Accueil / Entreprises / Secret des affaires, une marche vers la dictature !

Secret des affaires, une marche vers la dictature !

Secret des affaires une marche vers la dictature
Secret des affaires une marche vers la dictature

Concernant le secret des affaires, le 14 avril 2016 pourrait s’inscrire comme une date historique en Europe. Le projet de directive relative au « secret des affaires » qui était inscrit aujourd’hui à l’ordre du jour du Parlement européen et qui sera soumis ce jeudi 14 avril 2016 au vote, pourrait remettre en cause toute la liberté de la presse.

Sous couvert de lutte contre l’espionnage industriel, le législateur européen prépare depuis quelques temps une arme de dissuasion massive contre le journalisme, dont la définition autorise une censure inédite en Europe. En France, ce sont les députés socialistes menés par Jean-Jacques Urvoas, alors Président de la commission des Lois, qui ont déposé  le 16 juillet 2014, à l’Assemblée nationale, une proposition de loi sur le secret des affaires visant à anticiper la transposition du projet de directive européenne.

Les journalistes comme leurs sources pourront ainsi être attaquées en justice par les entreprises s’ils révèlent ce que ces mêmes entreprises souhaitent garder secret : financement occulte, ingrédients douteux, malfaçons, exploitations salariales, …. tout cela sera occulté, et le citoyen n’aura plus droit à l’information, laissant toutes questions environnementales, ou autres, tel que la santé, au fond d’un tiroir.

Le scandale financier de Luxleaks, les pesticides de Monsanto, le scandale  du vaccin Gardasil, les paradis fiscaux, comme les récentes révélations concernant les Panama papers, tout cela ne sera plus révélé si le vote passe !

Comme l’a dit la journaliste Elise Lucet dans sa pétition lancée depuis plusieurs mois sur Change.org, « il sera désormais impossible d’informer le citoyen sur des pans entiers de la vie économique, sociale et politique de nos pays, de même que des reportages comme « Cash Investigation », et d’autres émissions d’enquête, ne pourront plus être diffusées. En cas de violation du « secret des affaires », des sommes importantes pourront être réclamées, sous forme de dommages et intérêts pouvant atteindre des millions voire des milliards d’euros, puisque correspondant au préjudice subi par l’entreprise.

A l’heure où un expert européiste britannique nommé, Faser Cameron, vient d’expliquer sur le journal en ligne, Euractiv.com, pourquoi nous devrions interdire les référendums sur les politiques européennes, on voit bien que l’intérêt général n’est pas à l’ordre du jour. La finance et les lobbys construisent leur Europe, ce sont eux qui ont réussi à créer ce besoin de légiférer sur le secret des affaires et à s’associer à l’élaboration de la directive par la Commission, défendus par nos politiques, eux mêmes, élus rappelons le, pour défendre l’intérêt général.

Comment ne pas évoquer aussi ce fichu TAFTA, ce traité transatlantique, qui permettrait grâce à cette directive que les multinationales américaines nous envahissent de leurs produits ! Les multinationales américaines pourront par exemple, si ce n’est pas déjà fait, nous vendre des produits remplis de pesticides ou autres produits interdits sur notre sol, et qui en subiront les conséquences, en dehors du citoyen ? Les petites entreprises, les artisans, les agriculteurs, ceux qui aiment leur métier et qui le font bien.

Comme Emmanuel Macron, le secret des affaires est en marche, mais il vaudrait mieux pour nous, citoyen, qu’il loupe la marche et reste à terre.

 

.

 

PDF24    Envoyer l'article en PDF   

A propos guillaume joubert

Après avoir été rédacteur sur divers sites musicaux comme Rocknfrance, Zikannuaire, Punksociety, Zik'nblog, et animateur d'une émission de radio diffusée sur 12 radios, dont 7 FM, en France, en Belgique et en Suisse, j'ai décidé de reprendre l'écriture sur FranceNetInfos. C'est un plaisir de participer à la diffusion d'informations régionales et nationales, sur des sujets qui me tiennent à coeur comme, entres autres, la culture, le cyclisme et l'environnement.

A lire aussi

Mariage : la tradition du Save-the-Date

Lorsqu’il en vient au mariage, nous, les Français, nous inspirons beaucoup de nos homologues outre-Atlantique. ...

Lire les articles précédents :
Le démon ne peut rien contre la miséricorde de Dieu du Père Gabriele Amorth

Le démon ne peut rien contre la miséricorde de Dieu du Père Gabriele Amorth est ...

Big-moustache-kit-rasage
La famille Big Moustache s’agrandit

De plus en plus de starts-ups se lancent sur le modèle de la livraison à ...

Vivez le cinéma en Réalité Virtuelle à 360°

La réalité vituelle, tout le monde en parle mais peu l'ont essayée. Venez découvrir la ...

Fermer