Accueil / Actu du web / Robert Guédiguian  » Une Histoire de Fou »

Robert Guédiguian  » Une Histoire de Fou »

Le Réalisateur Marseillais, fait la tournée des salles pour présenter : « Une Histoire de Fou »

1280px-Ձմռան_Երեւանը
Le Mont Ararat (Masis) vu de la Capitale Erevan

Nous avons rencontré Robert Guédiguian, ce fils de docker qui a été deux fois récompensé (le prix LUX du Parlement Européen et le Swann d’Or pour Les Neiges du Kilimandjaro) et quarante cinq fois nominé !!

Un peu d’histoire…

L’Arménie est un petit pays sans accès à la mer situé dans le petit Caucase. L’histoire est complexe puisqu’elle démarre vers 610 av J-C. C’est une tribu Thraco-Illyrienne originaire des Balkans qui s’installe dans le Caucase. Il faudra attendre l’an 885 et la dynastie Bagratide pour que l’Arménie puisse être reconnue avec une capitale Ani plus grande que Paris, Londres ou Rome. Au XIV° siècle elle est envahie par diverses tribus Turcs et devient l’objet de convoitises entre l’empire O Homan et la Perse.

Le 24 avril 1915, le parti Jöntürk (Nationalistes et Révolutionnaires) planifie le Génocide Arménien et place l’Anatolie sous le régime Turc et organise la déportation et le massacre de civils et combattants (plus de 1 200 000 morts). Le pays est indépendant depuis le 21 septembre 1991 avec la définition d’un territoire imposé. Son point culminant était le Mont Ararat, il reste le symbole de l’Arménie même si ce sommet a été annexé par la Turquie en 1915. La population totale représente 3 005 500 habitants sur un territoire grand comme deux fois le Luxembourg !

IMG_6750
Robert GUEDIGUIAN

Ce film contribue à la compréhension du phénomène des guerres, c’est une fresque universelle ?

« Oui si vous voulez parler de mes amis Turcs ils seront attentifs bien sûr, car beaucoup d’entre eux souhaitent vivre en paix et acceptent la reconnaissance du Génocide comme un moyen nécessaire au développement de la République. Mais les Nationalistes sont encore là et eux ne veulent pas admettre ce que l’histoire a confirmé malheureusement ! » (Robert G)

Cest votre film le plus partisan ?

« Je pense que j’ai toujours eu un certain regard sur les partis pris, j’assume mes positions dans mes films et je revendique mon côté militant pour les causes justes, j’aime ce mot partisan qui résonne bien avec mes convictions ! » (Robert G)

Vos Grands-Parents étaient Arméniens ?

« Oui ma famille du côté de mon père, ma mère est d’origine Allemande d’ailleurs j’ai eu des Oncles militaires dans la Wehrmacht, ils n’étaient pas SS et leurs convictions n’allaient pas dans le même sens qu’Hitler, ce qui m’a touché d’ailleurs car ils avaient une conscience de la situation ! » (Robert G)

Le cinéma est un moyen pour voir plus loin !

« Absolument, je reste préoccupé par les histoires de l’Humanité et le 7ème Art est un moyen pour dénoncer les causes du mal et porter une voix unanime vers la paix, la réconciliation… » (Robert G)

Cette année du Centenaire a t’elle permis d’aller vers une meilleure reconnaissance du Génocide ?

« Je pense que la Diaspora Française est plus forte, elle est soutenue par la déclaration du Pape qui va dans ce sens là, les Allemands et les Anglais en ont parlé plus dans des réunions et dans la presse, la date du 24 avril est mieux célébrée à l’étranger ! » (Robert G)

Le film fait office de porte voix alors ?

« Je raconte cette histoire avec un angle universel, le film évoque les conséquences du Génocide sur plusieurs générations. La manière qui fait que la douleur continue à blesser les coeurs, porte mon histoire sur un terroir de l’horreur de la guerre, d’où le titre : Une Histoire de Fou…Le film est militant et doit permettre l’analyse et les interrogations, il faut combattre le mal !! » (Robert G)

Le film « Une Histoire de Fou » va sortir dans plus de 200 salles en France dès le 11 novembre, à voir en famille et entre amis pour mieux comprendre l’histoire de ce peuple.

Eric Fontaine

 

www.pdf24.org    Envoyer l'article en PDF   

A propos eric Fontaine

Après des études de commerce (EDC) et de journalisme (Studio Ecole de France) j'ai commencé ma carrière comme Responsable de la Communication (FUN RADIO MONTPELLIER) et ensuite dans la publicité visuelle (Avenir Affichage) et imprimeries...Depuis 2007, je consacre une partie à la réalisation de reportages (videos, court-métrages, interviews) pour le web (Blogs, Youtube, Dailymotion) et France Net Infos !.Depuis 2014 j'ai couvert les événements cinématographiques du Cap Spartel Film Festival à Tanger (Maroc).Depuis 2010 j'effectue des modules Web sur le Festival International du Film de Marrakech (Tapis Rouge).Concepteur de clips je réalise des "snapshots" pour les auteurs compositeurs.

A lire aussi

Romain Boucher prêt pour le championnat du monde de Half Ironman

Romain Boucher en route pour le championnat du monde de Half Ironman Romain Boucher est un ...

Lire les articles précédents :
La collection A Nous, le parfait complément de la série 1 jour, 1 quesion

Publiés chez Milan le 23 septembre 2015, les deux premiers volumes de la collection A ...

On se plonge en 58 avec « Les jours heureux » aux éditions Le Lombard

Cela fait 20 ans maintenant que la collection « Signé » des éditions Le Lombard, ...

Big Fernand : Les « Hamburgés » arrivent à Marseille !

C’est au cœur du village branché des Docks, sur la moderne place de la Joliette ...

Fermer