Accueil / Dossiers / Test de l’IRISNotes Air 3

Test de l’IRISNotes Air 3

Le mois de septembre évoque pour tous la reprise du travail ou de l’école. Des réunions à n’en plus finir, du travail qui s’amoncelle, et le soleil qui se fait la malle. Mais la rentrée, c’est aussi tous les nouveaux gadgets à essayer pour se simplifier le quotidien ! Parmi eux, l’IRISNotes Air 3, un stylo digital proposé par IRIS. France Net Infos vous donne son avis.

irisnotes air 3

Qu’est-ce qu’un stylo digital ?

Vous avez sûrement déjà entendu parler du stylo numérique. Stylo intelligent ou encore stylo connecté, le principe est le même : écrire sur papier et l’obtenir sur l’ordinateur. L’écriture 2.0 n’est pas nouvelle, les tablettes tactiles sont déjà passées par là. Cependant, c’était plutôt réservé au dessin et on ne gardait pas de trace écrite. Le stylo digital se démarque avec sa vraie réserve d’encre avec laquelle on écrit sur un vrai papier. Quel intérêt du coup, si ça écrit réellement sur le papier ? Le stylo, connecté a un récepteur Bluetooth, permet de stocker les données écrites. Ensuite, on les transfère directement dans un document, modifiable et exportable en Word ou PDF. Plus besoin de scanner ou de tout retaper à l’ordinateur. 

L’IRISNotes™ Air 3

irisnotes air 3Le stylo digital IRISNotes Air 3 permet de stocker des notes manuscrites et des graphiques. Le récepteur les transforme en texte éditable sur PC ou Mac, pour les envoyer sur un éditeur de texte ou pour être immédiatement partagé avec des collègues. L’outil se compose d’un stylo numérique, de deux mines d’encre, d’un récepteur et d’un câble de recharge. 

 
Utilisation :

Irisnotes air 3Avant de commencer quoi que ce soit, il est nécessaire de recharger le périphérique récepteur, insérer la mine dans le stylo, et télécharger les logiciels. Autant vous le dire, sur cette dernière étape vous allez vous arracher les cheveux. Les logiciels ne sont pas toujours reconnus, vous avez beau les installer, une notification vous informe qu’il vous manque quelque chose qui est tout bonnement introuvable et il faut bien s’y reprendre à deux fois avant d’avoir un logiciel qui fonctionne à peu près correctement. Ensuite, le mieux est d’enregistrer immédiatement votre écriture afin de n’avoir aucun problème de reconnaissance manuscrite lorsque vous souhaitez convertir votre texte en document tapé. Pour ce faire, il faut clipper le récepteur à une feuille de papier A4, de préférence en haut au milieu pour qu’il reconnaisse l’espace alloué à l’écriture. Il ne vous reste plus qu’à écrire !

Pour enregistrer les données, il suffit d’appuyer sur un bouton et c’est stocké ! Si vous ne faites pas ça, vous perdez toutes les données lorsque vous éteignez le récepteur, ce qui serait dommage. C’est donc un réflexe à prendre, quitte peut-être à appuyer régulièrement sur le bouton à la fin de chaque paragraphe peut-être. Quand vous rentrez chez vous, branchez le récepteur à l’ordinateur, ouvrez le logiciel IRIS et convertissez votre texte au format désiré. Vous pouvez également partager vos écrits par Bluetooth sur des terminaux iOs et Android. Enfin, connecté à l’ordinateur, le stylo prend place de stylet/souris.

Mon avis :

Globalement, pour les particuliers, c’est un gadget et rien d’autre. De nos jours, toute réunion est faite sur ordinateur, le contraire restant rare. Dans d’autres occasions, pour des cours d’étudiants, par exemple, les professeurs imposent parfois de prendre des notes par écrit. Bien que le récepteur puisse enregistrer jusqu’à 100 pages de texte, la prise de notes est assez aléatoire et avec beaucoup de diminutifs qui ne seront pas toujours retranscrits comme tels. L’avantage est que si ça ne l’enregistre pas correctement, vous aurez toujours la trace écrite. Et retaper ses cours sur ordinateur prend certes plus de temps, mais ça a le mérite de permettre de mieux intégrer les connaissances.

Cependant, pour les professionnels, l’IRISNotes Air 3 peut être un atout dans des situations où il n’est pas possible d’utiliser un ordinateur : environnements très chauds ou froids, entrepôts non connectés ou sans prises, ou encore pour des inventaires. Enfin, dans le cas de voyageurs d’affaires ou d’écrivains intensifs (professions libérales, architectes, etc.) cela peut s’avérer utile.

PDF24    Envoyer l'article en PDF   

A propos Victoria MARION

Rédactrice littérature, gastronomie, mode, high tech, jeux de société et tourisme/voyage.

A lire aussi

La crème de Cassis cueillette 2017, par Joseph Cartron

La crème de Cassis cueillette 2017, de Joseph Cartron, est arrivée en septembre chez les ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire les articles précédents :
Ken Follet Une colonne de feu
Foire internationale de Marseille – La Fantastic 22 septembre – 2 octobre

La 93e édition de la Foire internationale de Marseille se tiendra du 22 septembre au ...

Formule 1 Singapour Vttel Verstappen Raikkonen
Lewis Hamilton vainqueur du Grand Prix de Formule 1 de Singapour

Lewis Hamilton sur Mercédès remporte le  grand prix de Formule 1 de Singapour ce 17 ...

laurent-gerra-sans-moderation
Laurent Gerra « sans modération »- Tournée 2017/2018

Laurent Gerra - L'inimitable chouchou des français, le caïd des imitations avec ses textes qui ...

Fermer