Accueil / Culture / Rencontre avec Jason Priestley, Brandon Walsh dans « Beverly Hills »

Rencontre avec Jason Priestley, Brandon Walsh dans « Beverly Hills »

Lors du Festival de la télévision de Monte Carlo qui s’est tenu en juin dernier, nous avons eu la chance de rencontrer son  président du jury, une véritable légende du petit écran : Jason Priestley. Personne n’a oublié  Brandon Walsh de la série culte «  Beverly Hills » qui a marqué les années 90.

D’emblée Jason Priestley nous a rassurés, affirmant qu’il n’avait pas de problème avec la série et qu’il parlait  toujours volontiers du personnage qui l’a rendu célèbre. Il avoue être très fier d’avoir fait partie de cette aventure.  Il est vrai que ses fans sont toujours très nombreux. A Monte-Carlo, il était attendu avec impatience et a multiplié les selfies et les autographes.

Ce n’est pas la première fois qu’il vient sur le Rocher.  Nous l’avions déjà vu lorsqu’il était venu présenter la série  «  Call me Fitz ».  Il est très attaché aussi à ce personnage, différent de Brandon Walsh. Il a aimé jouer cet homme sans règles, sans morales. Il s’est bien amusé et garde de bons souvenirs de tournage.

Cette année, il était présent pour un autre rôle : celui de président du jury. Il a pris cette fonction au sérieux, étant lui-même un amateur de séries. Parmi ses préférées, il cite volontiers « Game of Thrones » et  «  House of cards ». En tant que producteur, il a tendance à être très attentif au côté artistique des programmes. Il a commencé il y a longtemps, quand il travaillait sur «  Beverly Hills ». D’ailleurs, c’est Aaron Spelling, le producteur de la série qui lui appris ce qu’est le métier.

Jason Priestley dispose donc de plusieurs casquettes : acteur, producteur, réalisateur et même président d’un jury ! Il n’est pas près de s’ennuyer. Et pourquoi pas faire un remake de « Beverly Hills » ? Il ne serait pas contre, à condition qu’il y ait un beau projet. 

 

 

PDF24    Envoyer l'article en PDF   

A propos laurence ray

A lire aussi

Festival de Cannes : François Ozon et Fatih Akin en compétition

Aujourd’hui, c’était le traditionnel aioli offert par la maire de Cannes dans le magnifique cadre ...

Lire les articles précédents :
Les Amoureux – Comédie au Théâtre Déjazet – Paris

Les Amoureux, comédie de Carlo Goldoni (le Molière italien) dans la plus pure tradition italienne ...

Le casque Konix Drakkar fait sa révolution

Le casque Konix Drakkar est une petite révolution dans le domaine des accessoires et des ...

Portrait d’un chanteur Manouche, « Le Boy »

En cette fin d'année, c'est une rencontre particulière que j'ai voulu mettre en avant...C'est par ...

Fermer