Accueil / En Région / Ile de France / Studio Harcourt – studio photographique des stars à Paris

Studio Harcourt – studio photographique des stars à Paris

Studio Harcourt doit son origine aux frères Lacroix, des publicistes qui ont déjà plusieurs revues spécialisées comme Guérir dans le domaine médical et sur le jardinage.

Dans les années 30, on abandonne peu à peu le dessin pour illustrer les revues et on décide de se tourner vers la photographie. Quoi de mieux que de fonder soi-même son propre studio photo. Sauf qu’ils décident d’en fonder deux : pro Photo qui va servir à alimenter toute l’illustration de leurs magazines et Studio Harcourt qui naît de la rencontre des frères Lacroix et de Cosette Harcourt pour faire de la photographie d’art. En fait, très rapidement, Studio Harcourt va supplanter Pro Photo qui va disparaître. Un quatrième homme, apporteur de finances, est Robert Ricci, le fils de Nina Ricci, qui rapidement suit Harcourt pour développer la maison de sa mère. Cosette Harcourt a déjà travaillé pour des studios photo, notamment pour Manuel Frères où elle a fait de la retouche, s’est sans doute un peu exercée aussi au métier de photographe. Elle connaît bien le milieu et les artistes et va très vite amener le tout Paris chez Studio Harcourt.

  • Périodes
    Dès 34, on photographie chez Studio Harcourt, Dali en 36. Dès l’avant-guerre, plusieurs personnalités très importantes viennent se faire photographier chez Studio Harcourt. La période de la Seconde Guerre Mondiale est plus compliquée à partir de 39. Studio Harcourt est au début de son essor et le problème est que Cosette Harcourt est un nom d’emprunt. Elle s’appelle Germaine Hirschfeld donc ça pose quelques problèmes avec l’arrivée des allemands à Paris. Dans un premier temps, Jacques Lacroix, l’un des deux frères, épouse Cosette Harcourt dans le but de la sauver. Malheureusement, ce n’est pas suffisant et elle est obligée de fuir en Angleterre. Elle est remplacée à la direction mais ce n’est pas la même impulsion. Elle revient à la fin de la guerre et reprend son poste de directrice et le Studio Harcourt prend son essor en même temps que les Trente Glorieuses, ça va être les années fastes du Studio Harcourt. Dans un superbe hôtel particulier, ils se sont installés juste avant la guerre en 1938 au 49 avenue d’Iéna avec plusieurs plateaux, labos de développement, des bureaux, un bar. Aujourd’hui c’est très petit par rapport à cette époque. Le studio continue à vivre avec la même direction jusqu’en 1968 où les frères Lacroix revendent le studio. Il y a eu plusieurs reventes jusqu’en 2007 avec la reprise par le président actuel Francis Dagnan et la direction par Catherine Renard.
  • Actuel
    Le studio était installé jusqu’en juin 2016 au 10 rue Jean Goujon dans le 12e pour revenir un peu aux origines dans un hôtel particulier au 6 rue Lota dans le 16e. Il y a deux plateaux photo, un café a été ouvert. On est sur 80 ans d’histoire avec 400 000 commandes. A la fin des années 80, le studio ne va pas bien du tout et l’état décide de sauver le studio en rachetant le fonds photographique du studio de 1934 à 1979. Puis 3 ans plus tard, c’est de nouveau la faillite et l’état rachète toutes les années 80. Donc aujourd’hui, l’état possède les archives de 34 à 91 qui sont conservées à la Médiathèque de l’architecture et du patrimoine qui se trouve au fort Saint-Cyr à Montigny-le-Bretonneux et à Charenton pour les lecteurs.
Studio Harcourt : Escalier
Studio Harcourt : Escalier

Maquillage

  • Salon
    Dès son arrivée, la maquilleuse nous reçoit à l’accueil et on arrive au salon maquillage. Il y a un miroir assez important pour que la maquilleuse puisse vous maquiller comme il se doit. Le photographe aussi vient étudier votre profil au préalable, savoir quel est votre meilleur profil avant la prise de vue. On a encore ici quelques éléments cinématographiques puisque le fauteuil opposé au modèle pour se faire maquiller est celui qui était utilisé dans le film Peau d’âne de Jacques Demy où Catherine Deneuve se fait maquiller. C’est la première étape du rituel Studio Harcourt et c’est une pièce qui a toute son importance puisque la maquilleuse est censée mettre en confiance le modèle avant sa prise de vue, c’est toujours impressionnant de se retrouver sous les lumières Harcourt.Pour les femmes, c’est une séance qui dure 20 à 25 minutes, pour les hommes un petit peu moins car il y a nécessairement moins de maquillage à faire. Derrière se trouve le vestiaire où le modèle peut changer de tenue à loisir. Il en discute avec la maquilleuse, le photographe qui va le guider dans son choix de tenue, certains aiment des choses plus sophistiquées d’autres plus naturelles. Donc à partir du moment où l’on entre dans le salon de maquillage, c’est un vrai travail d’équipe entre le modèle et l’équipe Studio Harcourt.
  • Technique
    Au niveau du maquillage, on est sur quelque chose d’assez sobre mais d’assez marqué sur certaines parties : on va avoir des yeux qui vont être assez travaillés, assez sombres, une ligne de sourcil qui va être parfaitement dessinée puisque ce qu’on met en valeur avant tout au Studio Harcourt c’est le regard. Donc on a d’ailleurs créé une gamme de make-up Studio Harcourt avec toute une ligne qui est dédiée au sourcil parce que c’est vraiment ce qui donne la symétrie au regard. Sur les lèvres, on va mettre des tons assez soutenus, assez foncés. Et ensuite pour le teint, c’est fond de teint et beaucoup de poudre. Tout ce qu’on veut éviter, c’est de la brillance sur le plateau.

Studio Harcourt : Salon de maquillage

Studio Harcourt : Salon de maquillage

Prise de vues

  • Lumière
    Dans la salle de prise de vue se trouvent des spots lumineux autour d’un siège pour le modèle. Ensuite on va essayer de trouver la meilleure position pour trouver une pose. Le photographe choisit la position des lumières. Les contres sont les lumières qui éclairent par derrière les jambes, les cheveux du modèle. Il est très important que le modèle ne bouge pas du tout dès qu’on a installé la lumière sur le modèle car la lumière est assez précise. La séance dure de 10 à 35 minutes donc il faut trouver une pose qui est assez stable mais très élégante. Ensuite on passe à la face avec une lumière assez forte. Un réflecteur sert à déboucher les zones un peu plus sombres.
  • Préparation
    On prépare les choses à l’avance ou pas. En fonction du profil et de ce qu’on voit, c’est le photographe qui décide ce qu’il va mettre en valeur ou pas. Un ordinateur enregistre toutes les photos.

Studio Harcourt : Prise de vue
Studio Harcourt : Prise de vue

 

Studio Harcourt : Ordinateur
Studio Harcourt : Ordinateur

Présentation

  • Photos
    Dans la salle de présentation, le modèle revient 1 à 2 semaines plus tard et on lui présente une planche contact avec une sélection de photos. Les planches contact sont toujours présentées en noir et blanc et en couleur. Les gens se tournent traditionnellement plus vers le noir et blanc mais, sur une clientèle étrangère, beaucoup de choix se font en couleur. La personne choisit sa photo avec le photographe et parfois avec le commercial selon la disponibilité du photographe. Une fois qu’elle est choisie, elle part en retouche.
  • Choix du portrait
    Une fois retouchée, le client revient et on lui remet le portrait présenté sous Marie-Louise dans son coffret Studio Harcourt.
  • Portraits
    Le Studio Harcourt propose plusieurs formules de portrait, incluant le maquillage :

    • Instant avec une séance d’une heure environ pour un tirage 24 x 36 cm.
    • Prestige avec une séance de deux heures pour un portrait 24 x 30 cm sur papier baryté d’exposition.
    • Executive à usage professionnel pour trois poses.

    Le Studio Harcourt a également installé depuis 2011 des cabines photo à Paris et ailleurs en France. Celles-ci permettent d’obtenir un portrait de vous en style Harcourt au format 10 x 15 cm ou en 4 photos d’identité. Mais ces photos sont signées H alors que les autres portraits sont signés Harcourt.

Studio Harcourt : Planche contact et portrait

Studio Harcourt : Planche contact et portrait

Exposition

  • Dans l’exposition Perspectives, on peut se balader à travers neuf thématiques différentes. On a voulu mettre en avant l’atelier expérimental qu’est Studio Harcourt.
  • Leur marque de fabrique est ce portrait noir et blanc, resserré, intemporel mais on a fait des tas d’autres choses : de la photographie animale, de photographie d’objets iconiques (de betterave par exemple), des objets qui donnent des photos un peu kitsch mais qui a un côté très assumé par le studio, de la photographie de nu, des portraits insolites avec des ombres portées, des reflets. C’est une plongée dans un univers photographique qu’on ne soupçonne pas chez Studio Harcourt. Pour lancer l’espace d’exposition, on voulait quelque chose qui tranche complètement avec l’image que peut avoir le public du studio.

Studio Harcourt : Photo de nu
Studio Harcourt : Photo de nu

 

Studio Harcourt : Photo de spiritualité
Studio Harcourt : Photo de spiritualité

 

Studio Harcourt : Photo de parfum
Studio Harcourt : Photo de parfum

 

Studio Harcourt : Photo de cocotte-minute
Studio Harcourt : Photo de cocotte-minute

 

Studio Harcourt
6 rue de Lota 75116 Paris
Téléphone : 01 42 56 67 67
Site web : http://www.studio-harcourt.eu

www.pdf24.org    Envoyer l'article en PDF   

A propos Alain.Paris

A lire aussi

Programme immobilier neuf en Île-de-France

Le programme immobilier neuf en Ile de France est un nouveau programme de 30 logements. ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire les articles précédents :
Emmanuel Macron : en route … vers la présidentielle de 2017

Selon une information de la chaine BFMTV, émanant d’un proche de l’ancien ministre de l’économie, de l’industrie et du numérique,...

Du Quai des rêves au Boulevard des airs, le plein d’émotions à Lamballe

À Quai des rêves, dès les premières notes, on y est. Effacée la morosité de ce ...

Les p’tits flaps – C’est la ronde des saisons !

La collection des P’tits flaps des éditions Casterman se complète avec C’est la ronde des saisons !, ...

Fermer