Accueil / Culture / Roman : une si jolie petite blonde … ou le machiavélisme féminin à l’état pur

Roman : une si jolie petite blonde … ou le machiavélisme féminin à l’état pur

Publié chez Prem’Edit 77, dans la collection « Tremplin », le roman de Martine Dal Farra ne m’a pas laissé indifférent et présente des qualités littéraires indéniables. Avec beaucoup de spontanéité et de fraîcheur, « une si jolie petite blonde » nous relate les aventures machiavéliques de Léa, résolue à changer de vie et à s’enrichir pour partir en Argentine. Un ouvrage bien construit et au rythme haletant, à conseiller à un large public.

L’histoire

Engluée dans un quotidien sombre et sans perspective, Léa n’a pour passion que ses amis les chevaux. Travaillant dans un centre équestre, elle devient petit à petit une formidable écuyère. D’un caractère bien trempé, elle sait parfaitement ce qu’elle veut. Importunée par un dandy prétentieux et repoussant ses avances, elle n’hésite pas à le flanquer dans la fosse à purin. Un jour, sa meilleure amie – Laura – apprend qu’elle va devenir riche, en héritant d’une fortune en diamants. Cela lui donne une idée. Pourquoi ne pas profiter de cette opportunité en prenant la place de Laura? Ne reculant devant aucune extrémité (elle empoisonnera son amie et tuera Kevin, un jeune homme l’ayant démasqué), elle affiche une détermination sans faille, en poursuivant sa route sans un regard derrière elle. Pour obtenir les diamants tant convoités et partir vivre en Argentine au milieu des chevaux, elle finira même par faire croire au père de Laura qu’il a abusé d’elle, alors qu’il avait trop bu. Réussissant son entreprise, elle s’envole pour l’Amérique du Sud.

Ce que j’en pense

Déjà connue dans le monde littéraire et journalistique, Martine Dal Farra signe là un roman captivant, qui séduira les amateurs de thriller. L’écriture est agréable et élégante et l’écrivaine maîtrise parfaitement l’art du rebondissement. Elle sait fort bien décrire la force et le machiavélisme de Léa afin de réaliser son objectif : devenir Laura, sa meilleure amie et s’enrichir pour réaliser son rêve. Seriez-vous prêt à tuer et à changer d’identité pour vivre votre passion? Sans doute que non, car cela exige d’énormes sacrifices et une absence totale de remords. Léa y arrive pourtant et cela nous donne à penser que cette jeune femme devait vraiment aigrie et désespérée par un quotidien terne et misérable. Messieurs, ne croisez jamais la route de cette si jolie petite blonde, car vous pourriez y laisser votre peau ! Un excellent roman à découvrir …

PDF24    Envoyer l'article en PDF   

A propos Agence

A lire aussi

youpi-music-hall-croisille

YOUPI C’est reparti ! Music-Hall à la Nouvelle Ève – Paris

Youpi C’est reparti ! Un tout nouveau cabaret « YOUPI » ! Le plus déglingo des ...

Lire les articles précédents :
Les Rolling Stones sortent Grrr!, un best of exceptionnel

Pour célébrer leurs 50 ans de carrière, les Rolling Stones sortent Grrr!, un best of ...

Télé Génération 80 : Gilbert Jouin et Pascal Baril (MA Editions)

Aujourd'hui les Années 80 ont le vent en poupe et la télévision n'en est pas ...

10ème festival des Cinémas d’Afrique du pays d’Apt

Pour son 10e anniversaire le Festival  qui se déroulera du 8 au 14 novembre 2012, ...

Fermer