Accueil / Culture / Littérature / BD / Tank Girl, L’intégrale : Ça va dépoter !! Accrochez vous !!

Tank Girl, L’intégrale : Ça va dépoter !! Accrochez vous !!

Pour son retour sur papier une 20 aine d’années après sa sortie initiale, Ankama et son label 619, nous font l’immense joie de retrouver l’héroïne la plus barrée, la plus hardcore de tout l’univers, j’ai nommé la sexy Tank Girl !!!! …

… dans une intégrale explosive regroupant les 4 premiers tomes de la série et les commentaires des auteurs dans un collectif surprenant !!!!! Vous n’en avez pas fini avec les dialogues bruts, les références musicales country/rock et la trougne de punkasse de Tank Girl : couverture de Jamie Hewlett, scénar et illus d’Alan Martin et Peter Milligan !

Tank Girl l’Intégrale © Ankama/Label 619

Le refresh :

Tank girl, c’est d’abord l’héroïne de toute une génération : née fin 80, en pleine période conservatrice britannique, représentative de l’influence punk, elle est avant tout le symbole révolutionnaire de la liberté individuelle à contre-courant, du féminisme pur, et de l’opposition à la société !

Dans la bd, elle est également la jeune fille du nom de Rebecca Buck, travaillant au départ pour le gouvernement d’un monde post-apocalyptique, conductrice de tank, ayant foiré une mission vachement importante, et se retrouvant renvoyée par le président Hogan et le sergent Titbit, ; elle offre au premier un joli cadeau de départ : une cargaison d’anus artificiel !!!
La miss ne manque pas d’humour trash me direz-vous, et on la retrouve souvent pas très très habillée !!! et c’est pour cela que tout le monde l’apprécie autant !!

De quoi ça parle :

Sa vie de marginale débute suite à ce léger contre-temps : évoluant avec son char dans l’outback australien, où sévissent des gangs tous plus déjantés les uns que les autres, elle se déniche un type à la taille de ses affronts : Booga, un personnage moitié humain/moitié kangourou aussi poli qu’elle ! Ensemble, c’est à la vie, à la mort, sex, drugs and rock’n’roll !!
Leurs aventures prennent des airs de « road movie » en plein désert australien, dans un tank, la stéréo à donf, en écrasant tout ce qui se trouve sous ses chenilles, (les auteurs avoueront dans la préface de ce pavé que l’outback australien « c’était plus facile à dessiner »), avec :

Tank Girl l’Intégrale © Ankama/Label 619

des réveils difficiles plein de tendresse et de poésie :

« fouahhhh … putain … j’ai l’impression qu’on m’a fourré un paillasson dans le gosier. Faut rincer ça avec une bonne mousse ! »

– des journées rudes, Tank Girl étant poursuivie par le général Titbit et son escadron de la Mort :
« ceci est un fusil écorcheur haute puissance complètement automatique. Tu bouges un poil, tu finis en pizza quatre carnages ! »

– des soirées festives, où Tank Girl est obligée de boire un « camion » de bières pour ne pas que le poids les entrainent vers le fond d’un ravin :

« J’chuis tellement torchée que chais pu où j’habite ! … chais même pu pourquoi on s’est mis dans cet état ! »

Pour ne citer que quelques proses de cette gente dame … qui faut pas emmerder !!!

Tank Girl l’Intégrale © Ankama/Label 619

Bref, comme je vous le disais plus haut, la poésie que l’on ne retrouvera surement pas dans les dialogues, nous est quand même restituée dans les pages qui s’entremêlent aux différents récits : un peu de narration avec les pensées intimes et affectives de la notre punkette préférée, un peu de jeux « débilos » du style : découpe et habille Tank Girl, des illus de différentes couvs superbes, une partie de l’histoire en couleurs, l’autre en noir et blancs, des intros d’auteurs complètement barrés et un lexique de toutes les références comprises dans cette intégrale mirifique !!!!!

Avec notre héroïne « badass » et brute, les scénarios sont toujours un peu suspendu dans le temps, dans un monde proche de celui de Mad Max !! La force du personnage résidera toujours dans son caractère, son manque de tact, et son côté « charismatiquement » barré !!!

Tank Girl l’Intégrale © Ankama/Label 619

Tank Girl, l’intégrale aux Éditions Ankama/Label 619, c’est un saut dans le temps qui nous permet de comprendre qu’une minette hardcore, ​aussi pétillante que … de la dynamite ! , ​qui choisit de mener la vie comme elle l’entend, sans tabous, c’est terriblement intemporel et totalement sexy !!!!
Ça sent la folie, la transpiration, le fuel, le désert, les Sex-pistols, les Clash et bien d’autres … à plein nez, mais ça plait à toutes les générations confondues !!
Précipitez vous sur ce fabuleux ouvrage avant d’être trop « apprivoisé » par la société, faites vivre votre esprit de rébellion !!!!! Et notez que cet ouvrage « ne convient pas aux enfants de moins de 36 mois … Ni aux enfants tout court … !!!! »

fr.pdf24.org    Envoyer l'article en PDF   

A propos stef emma

Rat de laboratoire, BDphile, et couteau en second sur Le bon goût des choses ( végétarien, végétalien)

A lire aussi

Mon placard sans gluten

De plus en plus de personnes se mettent à l’alimentation sans gluten souvent suite à ...

Lire les articles précédents :
Un album coup de cœur aux éditions Flammarion : L’envol d’Osvaldo

L’envol d’Osvaldo est un très bel album de Thomas Baas, paru aux éditions Flammarion, en octobre ...

Jean-Michel Jarre à Bercy

A 68 ans Jean-Michel Jarre n’a plus rien à prouver à personne. Il cumule 45 ...

Un macchabée dans la baignoire – Comédie mortelle – Paris

Un macchabée dans la baignoire au Théâtre Montmartre Galabru pour passer une soirée vraiment mortelle. ...

Fermer