Accueil / Culture / Littérature / BD / Salto – L’histoire du marchand de bonbons qui disparut sous la pluie

Salto – L’histoire du marchand de bonbons qui disparut sous la pluie

C’est d’une rencontre fortuite entre Mark Bellido (Sévillan) et Judith Vanistendael (jeune illustratrice belge), qu’est « né » ce pavé de BD : « Salto : L’histoire du marchand de bonbons qui disparut sous la pluie » grâce aux Éditions Le Lombard . Un « one shot » qui se savoure comme un café noir lorsque vous avez fait nuit blanche et qu’on vous finit par un coup de poing !

Salto © Éd. Le Lombard
Salto © Éd. Le Lombard

On le sait, les mélanges ethniques font des merveilles génétiques en ce qui concerne la nature et la reproduction !

Et le Bébé (BD) de cette collaboration hispano-belge suit la règle précédemment énoncée : il en ressort un récit autobiographique où l’on suit le déroulement d’une partie de la vie de Miquel, de ses choix compliqués dans un contexte politique bouleversé par les revendications de l’ETA, que Judith Vanistendael interprète du bout de ses crayons, de façon à nous imbiber des émotions et de la psychologie de son personnage principal !

(On souligne que cette « petite » illustratrice, qui nous proposait jusqu’alors des romans graphiques intimistes, nous a épaté pour la nomination de trois Eisner Awards américains pour son œuvre « David, les femmes et la mort »!)

L’histoire :

8 Décembre 2010, Pampelona, La Navarre … le radio réveil s’allume à 6h, et commence à déverser son flot d’informations matinales comme une normalité au milieu des prédictions météo:

 » Aujourd’hui auront lieu les funérailles du conseiller socialiste assassiné hier par … BIP BIP BIP .. La police continue sa traque des membres du commando Nafarroa et … BIP BIP BIP … En conséquence des averses de neige d’hier …. »

Mikel se tire lentement du lit, s’affaire aux coutumes matinales, en pensant à son arme, à sa peur, à la simplicité de tuer … Mikel garde du corps repense à sa vie d’avant … et comment il est arrivé jusque là …

« Un terroriste prétend briser la volonté de celui qui ne pense pas comme lui .. Moi, chaque jour, je dois me mettre à quatre pattes, sans réfléchir, le souffle de la peur vissé sur ma nuque … Aujourd’hui, ce sera mon tour de tuer … »

Là commence alors cette rétrospective, scindée par les différentes parties de son cheminement :

De Miquel, un homme immature du petit village de Castellon en Espagne, vendeur de bonbons, père aimant, mari amoureux, bon voisin, heureux de vivre malgré l’argent qui manque, les loyers en retard, les reproches de son patron, de sa femme … un écrivain en herbe qui ne demande qu’a s’épanouir, mais qui n’a pas le temps pour ça !

Salto © Éd. Le Lombard
Salto © Éd. Le Lombard

À Mikel, cet homme sacrifiant sa vie pour sa famille ; depuis Pampelone où il fait déménager tout ce petit monde, pleins d’espoirs quand à sa « nouvelle » vie qui lui permettra peut être d’avoir plus de temps pour les siens et pour l’écriture ! Un nouveau travail : protéger un homme politique contre les attaques de l’ETA, cette organisation armée basque indépendantiste, qui ne fait pas l’unanimité de la population, portant le nombre de victimes à environ 800 personnes … Mikel, un garde du corps privé, un ange gardien surnommé péjorativement « txakurras » = Chiens par la populace …

Puis Miguel, un homme solitaire menacé de mort, Miguel l’écrivain !

De pages en pages, on s’attache, on s’inquiète, on s’apitoie sur le sort de ce personnage courageux qui se cherche et cherche à améliorer sa vie malgré tout … La noirceur et la lourdeur du récit est relevée par une espèce de puérilité légère donnant cette profondeur au récit !

Les illustrations sont aussi profondes que le texte, plus artistiques que graphiques, avec un style « aquarelle », livrant une œuvre personnelle rayonnante de sensibilité et de vérité !

Le titre « Salto » et la figure de style qu’il représente, porte à bout de bras toute l’histoire de cet homme ! On ne peut que saluer le résultat de l’association fortuite de ses deux auteurs, la traduction autobiographique et la transformation des paroles en illustrations sont détonantes et marquantes !

Salto © Éd. Le Lombard
Salto © Éd. Le Lombard

Une BD de 368 pages (un pavé vous disais-je plus haut !), une plongée totale dans un parcours intimiste et psychologique à découvrir depuis le 17 Juillet 2016 aux Éditions Le Lombard .

PDF24    Envoyer l'article en PDF   

A propos stef emma

Rat de laboratoire, BDphile, et couteau en second sur Le bon goût des choses ( végétarien, végétalien)

A lire aussi

Re : Zero, un éternel recommencement !!

Re : Zero publié par les Editions Ototo, est , au départ, une adaptation d’un light ...

Lire les articles précédents :
Tour de France 2016 : la rétrospective

FranceNetInfos vous propose de revivre le Tour de France 2016, grâce à sa rétrospective. A quelques ...

SFR Sport 1 chaine de la Premiere League anglaise

SFR Sport est un bouquet de chaînes impressionnant qui a été mise en place récemment ...

Merzhin à écouter et à aller voir en concert :

Cela fait vingt ans que  Merzhin s’exprime avec sa gouaille si particulière, et pourtant, ce groupe ...

Fermer