Accueil / Culture / Littérature / BD / Siberia 56, tome 1, La 13è mission, aux éditions Glénat.

Siberia 56, tome 1, La 13è mission, aux éditions Glénat.

siberia-56-t1-la-13-e-mission-bd-glenatParu le 15 janvier 2014, aux éditions Glénat, Siberia 56, La 13è mission est le premier tome d’un diptyque de science-fiction de Christophe Bec pour le scénario et Alexis Sentenac pour le dessin, qui entraîne le lecteur vers un monde hostile et fascinant…

Après un voyage de 80 millions d’années-lumières de voyage, les cinq membres de l’équipage d’une navette spatiale se réveillent de leur cryogénisation, un moment loin d’être reluisant, car tout le monde s’empresse de vomir ! Ils s’apprêtent à rejoindre leur camp de base sur une planète pré-colonisée, Siberia 56, où ils doivent étudier les êtres vivants de ce nouveau monde… Mais à peine ont-ils repris des forces que la navette, s’approchant de la planète recouverte de neige et de montagnes escarpées, aux pôles atteignant des températures de -200°C et des vents glacials de 300 km/h, perd trois moteurs car ceux-ci gèlent, un quatrième gèle lui aussi, ils sont donc contraints à un atterrissage en catastrophe… Après avoir repris leur esprit, l’un d’entre eux s’aperçoit que Bennet est très mal en point, sa ceinture a lâché dans le crash, ils vont devoir l’euthanasier, avant de mettre leur scaphandrier pour parcourir à pied les 250 km qui les séparent de leur base, affrontant le froid, les vents violents…

L’ambiance est installée dès le début, après leur réveille les membres de l’équipage du vaisseau expliquent ce qu’ils viennent faire sur la planète Siberia 56, et ceux qui s’y trouvent, notamment pas de civilisation, mais des êtres vivants,siberia-56-t1-la-13-e-mission-bd-glenat-extrait animaux dont six prédatrices. Mais les cinq hommes et femmes sont vite en péril, quatre moteurs ont lâché à cause du froid, en approchant de la planète. Après déjà un mort, ils doivent parcourir 250 km pour atteindre leur base, dans le froid, la tempête, la nuit qui tombe rapidement, le noir, en évitant les six espèces animales prédatrices qu’ils connaissent peu… Un long et périlleux voyage attend donc ce petit groupe ! Une atmosphère pesante est rapidement installée, des questionnements viennent au fur et à mesure de leur avancée et de leur découverte, en effet, il y a tant à découvrir sur cette planète hostile, fascinante, mystérieuse et dangereuse… L’intrigue de Christophe Bec prend rapidement, le lecteur est vite plongée, comme les survivants de ce crash, dans un univers froid, curieux, beau et inquiétant. Le dessin de Alexis Sentenac est lui aussi prenant, spectaculaire, le décor comme l’intrigue est obsédant, joli, angoissant, offrant de belles planches.

Siberia 56 est une bande dessinée de science-fiction qui apporte tout ce qu’il faut, un scénario bien écrit et un dessin splendide, sombre et mystérieux. Une intrigue prenante dès le début qui promet un second tome palpitant et répondant aux questions qui restent en suspens dans ce premier volet.

www.pdf24.org    Envoyer l'article en PDF   

A propos celine.durindel

A lire aussi

Ernest et Célestine – Au jour le jour

Au jour le jour est un bel album d’Ernest et Célestine, paru aux éditions Casterman, ...

Lire les articles précédents :
Troisième édition du Midem Festival !

Red Middem organise la troisième édition de son festival, du 1er au 4 février prochain, ...

Mon petit bébé Koala, un livre plein de tendresse des éditions Fleurus.

Paru le 17 janvier 2014, aux éditions Fleurus, dans la collection Mon petit bébé, Koala, ...

Jeune fille en Dior chez dargaud

Parue le 31 octobre 2013 chez Dargaud, Jeune Fille en Dior est une magnifique réussite ...

Fermer