Accueil / Culture / Overlord : du nouveau dans la réalité virtuelle !

Overlord : du nouveau dans la réalité virtuelle !

Tiré de la série de light Novel de Kugane Maruyama, également adaptée en anime, ce sont  les Éditions Ototo qui nous dévoilent le nouveau petit bijou de réalité virtuelle, de l’univers manga japonais : « Overlord ».
Un seinen scénarisé par Satoshi Oshio illustré par Hugin Miyama, nous projetant dans la peau de l’avatar d’un des joueurs, à la conquête d’un nouveau monde virtuel où même les PNJ semblent réels ! Annoncé pour le 20 janvier de cette année, on se prépare !

 

Over Lord © Hugin MIYAMA 2015 © Satoshi OSHIO 2015 © 2012 Kugane Maruyama KADOKAWA CORPORATION

Le décor :

Le jeu en ligne le plus populaire du moment portant le nom d’Yggdrasil, un MMO-RPG est sur le point de subir un offline permanent. Une bien triste nouvelle pour l’un des joueurs qui n’a pas pu se connecter depuis deux ans à cause de son nouveau travail ! Plongé dans une nostalgie soudaine, il repense à tout ce qu’il a pu accomplir avec d’autres compagnons dans ce monde virtuel : la construction de la base avec 41 camarades, la création du QG d’Ainz Ooal Gown, la guilde, reconnue comme l’une des dix plus puissantes du jeu, un exploit quand on pense au nombre de joueurs sur un tel jeu …
Semblable à un vrai accomplissement personnel, au sein d’Yggdrasil, il était un personnage influent : Momonga, LE maître de guilde, un spectre immense aux pouvoirs démesurés !! mais tout cela reste virtuel … ce qui le comblait de joie et de fierté, n’est pas sa vie réelle …
Bien décidé à voir « s’envoler», une partie de sa destinée sur écran, il décide de rester connecté jusqu’à l’extinction du serveur, se remémorant de ci de là, chacun des personnages … il s’amuse même à changer le script pour le laps de temps qu’il reste avant la fin, pour qu’Albedo, la cruelle, soit amoureuse de son avatar : Momonga !!!

Over Lord © Hugin MIYAMA 2015 © Satoshi OSHIO 2015 © 2012 Kugane Maruyama KADOKAWA CORPORATION

L’heure tourne … 23H59… Une dernière larme coule sur ses joues bien réelles … Dans le jeu, son personnage Momonga se retrouve pris dans une sorte de conversion totale : Yggdrasil n’est plus Yggdrasil comme il le connaissait, un nouveau monde s’ouvre à lui, un nouveau monde à découvrir mais aussi à conquérir !!! Les PNJ semblent avoir des sentiments et semblent être plus réel que jamais ?!!!! Ce n’est pas un offline qu’a subit le jeu mais bien une sorte de « reboot » le propulsant au sein d’un tout nouvel univers, ouvrant de nouvelles perspective à tous les « personnages » du jeu !!
Momonga se sent pousser à nouveau des « ailes » et l’odeur du pouvoir vient doucement caresser ses narines !!!!

Une adaptation réussie pour ce premier tome d’Overlord, et une nouvelle fois un import de qualité aux finitions exquises de la part des Éditions Ofelbe ; on se laisse facilement « embringué » dans ce scénario de réalité virtuelle, qu’on pense avoir déjà vu et revu, puis qui nous surprends en changeant un peu le discours habituel du : « Au secours je me retrouve coincé dans un game, y’a pleins de méchants à combattre sinon je peux pas sortir du jeu ?!! », pour devenir un tout autre discours plus plaisant : « je suis coincé mais ma vie est tellement minable à l’extérieur que je vais en profiter pour devenir le maitre de ce monde, et laisser une empreinte indélébile afin que tous, se rappelle de ma grandeur ici !! Je vais combattre le mal, et devenir quelqu’un de bien » !!!
Un vrai parcours initiatique, avec un personnage principal plein de charisme : n’est pas maitre de guilde qui veut, respecté des gardiens de tous les niveaux, nécromancien de niveau 100 J !!! avec un soupçon d’humour : cf les petites blagues culcul la praline du style : Albedo amoureuse de Momonga, contraint de malaxer sa poitrine afin de comprendre que le jeu n’est plus régit sous les mêmes règles (haha), ou Albedo explosant de joie à l’idée que ce soit enfin, sa première fois, avec un Momonga gêné et obligé de calmer ses ardeurs soudaines !
Rien de particulier niveau chara-design, ça colle avec l’anime du même nom, que je vous invite à aller voir afin de vous faire une idée plus colorée !

 

Over Lord © Hugin MIYAMA 2015 © Satoshi OSHIO 2015 © 2012 Kugane Maruyama KADOKAWA CORPORATION

On regrette de ne pas en savoir plus sur le « père » de Momonga, ce qui aurait permis un attachement plus affectif des personnages et qui aurait rendu plus intéressant son fabuleux changement de destinée en comprenant ce qu’était sa vie réelle avant tout ce bazar !

Quoi qu’il en soit, on attendra avec curiosité le deuxième tome de ce récit d’Overlord aux Éditions Ototo, afin de nous faire une idée plus précise du déroulement de l’histoire et voir sur quels chemins elle nous mène !

A tester donc, pour les non initiés et à dévorer pour les fans de la première heure assurément !

PDF24    Envoyer l'article en PDF   

A propos stef emma

Rat de laboratoire, BDphile, et couteau en second sur Le bon goût des choses ( végétarien, végétalien)

A lire aussi

Patients – le film de Grand Corps Malade – sortie le 1er mars 17

Patients – film réalisé par Grand Corps Malade et Mehdir Idir – Sortie dans les ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire les articles précédents :
Quand le rationnel interroge le merveilleux par Daniel Menetrey-Monchau

Mon propos aujourd'hui est de vous parler du dernier livre de Daniel Menetrey-Monchau, paru aux ...

Cherche et trouve à New York – Lily en reportage

Lily est de retour pour un reportage à New York, ainsi les jeunes lecteurs retrouvent l’héroïne dans ...

Manuel du Gin – Tous les cocktails

Manuel du gin est un ouvrage de Dave Broom, qui propose de découvrir tout ce qu’il ...

Fermer