Accueil / Culture / Littérature / BD / Niklos Koda, tome 13, No Song.

Niklos Koda, tome 13, No Song.

niklos-koda-t13-no-song-le-lombardVoici déjà le treizième tome de Niklos Koda, No Song, à paraître le 13 mars 2015, aux éditions Le Lombard. Une nouvelle bande dessinée, de Jean Dufaux et Olivier Grenson, où le père, Niklos Koda, et la fille, Seleni, se révèlent toujours plus…

Au Japon, dans un restaurant, Sako, magicien et ami de Niklos Koda, reçoit une étonnante visite, No Song, un magicien qui n’était pas réapparu depuis longtemps. Il vient questionner Sako, afin d’en apprendre plus sur Niklos Koda et Seleni, car il a deviné en elle une tisseuse de cordes, une Jalahi. A ces mots Sako a des difficultés à croire son inquiétant invité, et affirme qu’il n’y a plus eu de Jalahi depuis deux siècles et que leur art s’est perdu. No Song certifie que Sako se trompe, car leurs secrets se trouvent inscrits dans le VIè livre, et qu’il a mis à l’épreuve Seleni. Il conte alors une nuit du début de la semaine, où il pleuvait, et où la jeune fille cherchait son père. Elle suivait une fois de plus une piste à laquelle elle voulait croire, mais qu’il l’envoyait dans le district des 3 familles. C’est là-bas, qu’elle comprit trop tard, dans une impasse, qu’on lui avait tendu un piège. Elle sentit une présence dans son dos, se retourna et se retrouva face à face avec un Kumdurka, un magicien des ténèbres, et c’est encore à ce moment qu’elle comprit qu’elle devait l’affronter si elle voulait survivre…

Voici donc la fin de ce fascinant et haletant triptyque, qui a débuté avec La danse du diable, et fera place à un nouveau triptyque qui commencera avec Le Spiborg.niklos-koda-t13-no-song-le-lombard-extrait Le récit est toujours aussi prenant et envoûtant, il se lit facilement, les enchaînements sont assez fluides et agréables à suivre. Les lecteurs vont découvrir les pouvoirs de Seleni, qui se révèlent puissants, mais également ceux de Niklos Koda qui, à la fin de sa première épreuve réussie sur le rocher, va devoir affronter son pire ennemi, Hali Mirvic, dans une course poursuite et un duel à mort. Des révélations, des questionnements, des défis, des épreuves redoutables, des morts, des nouveaux adverses surprenants, voilà ce qui compose cette bande dessinée d’aventures fantastiques, mais également manigances, subterfuges, malice et intelligence. Le dessin est justement porté par le trait fin, subtil, travaillé et dynamique d’Olivier Grenson, qui joue habilement avec les décors somptueux et les jeux d’ombres séduisants, il offre de très belles planches.

Niklos Koda, No Song termine un triptyque dynamique et plaisant, où après quelques années d’absence, les lecteurs ont eu plaisir, en peu de temps, de retrouver ce héros particulier et attachant, même s’il semble sombrer, par moments, vers les ténèbres…

www.pdf24.org    Envoyer l'article en PDF   

A propos celine.durindel

A lire aussi

Les 3 font la paire – Un intrus dans les nombres

Les 3 font la paire est un bel album, au graphisme attrayant, des éditions Nathan, ...

Lire les articles précédents :
Le Bitcoin en mars 2015

En mars 2015, le Bitcoin connait toujours des fervents supporters et des détracteurs acharnés : Concept révolutionnaire ...

Le nouvel album réédité d’Ernest et Célestine : La chute d’Ernest

Ernest et Célestine nous reviennent dans une nouvelle histoire : "La chute d'Ernest" aux éditions ...

La collection Mini coloriage antistress des éditions Marabout se complète

En effet, au mois de février 2015, les éditions Marabout ont publié trois nouveaux carnets ...

Fermer