Accueil / Culture / Littérature / BD / Sonar, un thriller angoissant de Sylvain Runberg et Chee Yang Ong

Sonar, un thriller angoissant de Sylvain Runberg et Chee Yang Ong

Un thriller des plus angoissant, voilà ce que proposent Sylvain Runberg et Chee Yang Ong, à travers cette bande dessinée, Sonar, parue aux éditions Glénat, le 9 mars 2016, dans la collection Flesh & Bones.

Mai 1994, au large de la Sicile, des pêcheurs remontent leur filet. Ils discutent politique, ne semblent pas tous d’être du même avis. Le plus jeune homme tente d’expliquer qu’il faut du changement, et que les plus vieux, ont, justement, peur de ces changements. Mais le ton monte rapidement d’un cran, le jeune homme est pris d’une nouvelle migraine et semble comme enragé, il s’en prend à l’équipage et les écorche vifs. Une haine incroyable contre un électorat pitoyable et une jalousie qui le prend rapidement, lorsqu’il aborde le sujet de sa future mariée. Alors qu’il est satisfait de son forfait, avec les corps de ses compagnons autour de lui, une mystérieuse bête semble s’échapper des filets… De nos jours, à Sydney, en Australie, Alice surf et profite des vagues avant de terminer son après-midi à boire un thé sur une terrasse, et semble attendre qu’un boulot lui tombe dans les bras…

sonar-flesh-bones-glenat-extraitUne chasse au trésor sous-marin s’offre pour une poignée de plongeur et pour Alice qui rejoint rapidement des amis. Ils viennent de découvrir l’épave d’un yacht de luxe des années 1960, renfermant quelques objets de grande valeur. Les plongeurs ont l’autorisation de fouiller l’épave qui est inexplicablement recouverte d’un amoncellement rocheux. Les découvertes se poursuivent avec, pour les chasseurs d’épaves, d’inexplicables migraines et des silhouettes inquiétantes qui semblent les suivre lorsqu’ils sont sous l’eau. De l’excitation de la découverte incroyable, en passant par l’inquiétude qui se fait ressentir de plus en plus, jusqu’à la révélation effroyable, le récit est très bien défini et écrit, pour apporter, petit à petit son lot d’angoisse, de questionnements et de confidences. Très efficace avec un dessin plaisant et dynamique à découvrir. Un univers en noir et blanc, typique de la collection, très bien affiné, travaillé et expressif.

Sonar est un thriller d’angoisse et d’épouvante plutôt bien réussi et très efficace, tant par le récit fluide, haletant et séducteur, que par le dessin tout aussi réussi et dynamique, très plaisant à découvrir…

PDF24    Envoyer l'article en PDF   

A propos celine.durindel

A lire aussi

Quand le cirque est venu

Quand le cirque est venu est un album de la collection Les enfants gâtés, des ...

Lire les articles précédents :
On N’est Pas Couché au Festival de Cannes pour une spécial

À l'occasion du 69ème Festival de Cannes, Laurent Ruquier et les équipes de Tout Sur ...

Festival de Cannes 2016; ces acteurs qui ont un vrai don pour les langues

Si l'industrie du cinéma mondial est largement dominée par l'anglais, il est toutefois intéressant de ...

Alexandre Geniez abandonne sur le Tour d’Italie

C'est la débâcle dans le camp français sur le Tour d'Italie. Après l'abandon de Jean-Christophe ...

Fermer