l’héritage de son passé, j’aime aller à la rencontre de ses habitants. Je regarde les gamins de la KASBAH qui jouent entre eux, ils se disputent par moment. A ce sujet The Children of The KASBAH est une toile réalisée à Tanger, de grand format ( plus de deux mètres sur presque 1,50 de large), je suis complètement envouté par la vie de cette cité… »

Tu es un plasticien libre de tes émotions, comment définir ta peinture ?

« Tu sais j’ai passé quelques années à l’Ecole des Beaux Arts dans mon pays, je suis dans un style Neo-Expressionniste mais cela peut aller jusqu’à la figuration, l’abstrait aussi. Je peins des symboles et je partage aussi en quelque sorte l’Art Africain dont je suis respectueux ! »

Basquiat est ton maître ?

« Déjà c’est le premier Art Black Painter qui a su créer un engouement propice à un marché artistique, je reste admiratif pour cela. Tu sais la peinture ne se vend pas si facilement il faut batailler pour cela…Mais lui de sa pauvreté et de son talent, il a su complètement retrouver ses racines dans un but expérimental, je me sens en connection avec lui et le Hip-Hop« .

A ce sujet parle nous de ce travail que tu nommes : TRACE ?

« Effectivement, je bosse sur ce concept graphique et artistique comme base d’un langage issu des émotions, d’où la création de motifs comme l’imagination d’une famille de personnages de 1 mètre de hauteur fabriqués en carton et plastique, ils font penser à des sculptures-Totems… »

Dis-moi ta peinture fait du Slam avec les mots ?

« (rire) oui Eric tu as raison, tu vois écrit : PAS d’ETRANGERS…c’est pour rythmer avec TANGER (rire). L’écriture peut être offensive, mais il faut la prendre comme des jeux de mots qui interpellent. J’ai souvent était en rébellion avec mon père qui travaillait dans la diplomatie et qui par conséquent n’avait pas beaucoup de temps libre pour sa famille, pour moi et mes frères et soeurs. L’écriture se métamorphose sous mon pinceau… »

Tu recherches d’ailleurs la féminité dans tes toiles, Tanger est la plus belle pour toi ?

« Oui la ville est très sexy, elle s’ouvre à moi, me séduit… »

Quelle est ta côte de peintre aujourd’hui ?

« Tu sais avant d’être chanteur, j’ai toujours peint…seul dans ma chambre où partout. Puis un jour j’ai la chance qui m’a sourit grâce à mon talent, j’ai été Lauréat à Londres grâce à Jack Bell Gallery et les collectionneurs du monde entier m’ont fait confiance petit à petit, je suis exposé aux USA, en Grande Bretagne, en Espagne, en France et en Allemagne et bien sûr au Maroc et en Côte d’Ivoire ».

Le Directeur du Grand Hôtel Villa de France t’a invité et tu séjournes dans la chambre du peintre MATISSE…

« Je suis ému de cela, ça me touche vraiment ici je ressens l’âme de cet artiste, il est avec moi et il m’accompagne et me fait grandir…Bon je dois retourner à mes pinceaux, je te propose à toi et tes lecteurs de rester en contact avec moi, sur mon Facebook je réponds à tous les messages, c’est souvent la nuit car je ne suis pas un grand dormeur !! »

Eric Fontaine

www.pdf24.org    Envoyer l'article en PDF   

A propos eric Fontaine

Après des études de commerce (EDC) et de journalisme (Studio Ecole de France) j'ai commencé ma carrière comme Responsable de la Communication (FUN RADIO MONTPELLIER) et ensuite dans la publicité visuelle (Avenir Affichage) et imprimeries...Depuis 2007, je consacre une partie à la réalisation de reportages (videos, court-métrages, interviews) pour le web (Blogs, Youtube, Dailymotion) et France Net Infos !.Depuis 2014 j'ai couvert les événements cinématographiques du Cap Spartel Film Festival à Tanger (Maroc).Depuis 2010 j'effectue des modules Web sur le Festival International du Film de Marrakech (Tapis Rouge).Concepteur de clips je réalise des "snapshots" pour les auteurs compositeurs.

A lire aussi

illumination-du-chateau-ccdp29

Noël à Trévarez 2016

Il nous avait régalé, il y a deux ans, avec son Festin de Léon. Lors de ...

Lire les articles précédents :
50-regles-or-pour-gerer-ses-emotions-larousse
Les 50 règles d’or pour bien gérer ses émotions

La collection Les mini Larousse se complète avec Les 50 règles d’or pour bien gérer ses ...

Claire Martin Sofia 2014
Qualifications championnat d’Europe de gymnastique à Montpellier : 5 finales pour la France

Ce sont les filles qui ont ouvert le bal des championnats d’Europe de gymnastique artistique ...

tic-tac-popcorn-edition-limitee
Tic Tac, la petite pastille, au bon goût de Popcorn !

Voici une nouveauté pour l’inimitable petite pastille Tic Tac, qui propose un nouveau voyage gustatif, ...

Fermer