Accueil / En Région / Le Printemps Nancy honore les femmes d ‘exception

Le Printemps Nancy honore les femmes d ‘exception

 « Femmes d’exception », c’est l’évènement  du mois de Septembre organisé par le « Printemps Nancy » Pendant plusieurs jours, le magasin a vibré autour d’animations et  manifestations mettant en lumière 28 femmes remarquables tant par leurs parcours que par leurs réalisations.

Un évènement initié par des femmes pour des femmes : «  Nous avons un magasin où 70% de notre personnel est féminin, 70% de nos clients également, donc il nous paraissait évident de faire une manifestation pour les femmes. Femmes d’exception est né de ce constat. » explique Christelle Colbus la responsable Marketing et services du magasin. « Nous avons rencontré l’année dernière l’association « Ladies Circle » qui est  composée intégralement de femmes. »

L’association soutient «  Mon cartable connecté. », qui œuvre pour garder le lien entre école et hôpital en faveur des enfants hospitalisés.

« Pour appuyer cette cause, il nous fallait raconter une histoire. Nous avons souhaité mettre en avant des femmes. Il était important de faire ressortir toutes les  personnalités atypiques, toutes les histoires, tous les talents que l’on pouvait découvrir sur la ville de Nancy, On en a sélectionné 28 mais il y en a tellement. »

Crédit photo : Sublimanie

Ces 28 femmes ont été choisies par un trio féminin d’exception : Sophie Mayeux, dirigeante d’une agence de Communication et conseillère départementale –adjointe au Maire de Nancy, Florence Gallard, bloggeuse du site internet NancyBuzz,  Marie –José Dallanzo, co présidente « la place des femmes » et chef d’entreprise BSSI conseils. « Leur point commun est leur réseau, leur influence en local qui nous ont fait les aborder pour nous aider à construire la manifestation et l’agenda ». informe la co-organisatrice de l’évènement.

Du choix des marraines est née l’exposition  «  Femmes d’exception »  signé Stéphanie Lorrain dressant le portrait de différents profils de femmes, différentes histoires, différents parcours. À  l’image de Flora Pili, 3ème championne de France de boxe dans sa catégorie, Frédérique Roung, Gérante Miskiki, magasin de créations ou encore Anne Laure Grosjean et Orlane Ragot, co-présidentes de Ladies Circle.

Crédit photo : Sublimanie

Une exposition  tout en noir et blanc. «Pour que cela soit uniforme » explique la passionnée de photographie.

L’exercice n’as pas été chose facile pour certaines d’entre elles. La photographe raconte les coulisses de cette séance photo : «J’avais installé mon studio dans un petit bureau au Printemps à l’écart du magasin, on les a un peu maquillé, coiffé. On a essayé de discuter ensemble, de faire connaissance, pour les mettre à l’aise, elles ont joué le jeu. »

Et le résultat a été visible. Des sourires, des expressions, des regards lumineux; ces femmes ont été sublimées par le flash de la photographe alias Sublimanie.

Elle définit la femme d’exception comme « quelqu’un qui va au bout de ses rêves, qui est heureuse de faire ce qu’elle fait tous les jours ».

Pour la pétillante Christelle Colbus, c’est simplement quelqu’un qui a un parcours, une histoire, un talent,  qui a quelque chose à raconter, qui s’investit dans quelque chose.

«Toutes les femmes que l’on a sélectionnées ont ce trait de caractère d’avoir fait quelque chose de différent, d’avoir mené un combat à titre personnel ou pour les autres mais elles ont chacune quelque chose de bien définit, de bien personnel à raconter. Nous sommes toutes des femmes d’exception à notre niveau mais il faut avoir le courage de le dévoiler. La force des femmes qui  sont exposées c’est qu’elles ont racontés leurs histoires mais nous avons toutes  à notre niveau une histoire à raconter. Toutes les femmes sont des femmes d ‘exception il faut se donner le temps et la force de le découvrir.» ajoute t-elle.

Sophie Mayeux, l’une des marraines de l’évènement voit dans toutes femmes une petite flamme de femme exceptionnelle qui sommeille, il faut trouver l’instant, le moment où cela va se révéler. « C’est souvent au travers d’une rencontre que quelqu’un va aider et dire «mais si, vas y ! », c’est aussi donner confiance affirme t –elle.

Claudine Renard, Présidente du CIDFF des Vosges  (Centre d’information sur le droit des femmes et des familles)

Sa mission de marraine, elle l’a prise très à cœur :« C’est le rôle que j’ai voulu avoir dans cette démarche, j’ai eu envie de mettre en lumière des femmes et dire ayez confiance en vous, osez accepter que l’on reconnaisse que vous êtes extraordinaire dans ce que vous faites, parce que ce que vous entreprenez est quelque chose de beau et là en l’occurrence cela à un sens avec «Mon Cartable Connecté ».

« Le but a été de trouver des femmes, qui ont un parcours exceptionnel et ne veulent pas l’accepter .Ce sont des femmes qui ont une belle âme et qui méritent cette mise en lumière, et cette façon de les représenter sous forme de photos, à travers cette représentation lumineuse ou on  a en envie de rentrer à  travers les yeux , -puisque les yeux sont le regard de l’âme- on a envie de savoir ce qui se passe à l ‘intérieur d’où l’intérêt des petits cartels qui expliquent en dessous un parcours, une histoire. » explique l’adjointe au maire de Nancy.

Retour sur le Défilé Printemps Collection Automne Hiver 2017 du 16 septembre avec  ALYSO Coiffure relooking ALIMA BAZ Meilleur Ouvrier De France et Marina Kalmykova en tant que Femmes d’Exception.

Moteur de l’évènement, l’opération «  Mon cartable connecté » a permis à  ces 28 femmes d’exception de s’impliquer à cette noble cause.

Tableau de Carine Mougin, artiste peintre

La Ville de Nancy est la troisième ville après Versailles et Nice à proposer aux enfants malades le cartable connecté au CHU Nancy Brabois.

Cet outil permet aux enfants hospitalisés de rester en contact avec leurs classes par le biais de tablettes tactiles et de caméras. Il est ainsi aisé pour eux de participer à une leçon à distance, de garder le lien et par conséquent briser l’isolement.

Grâce à l’engagement et au soutien du magasin Printemps, « Mon Cartable Connecté » s’est vu offrir un chèque de 20 228€ lors de la soirée de clôture de l’évènement organisée en présence de Monsieur Aissou, président de Mon Cartable Connecté, Monsieur Raymond Domenech, ambassadeur de l’association, et Monsieur Chastagner, professeur au CHU Nancy Brabois spécialisé dans la pédiatrie.

Crédit photo : Jedith Sas

Le jeu concours organisé par le magasin avec Quattro Motors pour l’acquisition d’une Audi A1 et la vente aux enchères animée par la commissaire-priseur Sylvie Teitgen ont contribué à enrichir l’enveloppe.

Un pas de plus pour l’amélioration du quotidien des enfants hospitalisés, un pas de plus vers le chemin de l’espoir et la guérison, un pas de plus vers la solidarité.

À la question de savoir pourquoi s’être engagé  dans une cause sociale. Raymond Domenech, ambassadeur de « Mon Cartable connecté » répond : «  Il y a très longtemps que je suis engagé dans les causes de ce genre, celle-là est la dernière. Avant d’être sélectionneur, j’étais déjà en club, c’est toujours quelque chose qui m’a motivé puisque je me mets toujours dans la position du privilégié et l’on se dit qu’est-ce qu’on peut faire pour aider.  ».

Crée en 2005, le collectif est l’œuvre d’Abdel Aissou, Marc Lavoine et Raymond Domenech.

« L’opération est de créer une association, qui lutte contre toutes les discriminations quelles qu’elles soient, et la dernière en date est la discrimination des enfants malades dans les hôpitaux qui ne peuvent pas avoir des études normales, qui ne peuvent plus voir leurs profs, qui ne peuvent plus voir leur copains. C’était cette idée là et on a essayé de réduire cette discrimination  avec le cartable connecté  qui va remettre en contact les enfants malades dans les hôpitaux, chez eux, avec leurs classes. » explique l’ancien sélectionneur de l’équipe de France de football.

« Nous avons pratiquement fini l’expérimentation de l’appareil, nous sommes partenaires avec les académies, nous avons les accords avec les circonscriptions, avec les rectorats, les différentes régions. Nous avons trois rectorats qui maintenant coopèrent car nous avons l’accord du ministère de l’éducation affirme t-il. C’est vrai que c’est parti. Cela se développe. Maintenant l’opération fonctionne, l’appareil fonctionne, il faut la développer, faire la promotion, la publicité et encore améliorer le lien. »

Signature de la Convention à l’Elysée

Les retours sont très positifs, les enfants sont heureux. «  C’est le bonheur, ils ont ce qui leur manque le plus dans la maladie car ils sont coupés du monde, ils perdent leurs copains du jour au lendemain, leur maître et leur maîtresse… Le cartable connecté se gère bien: en fonction de leurs états ils peuvent  faire une heure, deux heures, ils peuvent faire le cours…C’est le bonheur, je suis persuadé que c’est le début et dans 10 ans, on dira, voilà, l’enfant il est malade :il a son cartable. Et il pourra continuer ses cours à droite, à gauche,  à l’hôpital, entre les soins, il pourra continuer à voir les copains, à suivre les classes, ce sera naturel… » dit-il enthousiaste.

 Et de conclure en  s’adressant aux hôpitaux :

 « Vous avez des enfants, il y a une opération qui marche:vous recréée un lien. Vous avez des professeurs dans les hôpitaux qui gardent les enfants longtemps, il a des systèmes mis en place, l’éducation nationale travaille bien. On apporte un truc de plus, un truc nouveau, à vous de le tester, tentez, et  vous verrez une fois que vous l’aurez tenté, vous le garderez ! »

Le message est donc lancé !

Association Ladies Circle

Le Printemps Nancy maintient son engagement et supporte pleinement cette cause:«  Nous nous préparons à d’autres actions dont une au mois de Décembre avec Marc Lavoine.» annonce Christelle Colbus .

Le magasin qui tend à s’inscrire dans une démarche sociétale a certainement un coffre rempli de trésors à partager.

La prochaine perle : le Gala de charité contre le cancer du sein organisé au profit de l’association Odyssea dans les majestueux salons de l’Hôtel de Ville de Nancy.

fr.pdf24.org    Envoyer l'article en PDF   

A propos Nuncia Dumorné-Rayemamby

Actualités artistiques, culturelles, touristiques

A lire aussi

cirkafrika3-paris

CirkAfrika 3 au Cirque Phénix de Paris puis en tournée.

CirkAfrika 3 sous le chapiteau du Cirque Phénix dès le 19 nov. 2017 et en ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire les articles précédents :
Le BTP un métier toujours dévalorisé

La construction ou la rénovation d’un bâtiment requiert un minimum d’organisation. Le chantier est le ...

Disparition de Maëlys : Ça se déchaine sur la blogosphère !

Un suspect présentant tous les signes d'un coupable idéal sur une affaire de disparition...Depuis ce ...

the-pianist-thomas-monckton-1
The pianist – spectacle burlesque à partir du 11 octobre à Paris

The Pianist - Sur l’idée d’un récital de piano, d’un cérémonial musical, Thomas Monckton, mime acrobate débordant ...

Fermer