Accueil / Actu du web / Les « Pêcheurs d’images » projettent le film SWAGGER aux Lunellois

Les « Pêcheurs d’images » projettent le film SWAGGER aux Lunellois

Le cinéma ATHENEE de Lunel

A Lunel si certains jeunes ont fait leur « Hijra » (l’immigration dans un pays musulman) en Syrie, d’autres s’investissent au coeur de leur association culturelle.

Tiphaine 22 ans fait partie de ces Lunelloises fidèles aux valeurs du partage, au dialogue et si aujourd’hui son rôle actif dans l’association « Pêcheurs d’images » se fait en amont autour de l’organisation du festival de cinéma http://www.pecheursdimages.fr ce vendredi soir elle s’occupait de l’accueil des convives ! D’ailleurs Paul Alias (l’ancien trésorier) a pris du galon, il remplace Sandrine Cizos au poste de président de l’association et ses projets sont nombreux pour les mois à venir.

Le débat autour de SWAGGER à Lunel

Revenons à ce vendredi 16 décembre où une soirée « cinéma » a été mise en place, avec dans un premier temps la projection d’un court métrage réalisé par Thierry Bourdy qui a filmé des Lunellois parlant de leur différence, un sujet sensible ici dans cette petite ville du midi ! La soirée organisée dans le cinéma ATHÉNÉE, sous la houlette des frères Falissard (les propriétaires de la salle mythique depuis le 12.12.2012) a fait complet. Bref les héritiers de Louis Feuillade (réalisateur de Fantômas en 1913) Lunellois célèbre, continuent à renouveler la flamme du 7ème Art ici dans la ville.

L’affiche du film d’Olivier Babinet

« Nous mettons en place des ateliers vidéos du 19 au 23 décembre, gratuitement pour les jeunes de Lunel, la demande est importante, ils ont entre 8 et 11 ans ils sont très doués pour leur génération, c’est eux les réalisateurs de demain… » annonçait le président de « Pêcheurs d’images ». Il faut dire que l’association a un réel savoir faire en terme du 7ème art, le 33ème Festival de cinéma « Traversées » aura lieu du 24 mars au 2 avril 2017 !

Le film SWAGGER d’Olivier Babinet projeté gratuitement, nous a transporté dans un autre univers, par la véracité des images. Quelle belle idée de diffuser ces tranches de vies, de onze ados au coeur de Lunel qui reste encore sous le choc des médias, concernant le départ d’une certaine jeunesse sur le front Syrien ! Babinet filme, relate l’existence des jeunes banlieusards à Aulnay et Sevran, c’est du grand cinéma qui forge nos sens de l’observation entre un procédé fictif et documentaire. Olivier Noël sociologue local, ayant pratiqué son job dans les quartiers sensibles autour de Paris évoque : « Les jeunes banlieusards sont des surdoués, des instinctifs qui connaissent très bien les codes de la société… » Confronté aux politiciens de l’ENA, le sociologue évoque la fracture des élites soucieux de leur image face aux médias…« Pour eux l’importance des habitants de quartiers ne résonne pas comme  dans SWAGGER  qui évoque, la différence. Elle s’affiche dans un degré de prises de décisions qui marginalise l’importance des personnalités de ces jeunes qui sont aussi très créatifs et imaginatifs, c’est dommage ! » Même son de cloche dans la pensée de certains cinéphiles qui sous le charme de la caméra d’Olivier Babinet dans SWAGGER évoquent la mise en image de ces jeunes, sous un angle joyeux et constructif.

A Lunel la section cinéma du Lycée Louis Feuillade est venue en nombre pour bavarder et échanger des points de vues, loin des polémiques lancées depuis un an par les médias nationaux concernant certaines dérives islamiques, ce soir là Lunel respirait le doux parfum du cinéma.

Eric Fontaine

PDF24    Envoyer l'article en PDF   

A propos eric Fontaine

Après des études de commerce (EDC) et de journalisme (Studio Ecole de France) j'ai commencé ma carrière comme Responsable de la Communication (FUN RADIO MONTPELLIER) et ensuite dans la publicité visuelle (Avenir Affichage) et imprimeries...Depuis 2007, je consacre une partie à la réalisation de reportages (videos, court-métrages, interviews) pour le web (Blogs, Youtube, Dailymotion) et France Net Infos !.Depuis 2014 j'ai couvert les événements cinématographiques du Cap Spartel Film Festival à Tanger (Maroc).Depuis 2010 j'effectue des modules Web sur le Festival International du Film de Marrakech (Tapis Rouge).Concepteur de clips je réalise des "snapshots" pour les auteurs compositeurs.

A lire aussi

Ibrahim Maalouf a terminé sa tournée au Nice Jazz Festival

Cette deuxième soirée du Nice Jazz Festival restera dans les mémoires. A 23h, dès son ...

Lire les articles précédents :
Le skullcandy-grind-wireless, une innovation pour plus de design

  Le développement de la technologie ne cesse d’impressionner bon nombre de personnes. La marque ...

Emilie – Petites histoires pour s’amuser ensemble

Petites histoires pour s’amuser ensemble est un recueil de cinq histoires d’Emilie, qui suggère aux jeunes ...

Ciné Vintage – Le Film Fantastique

Il y a quelques mois, nous vous avions présenté le volume de Ciné Vintage consacré au ...

Fermer