Accueil / Agenda / STREET ART : Une expo de Ouf à Nîmes…

STREET ART : Une expo de Ouf à Nîmes…

Le « Lowbrow » est un mouvement d’art pictural apparu à Los Angeles à la fin des années 1970 : Le principe est de prendre l’art comme une forme contractuelle vis à vis des mouvements contemporains qui s’initient à l’encontre des formes élitistes !

IMG_6530
Peinture sur mur (Nîmes-2015)

A Nîmes, le graffiti est mis à l’honneur dans un quartier qui va avoir un avenir immobilier par une rénovation totale. Les immeubles en stand-by de démolitions entre la rue Clérisseau et le rue de Bourgogne constituent le « Noman’s land », terreau de créativités pour les artistes invités de cette 4ème édition !

Nous avons questionné la mairie sur ce sujet et la réponse est surprenante, « Le Sénateur Maire Jean-Paul FOURNIER a toujours aimé le rapport de la culture et des citoyens, lorsqu’il était adjoint de Jean BOUSQUET (maire de 1983 à 1995), il a toujours soutenu les initiatives créatrices de richesses humaines, où le talent s’harmonise avec l’art conceptuel, qu’il soit officiel ou alternatif… » nous communiquait notre interlocuteur attaché au bureau du Maire dans la bâtisse imposante du coeur de ville qui domine le centre historique de Nîmes.

Le Roi
Le roi fainéant

Mais c’est Cedric CROUZY, qui est l’initiateur de cette « Street League » à Nîmes ! On connait le personnage pour le croiser sur son skate, mais aussi pour ses soirées « Underground » organisées avec son compère Greg POISSONNIER. Alors cinéaste, performeur, dénicheur de talents, c’est un peu tout cela le secret assuré du bonhomme qui affiche une certaine décontraction, surtout lorsqu’on aborde le sujet qui l’intéresse. « C’est jamais tout blanc ou tout noir dans la vie… » résume t’il sur le site http://www.apropasskaternag.com dans la rubrique cinq questions… »Mon but c’est d’éveiller les citoyens en détournant le milieu urbain de son utilisation première… »précisait il à la projection du court métrage SK(H)ATE ME tourné à Nîmes il y a trois ans et depuis devenu mythique sur les sites de skateboards en France !

Mais qu’est-ce qui fait venir les équipes de télévisions à Nîmes (nous avons croisé des Japonais !!), et qui réunit plus de 1 500 personnes au vernissage jour de la rentrée scolaire ce 5 septembre ? Un artiste tagueur qui a voulu rester anonyme, car il est sous le coup d’une convocation au tribunal de Marseille a voulu néanmoins répondre à notre interrogation : « J’ai un pote qui prend François KOENIGSTEIN dit RAVACHOL comme modèle de vie, ça c’est subversif comme trait d’humour, moi je pense que ce qui nous rassemble c’est notre droit à la liberté d’expression, comme étendard à la culture biaisée aujourd’hui ! » C’est vrai que le Rocambole de l’anarchisme est l’auteur de plusieurs délits, assassinats et source d’inspiration pour RNST ou encore « Dog Life Project » avec GAVROCHE CAUSETTE (Facebook) et le graffeur Joris ARNAUD qui fabrique des visages de sans abris pour interpeller la population et les maires des villes, le mouvement PDL est né à Marseille au son des Massilia Sound System…Comme le collectif ARTISME à Caen ou comme REPY, REANO FEROS, BAULT, WOBE JOHNSON l’art de la rue rentre dans les chaumières de France, par les façades ou photos distribuées sur les réseaux sociaux !!

Spot expo
LE SPOT rue Enclos Rey (Nîmes)

BULLSHIT est l’association qui gère cette 4ème édition « Nous avons cette année instauré une nouvelle organisation autour du bar et de la friterie, ce qui va nous permettre de ne pas trop perdre d’argent… » nous disait Karima une synpathisante bénévole qui prête son savoir faire et temps libre (en dehors de la Fac) « Quand ils me le demandent… » ajoutait elle avec le sourire une cigarette roulée à la main et une bière offerte pour le plaisir, précise t’elle avec humour !!

D’ailleurs, à l’intérieur du Spot la grande pièce baptisée depuis « La Galerie » présente une grande variété de créations comme des photos, peintures, portfolios et sculptures. Pour ma part c’est le graffeur Wobe JOHNSON qui m’a le plus séduit par ses créations inspirées d’« Organic Aerosol », véritable patchwork de traits et de formes cosmiques où l’animal se transforme en monstruosité et où l’homme se sent convoité pour être dévoré par la créature hostile à toute humanité, du moins celle venant de nos sociétés !

12002477_882340335186137_2325239030782778406_o
Peinture en façade (Nîmes) Wobe Johnson

A bien y réfléchir, je me suis approché d’une visiteuse des lieux ce soir de vernissage, pour avoir un autre regard sur l’esthétisme présenté. La curieuse était habillée comme une bourgeoise de la ville, en escarpins Louboutin et en tailleur Chanel ce qui me paraissait incongru vis à vis des autres convives plutôt dans le style Alter-Mondialistes ou « Baba-cools » pour reprendre une expression des années 80.J’ai d’abord accosté « la belle » en lui demandant si c’était un lieu qu’elle connaissait et si le Spot lui était familier ? Sa réponse un brin singulière, ne me fît pas la meilleure impression quand elle me répliqua « Et pour vous ? » « Justement je me questionne, pour me faire une opinion !! » Réponse, je l’avoue facile et sans originalité !! Un moment de réflexion après, le sourire ravageur elle me dit « Je travaille pour une galerie d’Art à Marseille http://www.easy-production.com et je suis ici par l’invitation que Cedric nous a fait parvenir grâce à ses contacts Marseillais, oui je cherche des talents novateurs pour une clientèle haut de gamme qui cherche à investir dans le « Street-Art », Le Spot devient un lieu idéal pour nous les démarcheurs de l’art… »

Alors la capitale Gardoise est elle devenue la Mecque de l’art éphémère ? Réponse du 5 au 25 septembre et rendez-vous sur le http://www.expodeouf.fr ou Le Spot 8 rue Enclos Rey à Nîmes !

Eric Fontaine

PDF24    Envoyer l'article en PDF   

A propos eric Fontaine

Après des études de commerce (EDC) et de journalisme (Studio Ecole de France) j'ai commencé ma carrière comme Responsable de la Communication (FUN RADIO MONTPELLIER) et ensuite dans la publicité visuelle (Avenir Affichage) et imprimeries...Depuis 2007, je consacre une partie à la réalisation de reportages (videos, court-métrages, interviews) pour le web (Blogs, Youtube, Dailymotion) et France Net Infos !.Depuis 2014 j'ai couvert les événements cinématographiques du Cap Spartel Film Festival à Tanger (Maroc).Depuis 2010 j'effectue des modules Web sur le Festival International du Film de Marrakech (Tapis Rouge).Concepteur de clips je réalise des "snapshots" pour les auteurs compositeurs.

A lire aussi

Bowery Boys – Nos pères

Bowery Boys – Nos pères est une bande dessinée des éditions Glénat, parue début février 2017. ...

Lire les articles précédents :
Festival de la fiction TV de La Rochelle : Itv Michèle Laroque

Avant d’attaquer le tournage de Camping 3 au Cap-Ferret et de jouer la femme de ...

France Télévisions ouvre ses portes

A l'occasion des Journées du Patrimoine, France Télévisions ouvre ses portes les samedi 19 et dimanche ...

Septembre en Mer avec Marseille Mes Amours

Dans le cadre du Festival Septembre en Mer qui a lieu tout le mois de ...

Fermer