Accueil / Culture / Littérature / Péchés capitaux de Jim Harrison sort en format poche

Péchés capitaux de Jim Harrison sort en format poche

Paru chez Flammarion, « Péchés capitaux« , le roman de Jim Harrison faisant suite au « Grand Maître » sort en format poche aux Editions J’ai Lu.

Péchés Capitaux
Péchés Capitaux

Le pitch du livre :
A la suite de son enquête sur le Grand Maître, l’inspecteur Sunderson, désormais à la retraite, n’aspire qu’à se mettre au vert dans un bungalow du Nord Michigan. Aussitôt installé, il découvre que ses voisins, la famille Ames, sèment la terreur dans toute la région. Les autorités locales avouent leur impuissance face à ce clan qui vit en dehors des lois et commet les crimes les plus crapuleux. Quand une série de meurtres éclate en pleine saison de pêche à la truite, Sunderson est contraint de reprendre du service. Dans Péchés capitaux, Jim Harrison joue ouvertement avec les codes du roman noir et dresse un portrait grinçant de l’Amérique profonde, gangrenée par la violence, où le sexe est plus jouissif et envahissant que jamais.

Mon avis de lectrice :
Qui n’a jamais lu au moins un roman de Jim Harrison ne sait pas encore ce que se régaler en littérature veut dire… Celui qui était surnommé l’Ogre ou le Gargantua de la littérature américaine nous a quittés en mars de cette année, laissant derrière lui des romans incontournables comme le célèbrissime « Légendes d’Automnes » ou la série découlant des « Dalva », peut-être ses livres les plus poétiques et les plus aboutis.

Dans ce truculent nouveau roman « Péchés capitaux » judicieusement sous-titré « Faux roman policier », Jim Harrison nous sert un florilège de son talent d’auteur et de son savoir faire légendaire. Il dépeint par petites touches une Amérique profonde, des personnages improbables, la nature qu’il aimait tant et nos travers d’humain respectueux de rien.

Se plonger dans un roman de Jim Harrison, et surtout dans cet extraordinaire « Péchés Capitaux », c’est s’immerger dans la nature la plus belle et pourtant la plus féroce, que ce soit dans la nature verdoyante et animalière que dans la nature humaine…

Jim Harrison est et restera pour toujours un merveilleux conteur, désabusé, poète, lubrique et fervent défenseur de notre patrimoine, rendons-lui le plus bel hommage qui soit : lisons cette fabuleuse oeuvre qu’il nous laisse en cadeau.

fr.pdf24.org    Envoyer l'article en PDF   

A propos alissash

A lire aussi

Contes de Grimm illustrés par Arthur Rackham aux Éditions BnF

BnF Éditions revient avec le livre « Contes de Grimm » illustré par Arthur Rackham. Une belle ...

Lire les articles précédents :
Les plus terribles affaires de sorcellerie, de Louise-Marie Libert

Louise-Marie Libert nous propose son nouvel ouvrage intitulé Les plus terribles affaires de sorcellerie, paru ...

René Magritte, un album autour du maître et de ses œuvres

René Magritte, peintre surréaliste belge se dévoile dans un album, paru aux éditions Larousse, en ...

T’choupi – Ma journée, un livre-horloge

Les jeunes lecteurs sont invités à vivre tous les moments de la journée avec l’ami ...

Fermer