Accueil / Culture / Littérature / BD / Senseï, tome 1, L’école des loups solitaires

Senseï, tome 1, L’école des loups solitaires

sensei-t1-ecole-des-loups-solitaires-soleilSenseï est un nouveau diptyque des éditions Soleil, qui débute avec ce premier tome L’école des loups solitaires, paru le 1er avril 2015. La bande dessinée de Jean-François Di Giorgio et Vax invite à découvrir et vivre une aventure mouvementée dans la Chine médiévale…

Une femme, poitrine découverte, avec un coquard à un œil et la bouche en sang, une larme coulant le long de sa joue, et l’air terrifié, est frappée par un homme ! Il la gifle sans ménagement, dans ses gestes vifs, rapides, il perd une de ces bagues qui tombe à terre. Son visage est en partie dévoilé, tandis qu’il continue à frapper sauvagement la femme. Quelque temps plus tard, un homme arrive vers une bâtisse, il se demande ce qu’il s’y est passé, car tout est en bordel, c’est alors qu’il découvre le corps inerte de cette pauvre femme. Un inspecteur vient sur les lieux pour mener l’enquête, entouré de deux autres hommes et de dame Jia Hua qui l’avait fait venir pour dessiner des costumes pour la fête des lanternes. Mais sur les lieux du drame, Yi retrouve une bague qu’il semble reconnaître, il la ramasse et la cache aux yeux des autres. Puis chacun repart de cette triste scène de crime…

Rapidement les lecteurs vont comprendre que des enjeux importants et un personnage important se cache derrière de sordides meurtres de jeune femme. Aussi deux adolescents vont être les témoins gênants du meurtre du vieil inspecteur qui se rapprochait trop de la famille du seigneur. Une rônin, va mettre à mal leur exécution et va les aider à fuir. SENSEI T1.inddMais leur fuite ne va pas être de tout repos, car c’est l’ensemble des sbires du ministre qui vont les poursuivre jours et nuits, sans compter sur l’aide des paysans qui veulent avoir la belle récompense promise ! Une intrigue qui prend tout de suite le lecteur dans cette course poursuite mouvementée, où les combats ne manquent pas de tranchant et de dynamisme. En effet le dessin est vif, fluide, expressif, fin et élégant, pour de belles planches à découvrir.

Ce premier tome de Senseï, L’école des loups solitaires, est un album plaisant à découvrir, où l’héroïne mystérieuse se révèle très peu, mais surprenant par son étrange passé, qui reste dans l’ombre, le deuxième tome, dont on ne peut soupçonner la suite, dévoilera peut être cette part sombre…

PDF24    Envoyer l'article en PDF   

A propos celine.durindel

A lire aussi

Natalie Portman incarne « Jackie »

Jackie Kennedy évoquée par le réalisateur Chilien Pablo Larrain : C’est une mise en image ...

Lire les articles précédents :
Au long des rues avec La Revue Marseille

La Revue culturelle de la Ville de Marseille présente un magnifique numéro d’avril : Marseille au ...

Shy’m avec PARADOXALE TOUR à Nice

SHY’M est de retour sur scène en 2015 avec son PARADOXALE TOUR, en tournée dans ...

Petit tour de table au Grand Massif

Outre le ski, la Haute-Savoie et son Grand Massif sont aussi connus pour leur cuisine ...

Fermer