Accueil / En Région / Record de participation au Semi de Meaux

Record de participation au Semi de Meaux

Semi marathon MeauxLe Semi marathon de Meaux est devenu en peu de temps un rendez-vous incontournable pour les meldois et plus encore. Plus qu’un événement sportif, c’est aussi devenu une grande fête populaire avec un public nombreux sur les bords du parcours qui traverse de nombreux quartiers de Meaux. J’ai pu le voir moi même, ayant été au cœur de la course.

L’édition 2015 a battu tous les records de participation. Avec 1397 classés sur le semi-marathon et des temps records, le label national n’est certainement plus très loin pour cet événement sportif qui a vu sa première édition en 2012.

Le semi-marathon de Meaux, c’est aussi deux jours de courses avec :

MeauxLe samedi :

  • Le challenge des écoles, des collèges et des lycées, qui aura rassemblé 2340 enfants,
  • Le kilomètre, remporté par Mickaël Pichot, joueur de foot professionnel au Racing Besançon qui s’est imposé en 2 min 38 s, devant Nicolas Rousseau et Owaydhah Balhareth. Chez les femmes, c’est Aurélie Fenrich qui s’est imposée en 03 min 07 s, devant Mélanie Cochinard et Lucile Carpentier.

Le dimanche :

  • Le 5 kilomètres, remporté par Florian Framboisier en 15 min 39 s, devant Benjamin Voutier et Franck Lejeune. Ketsia Jacquet remporte la course féminine en 19 min 18 s, en devançant Pascaline Vanrossem et Lauriine Housseaux.
  • Le Semi-marathon remporté par le kenyan Robert Mwangi, grand spécialiste de la discipline, qui s’impose en 1:05:05, devant Getinet Gedanu et Willy Nduwimana. Chez les féminines, c’est Mekdes Woldu qui s’impose en 1:17:12 devant Betty Murungi et Julie Giacomelli.
  • Le Semi-marathon en relais, remporté par le duo Yves Sturzer/Mickaël Pichot en 01:19:19, devant Bruno Michel/Thierry Nicon et Mohamed Sillah/Micke Chasset. Chez les femmes, le relais a été remporté par le duo Lucie Vigneron/Charlotte Vigneron, en 01:36:58, devant Marielle Dyemma/Marine Fornage et Chaabi Siham/Sabine Gleis.

Robert MwangiLe Semi de Meaux c’est aussi un classement par catégorie d’âge. Les jeunes de moins de 20 ans sont plutôt rares sur les épreuves d’endurance. L’occasion pour nous de retrouver après l’arrivée, Maxence Brayer, passionné de sports, qui a participé aux matinées du semi, et pris la 3ème marche du podium chez les jeunes.

C’était ta première participation au Semi-marathon, de Meaux, ton premier Semi aussi, comment as tu trouvé le parcours ? J’ai trouvé le parcours très bien, beaucoup de routes, pas beaucoup de dénivelé, et des passages au cœur de la ville c’était le top !

Peux tu évoquer ta préparation. Je sais que tu as participé aux entraînements organisés par Larbi Zeroual et les organisateurs du Semi. Penses-tu que tu aurais fais le même temps sans ces entraînements ? Après le mois d’août, je me suis dit que  j’avais 7 semaines pour réaliser mon objectif. Le mardi les séances du RPM au Z5, avec un entraînement par semaine et ensuite les matinées du semi avec les coachs le dimanche matin. Je n’aurais jamais fais un temps comme cela sans ces entraînements là ! Juste après avoir récupéré de mon semi j’ai été voir Larbi pour lui dire un grand merci et que c’était grâce à lui et aux coachs si je suis troisième en juniors. Je remercie tout les coachs, notamment Larbi Zeroual, Éric leblacher, Arno, Guillaume, Fred, Bernard et aussi les coéquipiers du dimanche ! Mais je fais une mention spéciale à mon club Running Nanteuil, car en rejoignant ce groupe je me suis entraîné encore davantage. D’ailleurs, première course sous mes nouvelles couleurs ce week-end, un pur bonheur, je les embrasse fort !

Maxence BrayerTu finis sur le podium des plus jeunes, à la troisième place. Tu t’attendais à ce résultat ? Comment as tu appris ta place ? Je savais que si je faisais moins de 1H40, j’avais la possibilité de faire un podium via les temps des juniors au semi marathon de l’année dernière. Donc à l’arrivée j’y croyais encore au podium, c’était ma motivation. De suite, quand je suis arrivé, j’ai été voir ma famille qui était heureuse et moi aussi très émue de mon chrono. Ensuite j’ai été voir les résultats avec ma cousine et la pression recommençait à monter. J’ai regardé de suite ma place dans les juniors et j’ai vu que j’étais 2ème au classement provisoire. Je lui ai dit  que je faisais un podium et là c’était la pression de plusieurs semaines qui retombait et un rêve qui venait de s’accomplir ! Mais finalement je suis troisième car il y a eu une erreur dans le classement.. Mais troisième, ça me convient aussi, car l’objectif c’était de faire un podium c’est tout, mais j’ai vu qu’il y a un fort potentiel en juniors, bravo au premier et au deuxième.

On retrouvait pas mal de ravitaillements sur le parcours, de la musique avec un Dj et des orchestres placés sur le parcours…..Penses tu que ça aide à trouver le temps moins long ? Oh que oui ! Sans ça on se sent seul donc ça aide à se remotiver, mais je remercie le public car il était encore génial cette année ! C’est incroyable cette ambiance, c’est pour ça que je voulais faire le semi marathon de Meaux.

Où le parcours t’as paru le plus difficile ? C’était après la montée de Beauval je peux vous dire que là je croyais que j’allais m’arrêter et surtout le dernier km j’avançais au ralenti.

A l’arrivée de quoi t’avais envie ? Une grande Pizza ? Un gros hambuger ? J’avais très soif, je voulais que de l’eau, tout le monde me disais mange un peu mais j’avais vraiment pas faim. Je le déconseille car il faut manger et boire après une course.

Que retiens tu de cette journée ? L’ambiance, les speakers comme au tour de France, et mon premier podium officiel sur un semi marathon et chez moi à Meaux !

Quand tu vois le temps des premiers en 1’05 …ça t’inspires quoi ? Je suis très admiratif de voir cela car c’est des élites, les voir courir c’est super, 19Km/H sur un semi c’est énorme, vraiment respect à eux ! 

Et maintenant, un peu de repos ? Oui du repos maintenant, je recommence les courses au moins de décembre, notamment la nocturne de Penchard et le cross de noël à Meaux. 

Penses-tu déjà à l’an prochain ? Bien sûr ! Cette année c’était le km chrono et le semi marathon mais pour être honnête Je me pose même la question de faire le km chrono le 5 km et le semi ! C’est un défi qui me tente. À voir dans quelques mois ! 

Meaux 2

 

 

 

fr.pdf24.org    Envoyer l'article en PDF   

A propos guillaume joubert

Après avoir été rédacteur sur divers sites musicaux comme Rocknfrance, Zikannuaire, Punksociety, Zik'nblog, et animateur d'une émission de radio diffusée sur 12 radios, dont 7 FM, en France, en Belgique et en Suisse, j'ai décidé de reprendre l'écriture sur FranceNetInfos. C'est un plaisir de participer à la diffusion d'informations régionales et nationales, sur des sujets qui me tiennent à coeur comme, entres autres, la culture, le cyclisme et l'environnement.

A lire aussi

« Voies Off » : Le Festival de la photo émergente à Arles

Depuis 1996, et cette année jusqu’au 24 septembre, plusieurs lieux d’expositions fleurissent à Arles, chez ...

Lire les articles précédents :
Découvrez le coffret des pouvoirs magiques des bougies

La collection Initiation des éditions Trajectoire s'agrandit avec un petit nouveau. Vous retrouverez dans cette même ...

Exposition « Au pied de la lettre » : repérez, photographiez, postez !

La bibliothèque municipale à vocation régionale l'Alcazar à Marseille et les studios Fotokino font un ...

Le magnétisme, quand l’énergie guérit

De plus en plus de personnes se tournent vers le magnétisme, que ce soit pour ...

Fermer