Accueil / Culture / Littérature / BD / Sortilèges, la fin du conte…

Sortilèges, la fin du conte…

Le deuxième cycle et le quatrième tome de Sortilèges, paru aux éditions Dargaud, le 13 novembre 2015, marque le dénouement de ce conte teinté de noirceur, où les personnages ne cessent d’évoluer et de se chercher, entre beauté et amour, mais également entre cruauté et pouvoir…

sortileges-cycle-2-tome-2-livre-4-dargaudC’est la fête au royaume d’Entremonde, le peuple se réjouie du retour de Blanche et célèbre sa victoire sur l’armée ennemie. La paix est ainsi revenue dans les hameaux et les villages, le peuple a retrouvé sa reine et se délecte de ce triomphe. Pendant ce temps, Maldoror s’enfonce sous la terre, il va rendre visite à Miranda, prisonnière. Il constate que la sorcière reprend peu à peu des forces. En effet des liens qui la retient prisonnière, certains se défont. Mais la sorcière avoue rapidement qu’elle n’est pas à l’origine de ce fait et espère bien avoir un allié inattendu dans ce château… Alors que la fête continue dans le royaume d’Entremonde, la Reine reçoit deux traîtres, son frère et son cousin, deux membres de sa famille en qui elle avait confiance, mais il faut maintenant les juger, chose difficile pour Blanche qui aimerait que ces deux escrocs travaillent pour elle plutôt que de finir décapités !

sortileges-cycle-2-tome-2-livre-4-dargaud-extraitLe récit est très captivant, il tourne surtout autour de Blanche qui est très difficile à cerner. En effet, la belle semble jouer sur deux facettes, entre l’amour qu’elle porte pour Maldoror et une invisible puissance qui la pousse à quitter Entremonde, pour rejoindre le royaume d’En-bas. Comme l’héroïne, le lecteur ne sait sur quel pied danser, de quel côté se trouve le cœur de Blanche, ce qu’elle veut réellement, ce qu’elle espère, la reine reste très mystérieuse, tandis que Maldoror se révèle entièrement et n’a que d’yeux pour sa belle Blanche. Le dessein se révèle difficilement et le dénouement est une réelle surprise. Le scénario est toujours aussi plaisant et palpitant, le conte, qui n’en est pas un réellement est teinté de noirceur, de passions déchirantes, d’un bel amour, et d’une profonde inquiétude. Le dessin est très bien réalisé, très plaisant, doux et profond à la fois ne laissant transparaître que l’essentiel, les sentiments, la beauté ou le désespoir, il offre de belles planches.

La fin du conte Sortilèges, se conclue donc avec ce Livre 4, tant attendu et tellement prenant. Comme certains personnages, le lecteur est désorienté, captivé jusqu’aux dernières planches de cette bande dessinée très bien réalisée.

PDF24    Envoyer l'article en PDF   

A propos celine.durindel

A lire aussi

Le carnet à secrets, un album Nathan

Le carnet à secrets est un bel album des éditions Nathan, paru en octobre 2016. ...

Lire les articles précédents :
Ma petite fabrique à histoires

Ma petite fabrique à histoires est un livre amusant et bien construit, paru aux éditions ...

nos_cerveaux_tous_pareils_tous_differents
« Nos cerveaux, tous pareils tous différents »

L'inégalité entre les sexes est encore fait courant dans le monde, mais également dans la société ...

Salon Destinations Nature du 17 au 20 mars 2016

La 32ème édition du Salon Destinations Nature se déroulera du 17 au 20 mars à Paris expo ...

Fermer