Accueil / Agenda / Prix Romy Schneider et Patrick Dewaere

Prix Romy Schneider et Patrick Dewaere

prix Romy schneider Patrick DewaereLundi matin avait lieu, la présentation des nominés aux Prix Romy Schneider, Patrick Dewaere ,décerné chaque année aux jeunes espoirs du cinéma français.

Une poignée de journalistes  se pressaient dans les salons du Sofitel de la rue Boissy d’Anglas pour savoir qui succédera à Adèle Exarchopoulos et Pierre Niney, lauréats de l’année précédentes.

Parmi les concurrentes féminines figurent une Joséphine Japy fraîche comme la rosée, qui semblait par ailleurs la seule vraiment enthousiaste à l’idée de concourir pour ce prix. Nous avons pu la voir cette année dans « Respire » de Mélanie Laurent où lequel elle incarne une jeune fille lentement asphyxiée par sa meilleure amie, campée par Lou de Lâage, également nominée et malheureusement absente hier matin, que nous pourrons voir dans le prochain long métrage d’Anne Fontaine « Innoncente » où lequel elle campe un jeune médecin dont les certitudes basculent.

Dernière concurrente féminine , la fraîchement césarisée Adèle Haenel, charmante et légèrement désabusée, qui, à la question saugrenue: « aimez-vous mieux recevoir des prix ou être aimée du public » ? répond, en toute honnêteté:« -Je préfère faire des bons films ». Nous l’en remercions.

Parmi les interprètes mâles nous retrouvons Reda Kateb, acteur protéiforme, aussi à l’aise à la télévision, qu’à Hollywood où il interpréta en 2012 un terroriste torturé à mort dans le controversé « Zéro dark thirty » de Kathryn Bigelow, ou bien encore dans le cinéma français notamment avec le film de Jacques Audiard « le Prophète », Grand prix du Festival de Cannes 2009. Il sera, entre autre, à l’affiche cette année avec le long métrage de Gilles Bannier « Arrêtez moi là »

A ses côtés Eric Elmosino, tout en tignasse ébouriffée, internationalement primé pour son interprétation de Serge Gainsbourg, dans Gainsbourg (vie héroïque) de Joann Sfar mais également grand acteur de théâtre, grâce auquel il reçoit le Molière de la révélation masculine pour Léonce et Léa de Georg Büchner en 2002. Ainsi il souligne avec humour ne plus tout à fait se sentir jeune espoir.

Le dernier candidat est Pio Marmaï, lui aussi absent hier matin, nommé deux fois au César du jeune espoir masculin pour le « Premier jour du reste de ta vie » de Rémi Bezançon en 2008, ainsi que pour « d’Amour et d’eau fraîche » d’Isabelle Czajka en 2011. On a pu le voir cette année dans « Dans la Cour » de Pierre Salvadori , ou encore « la Ritournelle » de Marc Fitoussi aux côtés d’Isabelle Huppert.

La cérémonie aura lieu le 13 avril, d’ici là souhaitons leur bonne chance et surtout de continuer à faire des bons films.

 

PDF24    Envoyer l'article en PDF   

A propos Agence

A lire aussi

Lila, tome 2, T’es belle et tu sens bon !

T’es belle et tu sens bon ! est le second tome de Lila, l’héroïne de Séverine ...

Lire les articles précédents :
Trains à 1 euro : J’ai testé le trajet Nîmes-Perpignan

10 mars 2015 10 H 18 : En Gare de Nîmes, je pars léger ! Muni d'un ...

Robin des bois le nouveau film d’Anthony Marciano

On ne change pas une équipe qui gagne, après la merveilleuse comédie "Les Gamins", Anthony ...

Louane Emera, on lui chante des louanges

A peine 18 ans, et Louane Emera n'est déjà plus une inconnue aux yeux et ...

Fermer