Accueil / Culture / Littérature / BD / Qu’ils y restent – Éditions de la gouttière – Un conte bénéfique !

Qu’ils y restent – Éditions de la gouttière – Un conte bénéfique !

Qu'ils y restent © Éd. de la Gouttière
Qu’ils y restent © Éd. de la Gouttière

OOOhhhh !! Que voilà un superbe conte avec cette bd : « Qu’ils y restent » scénarisée par R.Lejonc et P.Mériaux, illustrée par Riff Reb’s, aux Éditions de la Gouttière, qui ont particulièrement soigné la production : une reliure en tissu, à l’ancienne, qui donne toujours un charme fou et un cachet terrible à chaque livre, un format spécial qui, lorsqu’on ouvre la bd, vous donne une dimension toute particulière d’un « autre univers » et vous immerge immédiatement dans l’ambiance !

Qu'ils y restent © Éd. de la Gouttière
Qu’ils y restent © Éd. de la Gouttière

L’histoire :

Il est des monstres de notre enfance qui hantent peut être encore vos nuits de cauchemars ; comme ce loup effrayant, qui, maintenant, vit dans les profondes forêts du Nord ; cet ogre « gargantuesque », seul sur les plateaux de l’Ouest ; ce vampire cruel, rodant désespérément dans les montagnes de l’Est ; et ce sorcier angoissant, seul sur les terres arides du Sud ! Tous, mangeurs d’hommes, traumatisant les pauvres humains et les enfants de leurs différentes terres ; oui mais voilà, à force de chasses intempestives, le « gibier » a comme déserté ou peut être s’est il éteint ?! Que vont devenir ces « cauchemars » ambulants, sans nourriture ! Ils n’ont d’autres choix que de détaler vers d’autres contrées !

Riff Reb’s a choisi de changer son style graphique sur ce conte, et de rendre hommage au talent d’ I.Y Bilibine, artiste tentaculaire des années 1900, tantôt peintre, décorateur, professeur ou illustrateur, s’inspirant de l’art traditionnel Russe pour illustrer des contes populaires. Reb’s s’inspire du style de celui-ci, de ses « graphismes » riches de détails, à la manière des livres religieux d’époque et de l’art de l’enluminure ! Il prévient modestement que :

« Toute ressemblance avec le style d’Ivan Bilibine dans ces contes russes n’est absolument pas fortuite. J’ai, pour ce livre, humblement pris leçon auprès du défunt maître et ne peux que lui rendre hommage »

Et quel hommage ! Riff Reb’s retraduit la manière du maître et l’enrichit avec des « tableaux animés » plus colorés, donnant une dimension presque biblique à ce conte ! Les vignettes, dans ce manège « enluminé », sont comme « prise au piège » ne laissant aucune échappatoire aux monstres qui les contiennent et laissant paraître des illustrations saisissantes et plus modernes aux qualités oniriques !

Qu'ils y restent © Éd. de la Gouttière
Qu’ils y restent © Éd. de la Gouttière

Le duo de scénariste, R.Lejonc et P.Mériaux, a cette capacité d’amener le lecteur de la réalité à quelque chose de complètement imaginaire : les contes habituellement féeriques et enchanteurs, ne ressemblent en aucun cas à celui qu’ont construit ces deux-là : on parle bien des monstres et de leur noirceur d’âmes, une bd narrée en rimes poétiques et rythmées; ces monstres, qui de tout temps et sur toutes les terres du monde, répondent, quelque part, aux angoisses infantiles et à leur imagination débordante, ces monstres qui accompagnent le passage de l’enfance pure et légère à l’adulte mature et responsable ! Mais pourtant, ces monstres qui peuvent encore nous suivre à un âge certain, lors de nos nuits agitées !

Ils s’amusent tous trois de ces « peurs ancestrales » ancrées en chacun de nous et de ses « peurs primales » représentées par des monstres différents aux quatre coins du monde, pour nous livrer au final, un conte noir mais «thérapeutique», sur les frayeurs infantiles !

« Qu’ils y restent » se veut un conte salvateur qui « guérit » l’âme des enfants comme celle des adultes de leurs plus profondes angoisses, un conte moralisateur sur le temps qui passe …
Alors, si j’étais médecin, à partir du 26 Avril, je vous conseillerais de prendre une dose de ce conte avant chaque coucher des enfants, pour avoir des nuits plus douces, et sans diableries !!

PDF24    Envoyer l'article en PDF   

A propos stef emma

Rat de laboratoire, BDphile, et couteau en second sur Le bon goût des choses ( végétarien, végétalien)

A lire aussi

Quand le cirque est venu

Quand le cirque est venu est un album de la collection Les enfants gâtés, des ...

Lire les articles précédents :
La carotte aux étoiles – Les Éditions de la Gouttière – Une fable moderne

Régis Lejonc s’inspire d’une histoire de Thierry Murat pour scénariser cette bd : « La ...

Le judo et L’aéroport : deux nouveaux Questions ? Réponses !

Les éditions Nathan proposent deux nouveaux ouvrages dans leur collection questions ? Réponses ! pour répondre à ...

Formule 1 - circuit RUSSIE
Vainqueur du GP de Formule 1 de Russie : Nico Rosberg

Nico Rosberg gagne le grand prix de formule 1 de Russie et un nouveau doublé ...

Fermer