Accueil / Culture / Seules les traces font rêver le dernier livre de Patrick Poivre d’Arvor

Seules les traces font rêver le dernier livre de Patrick Poivre d’Arvor

Patrick Poivre d’Arvor présente son nouveau livre : Seules les traces font rêver aux Editions Robert Lafond. Il se raconte pour la première fois à travers les passions et les grandes rencontres qui ont marqué sa vie.

Le résumé du livre :
Dans ce livre de souvenirs, Patrick Poivre d’Arvor parle de lui en parlant des autres. Il montre en premier lieu comment toutes ses passions sont intimement liées à l’histoire de son enfance. Il évoque les visages et le souvenir de celles et ceux qui ont compté pour lui, journalistes, écrivains, artistes, hommes politiques.

seules les traces font rever
Il consacre aux acteurs majeurs de la vie politique internationale (Saddam Hussein, Kadhafi, Clinton…) et surtout française une place évidemment prédominante, compte tenu des occasions multiples et incessantes. Il dévoile pour la première fois ses relations personnelles avec Giscard, Mitterrand, Chirac, Sarkozy et Hollande, « ses » présidents dont il a scruté la personnalité et souvent reçu les confidences.

Cette proximité établie avec la plupart d’entre eux ne l’a pas dispensé de conserver à leur égard un franc-parler et une indépendance d’esprit qui lui ont parfois coûté cher. Il s’explique en toute franchise et sans amertume sur les origines politiques de sa brutale éviction de TF1 en 2008.

Mon avis de lectrice :
Lire un ouvrage de Patrick Poivre d’Arvor, c’est comme s’attabler devant un énorme gâteau au chocolat, une cuillère à la main, et commencer à saliver en savourant d’avance les moments exquis qu’on va passer…

J’ai bien sûr été prise par la puissance du récit de cette vie incroyable, faite de voyages (il a visité 150 pays…) de rencontres des personnages les plus influents de la planète, et d’événements tragiques de sa vie personnelle.
Tout le long du livre, je me suis dit que ce grand Monsieur avait eu une chance infinie d’avoir vécu autant d’expériences et ce qui m’a touchée, c’est qu’il en a conscience. Patrick Poivre d’Arvor se livre avec pudeur et modestie, sans se mettre en avant.

On dirait qu’il raconte la vie d’un autre, tout étonné lui-même de la portée et de la richesse des  histoires qu’il nous offre.
Même quand il se livre sur sa vie privée, jamais je n’ai eu d’impression de voyeurisme, ou de vulgarité. Le lecteur est à sa place, l’auteur l’est aussi. Cette confiance que nous offre Patrick Poivre d’Arvor au récit de ses mémoires m’a troublée, je l’avoue, car le dérapage peut vite arriver.

Je me souviens à quel point j’avais trouvé « les confessions » de Rousseau impudiques, je m’étais sentie mal à l’aise à cette lecture. Rien de tel dans ce très bel ouvrage. Le récit est prenant, passionnant selon les épisodes racontés. Le style est très fluide, avec un ton de confidence que j’ai beaucoup aimé. C’est une lecture précieuse, qui montre l’auteur sous un jour assez  différent du personnage public qu’on connait et apprécie, une lecture que je conseille fort chaleureusement.

www.pdf24.org    Envoyer l'article en PDF   

A propos alissash

A lire aussi

Contes de Grimm illustrés par Arthur Rackham aux Éditions BnF

BnF Éditions revient avec le livre « Contes de Grimm » illustré par Arthur Rackham. Une belle ...

Lire les articles précédents :
Opération verdure pour la Rue de Rome à Marseille

La mairie de Marseille lance  : Les Beaux Jours de Rome, une opération verdure en ...

Visites guidées au Palais Longchamp à Marseille

Dans le cadre somptueux du  Palais Longchamp à Marseille, des visites guidées pour découvrir l'exposition ...

Week-end des créateurs les 8 et 9 juin à Vergisson, entre art et patrimoine

Le collectif  Villages en vie présente un week-end dédié à l'art et au patrimoine dans ...

Fermer