Accueil / Culture / Littérature / BD / On se plonge en 58 avec « Les jours heureux » aux éditions Le Lombard

On se plonge en 58 avec « Les jours heureux » aux éditions Le Lombard

Cela fait 20 ans maintenant que la collection « Signé » des éditions Le Lombard, nous éblouie des chefs d’œuvres d’auteurs reconnus et choisis pour leur talent. Voici un nouveau diptyque des « associés » Warnauts et Raives, une suite logique de leur « Avant guerre »,« Après guerre » reprenant les mêmes personnages !

Les jours heureux T1 couv
Les jours heureux T1 ©ed.Le Lombard

On retrouve Thomas, un peu vieilli, dans ce qui s’appelait : « le Congo belge », a la tête d’une plantation dominant le Lac Kivu.La vue est magnifique, la vie y semble paisible, mais Thomas a reçu un télégramme laissant présager son départ en Belgique. Rose, celle qui s’est occupée de lui et de son frère lorsque ses parents sont morts, est au plus mal après une attaque cérébrale. Il souhaite la voir vivante pour pouvoir lui dire combien il l’aime et l’a remercier. Il arrive en pleine exposition universelle, avec l’inauguration de l’Atomium, symbole des grands bouleversements que subira la ville de Bruxelles, tant au niveau de la modernisation de son architecture qu’au niveau des avancées technologiques de l’époque avec l‘arrivée de l’ère atomique.

Warnut et Raives continuent leur « roman graphique » d’après guerre, sur un ton de renouveau : avec cette expo universelle faite pour « susciter une ambiance de paix », un ton d’émancipation des femmes : avec Nina et Bénédicte qui revendiquent leur homosexualité, un ton de racisme et d’hypocrisie avec l’histoire impossible de Roy et Lucie … sur un ton plus humain d’histoire d’amour, mais toujours en toile de fond, les conflits politiques de l’époque : on parle de décolonisation avec l’indépendance de l’Algérie et du Congo et des soulèvements qui ont eu lieu à Paris, ainsi que des différentes arrestations …Ils passent d’un conflit à un autre et entremêlent les différentes histoires de leur collaboration à quatre mains.

les jours heureuxT1 extrait
Les jours heureux T1 ©ed.Le Lombard

Les éditions Le Lombard exploite leur collection « signé » d’une belle façon : « Une signature. Par ces quelques traits, les artistes concluent leurs oeuvres. Elle est la preuve de leur engagement, de la sincérité de leur création, et de la paternité de leurs discours. La collection Signé veut assembler des romans graphiques personnels, exigeants : des oeuvres d’auteurs. » Une façon de vous expliquer qu’ avec des BDs telle que celle-ci, retraçant l’histoire et ce qu’on a pu en oublier, on ne peut qu’être agréablement surpris !

Un roman graphique bien renseigné et engagé, un scénario compliqué et sentimental, qui se démêlera avec le second tome, des illustrations plus que romantiques, élégantes et délicates, un plongeon dans ces années de modernisme où l’on pensait que « Les jours heureux » pointeraient leur nez, font de cette BD, un nouveau chef d’œuvre a avoir dans votre bibliothèque.

 

 

PDF24    Envoyer l'article en PDF   

A propos stef emma

Rat de laboratoire, BDphile, et couteau en second sur Le bon goût des choses ( végétarien, végétalien)

A lire aussi

Naturisme : Osez des vacances différentes en 2017 !

Naturisme : Liberté, égalité… nudité ! La France, première destination naturiste mondiale, accueille des millions ...

Lire les articles précédents :
Big Fernand : Les « Hamburgés » arrivent à Marseille !

C’est au cœur du village branché des Docks, sur la moderne place de la Joliette ...

Salon de l’Emploi Automobile : 4ème édition

Le Salon de l'Emploi Automobile ouvrira ses portes les 19 et 20 novembre prochain à ...

Le merveilleux voyage de Nils Holgersson

C’est aux éditions Flammarion, qu’est paru, le 2 septembre 2015, le grand conte classique suédois, ...

Fermer