Accueil / Culture / Cinéma / Rencontre avec Michel Hazanavicius « Le Redoutable »

Rencontre avec Michel Hazanavicius « Le Redoutable »

Michel Hazanavicius était à Nice pour présenter en avant-première son nouveau film, Le Redoutable avec Louis Garrel, Stacy Martin, Bérénice Bejo. En compétition au dernier Festival de Cannes, il avait été très bien accueilli. Le public comme la presse ne tarissait pas d’éloges sur Louis Garrel, qui faisait partie des favoris pour le prix d’interprétation. 

Le réalisateur commence à bien connaître Nice puisqu’il y est déjà venu plusieurs fois avec Jean Dujardin pour présenter OSS117 ou The Artist. Peut-être seront-ils là à nouveau tous les deux pour faire la promotion du troisième OSS….  Quand on lui pose cette question, il répond qu’ils ont tous les deux très envie de tourner encore ensemble, « mais il faudra d’abord réserver un beau succès au Redoutable ! », a-t-il ajouté en plaisantant.

Le film raconte la crise existentielle que va traverser Jean-Luc Godard (Louis Garrel)  après l’échec de son film La Chinoise et les événements de mai 68. En couple avec la jeune actrice du film, Anne Wiazemsky (Stacy Martin), de vingt ans sa cadette, il va remettre en question son cinéma, son amour, sa vie. Alors cinéaste encensé, il va devenir un artiste engagé et maoiste, de plus en plus incompris.

Pour tout le monde, Godard est intimidant, intouchable, une référence dans le cinéma, un mythe en quelque sorte. Avec Le Redoutable (le titre fait référence à un sous-marin mais qualifie aussi le personnage de Godard), Michel Hazanavicius a fait descendre le réalisateur suisse de son piédestal. En détruisant son couple, sa vie toute entière et en remettant en question son cinéma, Jean-Luc Godard en devient humain, presque touchant. En fait, il est complexe, comme n’importe qui. Dans le film, il apparaît tantôt attachant, tantôt exaspérant. 

Michel Hazanavicius n’a pas cherché à faire « un film à thèse » sur Godard. Le Redoutable reste accessible à tout le monde. Que l’on connaisse peu ou pas du tout Godard, on peut apprécier le film. Les admirateurs du réalisateur du Mépris, eux, seront sans doute déroutés. Michel Hazanavicius affirme qu' »il fait du cinéma pour que ce soit marrant », pou lui et surtout pour les spectateurs. A ce titre, Le Redoutable est une véritable réussite. On rit souvent et beaucoup devant ce personnage haut en couleurs et terriblement râleur. Certaines scènes sont de purs moments de comédie ; on pense notamment à la scène dans la voiture où les passagers se disputent sur le trajet Cannes-Paris, après l’annulation du Festival de 1968. Cà et là, il fait des clins d’oeil à Godard, filmant à sa manière parfois, utilisant des sous-titres ou découpant le film en plusieurs chapitres aux titres improbables.

Le Redoutable est l’adaptation du livre Un an après d’Anne Wiazemsky, relatant la fin de son histoire d’amour avec le cinéaste. Dès que Michel Hazanavicius a lu le livre, il a éprouvé l’envie de s’en emparer. L’histoire d’un homme qui, dans un contexte politique,  vit une crise existentielle lourde qui le conduit à faire exploser son couple était la garantie d’un film joyeux sur le plan scénaristique.. Après l’échec de son précédent film, le drame « The Search », il était ravi de revenir à la comédie. 

Si Jean-Luc Godard ne s’est jamais manifesté, Anne Wiazemsky, elle, a beaucoup apprécié le film et l’a fait savoir. Elle a confié à Michel Hazanavicius qu’il avait réussi à faire « d’une tragédie une comédie », à l’image des comédies italiennes qu’il affectionne tant. Quel beau compliment !

Michel Hazanavicius a une actualité bien chargée en ce début du mois de septembre. Avant la sortie du film le 13 septembre, il est le président du Festival du film américain de Deauville du 1er au 10. Nous l’avons interrogé sur cette fonction, quelques jours avant que le festival ne commence. Il s’est dit « très content qu’on ait pensé à lui qui est un amateur de cinéma américain ». Il était impatient de voir au moins deux films par jour et d’avoir des discussions de cinéma avec les autres membres de son jury. En tant que président, il attend un vrai plaisir de spectateur. Quant au palmarès, il l’appréhende un peu car « faire un choix sera certainement très dur ». 

Le Redoutable sort le 13 Septembre.

www.pdf24.org    Envoyer l'article en PDF   

A propos laurence ray

A lire aussi

« Chantons sous la pluie » Retour du célèbre musical d’Hollywood au Grand Palais

Attention chef d’œuvre ! L’adaptation scénique du film de Stanley Donen et Gene Kelly crée ...

Lire les articles précédents :
Gunblast Girls, le premier tome, Dans ta face, minable !

Dans ta face, minable ! est le premier tome d’une nouvelle série de science-fiction de Crisse, ...

Les Jeux Olympiques et Paralympiques en France en 2024

Les Jeux Olympiques et Paralympiques se dérouleront en France, en 2024. C'est désormais officiel, la ...

Goran Bbregovic - Three Letters from Sarajevo
Goran Bregovic célèbre Sarajevo avec son nouvel album

Goran Bregovic revient avec Three Letters from Sarajevo, son nouvel album, un projet symphonique avec ...

Fermer