Accueil / Culture / Cinéma / Séries Mania honore l’Argentine

Séries Mania honore l’Argentine

C’est au Forum des Images que s’est tenue la soirée de clôture du 7ème Festival Séries Mania suivie de la projection de l’épisode pilote « 22.11.63 », tiré du roman éponyme de Stephen King.

11-22-63_0

Séries Mania, ce fut 10 journées bien remplies avec une foule de projections, de débats et de tables rondes autour de l’actualité des séries web et télévisuelles hexagonales ou étrangères. Les professionnels ont afflué du monde entier pour participer à cet événement soutenu par la Ville de Paris. Et côté spectateurs, ils n’étaient pas moins de 38 000 à se bousculer, ce qui est un record depuis que le festival existe.

David Chase, le créateur de la série culte des Sopranos, nommé Président du Jury de cette septième édition, et invité d’une masterclass en début de festivité, a reconnu celle-ci comme étant la plus formidable rencontre de toute sa carrière. Pas moins. C’est donc sous les meilleurs auspices que s’est présenté le Festival.Parmi les 9 prix remis, la meilleure web-série préférée des internautes et du public est Dating Dali, série espagnole évoquant une sorte de retour vers le futur inversé pour le personnage de Salvador Dali ; création fraîche et très originale, réalisée par Alonso Laporta.

Le prix du Jury des bloggeurs a été décerné à NSU German History X créée par Gabriela Sperl. Glaçante, dérangeante et intelligente, la série met en lumière la montée et le danger des idées politiques extrêmes, narrant l’histoire vraie de 3 néo-nazis allemands qui ont perpétré des crimes racistes entre 2000 et 2007.Pour la première fois, le prix de l’Association Française des Critiques de séries (il concerne les séries américaines de la sélection) a été attribué à Mr. Robot créée par Sam Esmail. Ce thriller psychologique sera prochainement diffusé sur France 2.

Les Prix du Jury de la Presse Internationale ont été décernés à :

– Laurence Leboeuf, comme Meilleure interprétation féminine dans une série francophone, canadienne en l’occurrence, Marche à l’ombre, créée par Ian Lauzon et Ludovic Huot. Élue à l’unanimité, le Jury a reconnu son exceptionnel talent pour captiver le spectateur et son jeu émotionnel tout en complexité. 

– Angelo Bison, comme Meilleure interprétation masculine dans une série francophone, belge dans le cas présent, Ennemi public, créée par Antoine Bours, Gilles de Voghel, Matthieu Frances et Christopher Yates. Il a été récompensé, selon les mots du Jury, pour son art de l’ambiguïté, son talent à camper un personnage sinistre entretenant le doute sur sa réalité présente. 

La Trêve, pour la Meilleure série francophone, créée par Benjamin d’Aoust, Matthieu Donck et Stéphane Bergmans. Cette série Belge, acquise par France Télévisions, a emballé le Jury pour la tension atmosphérique constante, et sa manière d’installer ses enjeux dans un cadre géographique précis et original.

Vote ex-æquo pour le Prix du Public qui a distingué 2 fictions :

Beau Séjour, série belge récemment acquise par Arte, créée par Nathalie Basteyns, Kaat Beels, Sanne Nuyens et Bert Van Dael. 

Jour Polaire, coproduction franco-suédoise créée et réalisée par Måns Mårlind et Björn Stein, et dont le rôle principal est incarnée par Leïla Bekhti.

Puis, le Jury de David Chase a enfin attribué :

– Le Prix spécial du Jury à la série australienne créée par Victoria Madden et Vincent Sheehan : The Kettering Incident.

Le Jury a sincèrement plongé dans cette fiction d’ambiance à l’identité visuelle forte, qui immerge le spectateur dans une communauté insulaire, alors même qu’une sensation d’étouffement émane de son héroïne, laquelle cherche à percer une île toute cousue de mystères.

Et le Grand Prix à la série argentine créée par Sebastian Ortega : El Marginal.

Le Jury a décerné le prix à l’unanimité à cette fiction singulière, inventive, désobéissante et pleine de vitalité. Alors même qu’El Marginal nous enferme dans une cour de prison aux allures de cour des miracles, elle agit paradoxalement sur le spectateur comme une grande respiration créative. Pour le moment, cette série n’est que diffusée sur la chaîne publique argentine TV Pública.

A l’issue de la cérémonie, on a ce sentiment que le Festival Séries Mania a fêté la création mondiale dans toute sa diversité. On se délecte vraiment à l’idée de la prochaine édition.

fr.pdf24.org    Envoyer l'article en PDF   

A propos David Tavityan

Je suis passionné de cinéma mais aussi d'écriture et de culture en général, c'est donc à priori dans ces domaines que je me propose de rédiger. J'exerce les activités de biographe et rédacteur de vies, et suis l'auteur d'un roman : "CHIP" qui paraîtra en février 2017 chez Évidence Editions. Mes précédents titres sont parus aux éditions Sarbacane.

A lire aussi

Les 3 font la paire – Un intrus dans les nombres

Les 3 font la paire est un bel album, au graphisme attrayant, des éditions Nathan, ...

Lire les articles précédents :
Les Grands Jeux Romains : Nîmes avec Cléopâtre fait son péplum…

Durant deux jours Nîmes a vécu son 7ème "revival", plongeons au temps des romains qui ...

Découvrir la Franc-maçonnerie avec « 3 Minutes pour comprendre »

Laurent Kupferman nous propose son ouvrage Les 50 principes fondamentaux de la Franc-maçonnerie, paru en ...

Rencontre avec Victor Santos pour Polar au Paris Comics Expo 2016

Deuxième interview du Paris Comics Expo 2016 avec cette fois-ci Victor Santos. Venu présenter son ...

Fermer