Accueil / Culture / Cinéma / Interview de Claudia Cardinale à Monte-Carlo

Interview de Claudia Cardinale à Monte-Carlo

Hier soir, Claudia Cardinale a été mise à l’honneur en recevant un prix pour l’ensemble de sa carrière lors de la treizième édition du Festival de la Comédie qui se tenait à Monte-Carlo. Nous avons pu la rencontrer, quelques heures avant la soirée de clôture, avec des journalistes italiens. Une interview en italien donc mais pour parler du cinéma international.

Claudia CardinaleFestival Comedie 2016La veille, elle était venue présenter en avant-première le film All roads lead to Rome de l’américaine Ella Lemhagen avec Sarah Jessica Parker et Raoul Bova, une sorte de voyage en Italie dans lequel s’embarque une américaine avec son ex amoureux pour retrouver sa fille. Elle vivra des aventures inattendues et rencontrera des personnes originales parmi lesquelles Carmen, jouée par Claudia Cardinale, vieillie, aux cheveux blancs. Quand on demande à cette très grande actrice ce qui motive ses choix de films, elle répond immédiatement le scénario mais surtout le réalisateur avec qui elle aime pouvoir communiquer. Elle a tourné avec les plus grands, Mario Monicelli, Luchino Visconti, Mauro Bolognini, Blake Edwards, Fellini, Henri Verneuil, Philippe de Broca…mais elle apprécie aussi les jeunes réalisateurs et n’hésite pas à tourner dans des premiers films si le scénario en vaut le coup. Puis, dans un éclat de rire, elle nous a rappelé qu’elle avait joué dans un film du grand réalisateur portugais décédé récemment, Manoel de Oliveira. C’était en 2012 pour Gebo et l’ombre et il avait alors 102 ans !

Claudia Cardinale aime le cinéma et elle parle volontiers de ses films et de ceux des autres. La rencontre aurait pu durer longtemps tant elle était bavarde sur sa passion du cinéma. Elle a commencé lorsqu’elle avait seize ans. Puis elle n’a plus arrêté. Bien sûr, elle a plein d’anecdotes et des souvenirs plein la tête. Elle se rappelle son grand ami Omar Sharif avec qui elle a tourné son premier film, Goha de Jacques Barratier. Elle a connu les plus grands à Hollywood Paul Newman, Steve Mac Queen mais aussi Rock Hudson dont elle était très proche. Côté français, elle pense évidemment à Alain Delon et Jean-Paul Belmondo. Elle était d’ailleurs présente à l’hommage qui avait été rendu à ce dernier au Festival de Cannes il y a quelques années.

Le cinéma lui a permis de faire des rencontres magnifiques mais aussi de découvrir d’autres pays. Ainsi, elle se Le_Plus_Grand_Cirque_du_mondesouvient d’un tournage en Amazonie pour Blake Edwards, ou de son premier film américain Le plus grand cirque du monde d’Henry Hathaway. Elle interprétait une trapéziste. Elle nous l’a répété, elle est curieuse, aime le danger, l’aventure.

Quand Claudia Cardinale parle de cinéma, elle s’enthousiasme. Il y a tant à dire. Elle regrette pourtant que peu de films italiens soient distribués en France. Même si certains sont excellents. Les derniers films de Paolo Sorrentino et de Nanni Moretti en sont la preuve cette année.

Si elle devait donner des conseils à de jeunes comédiennes, c’est de rester soi-même quand le film est fini. Le cinéma permet de vivre plusieurs vies mais il faut savoir rester fort à l’intérieur. Quand nous la rencontrons, c’est l’image qu’elle dégage. Une femme forte et passionnée.

www.pdf24.org    Envoyer l'article en PDF   

A propos laurence ray

A lire aussi

l’histoire culturelle des 80’s française racontée par Stéphane Deschamps

Lorsque l’on évoque l’histoire des 80’s, vient tout de suite à l’esprit images colorées, slogans ...

Lire les articles précédents :
Rencontre avec Claude Brasseur à Monaco

La 13 ème édition du Festival de la Comédie qui se tenait à Monaco a ...

Cal-Hockley dans Titanic
Billy Zane au Festival de la comédie de Monte-Carlo

A l'occasion du XIIIème Festival de la comédie de Monte-Carlo qui s'est tenu du 1er ...

Soirée de clôture du 13 ème Festival de la Comédie de Monte-Carlo

Hier soir avait lieu dans la salle des Princes du Grimaldi Forum à Monaco, la ...

Fermer