Accueil / Agenda / Tant qu’il y a de l’amour – Marie-Anne Chazel à La Michodière – Paris

Tant qu’il y a de l’amour – Marie-Anne Chazel à La Michodière – Paris

Tant qu’il y a de l’amour – Comédie de boulevard de Bob Martet avec Marie-Anne Chazel, Patrick Chesnais, Laurent Gamelon et Valérie Bègue, sur la scène de la Michodière jusqu’au 7 janvier 2018.

affiche-tant-quil-y-a-de-lamour

Marie, amoureuse d’un homme de son âge, demande à Jean de la laisser partir, mais Jean ne veut pas. Il aime bien sa vie : sa jeune maîtresse l’après-midi et sa femme le soir.
Au bout du rouleau, Marie demande à son amant, pharmacien, de lui fabriquer un poison. C’est ça ou elle le quitte. Le pharmacien, qui aime Marie par-dessus tout, s’exécute. Jean boit le poison… mais ne meurt pas. Il faut recommencer l’assassinat. Jean ne meurt toujours pas. Il faut re-recommencer. Mais jusqu’à quand va-t-on tenter de tuer ?

Une très belle leçon de vie et d’espoir parce que : « Tant qu’il y a de l’amour »… Ce n’est pas mort !

SUR SCÈNE : Patrick Chesnais, Marie-Anne Chazel, Laurent Gamelon, Valérie Bègue

AUTEUR : Bob Martet

MISE EN SCÈNE : Anne Bourgeois

RÉSERVATIONS ET BILLETTERIE :

Au guichet : Théâtre de la Michodière – 4 bis rue de la Michodière – 75002 Paris

Par internet www.michodiere.com et sur les sites de vente habituels.

Par téléphone au 01 47 42 95 22

Tarifs :
Du mardi au jeudi : Carré Or : 60€ / Cat 1 : 50€ / Cat 2 : 40€ / Cat 3 : 30€ / Cat 4 : 18€
Vendredi, matinées samedi et dimanche : Carré Or : 65€ / Cat 1 : 55€ / Cat 2 : 45€ / Cat 3 : 33€ / Cat 4 : 20€
Samedi soir : Carré Or : 70€ / Cat 1 : 60€ / Cat 2 : 50€ / Cat 3 : 38€ / Cat 4 : 20€

NOTE D’INTENTION DE L’AUTEUR DE « TANT QU’IL Y A DE l’AMOUR » :

L’idée de départ qui m’amusait, c’est le courage ou plutôt le manque de courage, disons assez fréquent dans le couple et plus précisément, chez l’homme. Je parle du couple qui a déjà une vraie longue histoire. Quand on a vécu plus de vingt ans avec une femme et essuyé sans doute quelques tempêtes, on se dit généralement que, ma foi, on a peut-être fait le plus dur et que rentrer au port le soir n’est finalement, pas si mal. On peut même se dire qu’on est bien chez soi avec ses petites habitudes, télé, whisky et femme. Le drame survient souvent quand c’est la femme qui très usée par tout ce temps à regarder la télé, et regarder son homme avachi buvant un whisky tiède, décide de demander l’autorisation de s’en aller. Et là, le manque de courage des hommes, peut devenir assez piquant. Parce que finalement, le vrai courage serait de dire : « mais bien sûr ma chérie, cours et vole vers de nouvelles aventures. La vie est courte, ne t’inquiète surtout pas pour moi. » Mais non. Parfois les hommes ont du mal à être généreux, courageux. C’est d’autant plus drôle qu’ils tiennent souvent un discours très dfférent jusqu’à ce que la réalité les rattrape. On a tous dit et pensé pour la plupart, qu’il fallait absolument que les femmes soient libres, égales à nous, et bien sûr heureuses mais nous restons un peu quand même des vieux loups chefs de bande un brin à l’ancienne. Les anciens babas devenus souvent bobos avec thalasso à Quiberon, maîtresse à 15h et femme à la maison le soir bien sûr. Un brin à l’ancienne, quoi. Mais maintenant les femmes se laissent moins faire et c’est tant mieux. Ça permet d’écrire des choses encore plus amusantes.

 

PDF24    Envoyer l'article en PDF   

A lire aussi

Paris – Versailles à vélocipède, comme en 1967 pour le 150ème anniversaire

Paris – Versailles à vélocipède, comme en 1967 Pour commémorer le 150ème anniversaire du Paris – ...

Un commentaire

  1. C’est un sujet tres joli et tres touchant

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire les articles précédents :
Un boulet en cuisine – Plus de 60 recettes pour ne pas saccager ta cuisine

Un boulet en cuisine est un ouvrage culinaire, de Coralie Ferreira, paru aux éditions Larousse, ...

La horde du Contrevent, tome 1, Le cosmos est mon campement

Le cosmos est mon campement est le premier tome de l’adaptation, en bande dessinée, de ...

Les grandes années, la nouvelle série de la collection Premiers romans

La collection Premiers romans, des éditions Nathan, se complète avec une nouvelle série intitulée Les ...

Fermer