Accueil / Sport / Cyclisme / Tour de France 2016 : Favoris, outsiders, qui sont-ils ?

Tour de France 2016 : Favoris, outsiders, qui sont-ils ?

Tour de France 2016 Favoris, outsiders, qui sont-ils ?
Tour de France 2016 Favoris, outsiders, qui sont-ils ?

Après le Dauphiné Libéré, le Tour de Suisse et la Route du Sud, l’heure est au bilan pour dévoiler les favoris et les outsiders qui se présenteront au départ du Tour de France 2016.

FranceNetInfos s’est appuyé sur les récents résultats pour vous présenter un état des forces en présence. On vous dit tout, sur les favoris pour la victoire finale en juillet, ainsi que les noms des outsiders, dont de nombreux coureurs français.

Les trois courses citées ci-dessus ont été remportées respectivement par Christopher Froome, Miguel Angel Lopez et Nairo Quintana.

Les favoris :

On retrouve parmi ces trois noms, les deux premiers du Tour 2015, Froome et Quintana, qui sont les deux grands favoris du Tour de France 2016.

Si on compare les résultats 2016 du britannique et du colombien, l’avantage revient à Nairo Quintana, vainqueur cette saison, du Tour de Catalogne, du Tour de Romandie et de la Route du Sud, alors que le leader de la Sky a terminé 8ème du Tour de Catalogne, et seulement 38ème du Tour de Romandie, avant de se remettre sur le devant de la scène en s’imposant sur le Dauphiné.

Les outsiders : 

Parmi les outsiders vient le nom d’Alberto Contador, 34 ans en décembre prochain. Vainqueur cette année du Tour du Pays Basque, l’espagnol de la Tinkoff se présente au départ de la Grande Boucle pour remporter un troisième sacre. Mais celui qui possède le plus beau palmarès actuel sur les grands tours avec deux Tours, deux Giro et trois Vuelta semble marqué le coup, même s’il a annoncé à la suite de sa victoire au Tour du Pays Basque l’éventualité de courir encore en 2017. L’espagnol, n’a à aucun moment inquiété Froome sur le Dauphiné, malgré sa victoire sur le prologue et plusieurs attaques sans conséquences. Cinquième du Dauphiné Libéré, Alberto Contador devra batailler dur pour envisager une place sur le podium du Tour 2016, car la concurrence sera rude.

Vincenzo Nibali, récent vainqueur du Tour d’Italie et vainqueur du Tour de France en 2014, sera aussi l’un des hommes à surveiller en juillet pour le podium, alors qu’il aura à ses côtés un autre prétendant au podium, en la personne de Fabio Aru, vainqueur du Tour d’Espagne 2015 et dont ce sera la première participation. La rivalité entre les deux coureurs italiens n’est pas spécialement une bonne chose et on peut se demander comment ils vont gérer, alors que Fabio Aru a fait l’impasse sur le Giro, pour se consacrer au Tour, sachant que Nibali n’avait pas inscrit la Grande Boucle, parmi ses objectifs en 2016.

Quintana, Froome, Contador, Nibali, Aru, cinq noms qui ont inscrit leur nom sur les derniers grands tours, sont donc potentiellement les plus aptes à finir sur le podium. D’autres noms pourraient toutefois changer la donne et les récents résultats des coureurs français peuvent nous laisser penser qu’un français sur le podium, comme se fût le cas lors du Tour 2014, avec Péraud et Pinot, n’est pas chose impossible.

Thibaut Pinot
Thibaut Pinot

Les deux français qui sortent du lot pour un éventuel podium, sont Romain Bardet (AG2R La Mondiale) et Thibaut Pinot (FDJ), qui ont déjà fait leur preuve sur la Grande Boucle (Bardet : 6ème en 2014 et 9ème en 2015 / Pinot : 10ème en 2012 et 3ème en 2014) et qui ont eu des résultats convaincants en cette saison 2016. On se souvient de leur présence aux avant-postes lors de la dernière semaine du Tour 2015, qui les avait vu tous deux remporter une étape. Cette année, ils ont prouvé chacun à leur manière, qu’ils pouvaient suivre les meilleurs. Bardet, 2ème du Dauphiné Libéré, Pinot 2ème du Tour de Romandie. Des français sur le podium des plus grandes courses à étapes, voilà qui est de bon augure pour juillet.

Pour revenir aux français sur le podium des grandes courses à étapes, Warren Barguil, troisième du récent Tour de Suisse pour un retour à la compétition après plus d’un mois d’arrêt, est aussi l’une des grandes satisfactions de la saison et un prétendant à une très belle place sur le Tour 2016. Huitième du Tour d’Espagne 2014 et 14ème du Tour de France 2015, lors de sa première participation, le breton de l’équipe Giant-Alpecin progresse d’année en année, et s’inscrit dans la même lignée que Bardet et Pinot, même s’il ne possède pas à ce jour, la même popularité.

On pourrait aussi avancer le nom d’un autre français en la personne de Julian Alaphilippe, coureur de l’équipe Etixx – Quick Step, vainqueur cette saison du Tour de Californie et sixième du Dauphiné Libéré. Le français étonne chaque saison. Après une deuxième place l’an dernier sur la Flèche Wallonne, Liège Bastogne Liège et le Tour de Californie, Alaphilippe a récidivé cette année en terminant à nouveau deuxième de la Flèche Wallonne. Même si le français n’a pas d’expérience sur une course de trois semaines, il sera tout de même l’une des curiosités du Tour 2016.

D’autres noms sont susceptibles de flirter avec le podium, à l’image du hollandais Tom Dumoulin, équipier de Warren Barguil au sein de l’équipe Giant-Alpecin, troisième du Tour de Suisse en 2015, sixième du Tour d’Espagne en 2015 et cinquième du dernier Tour de Romandie. Alessandro Valverde, espagnol de l’équipe Movistar et équipier de Nairo Quintana a aussi le potentiel pour finir dans les premières places, tout comme Bauke Mollema (6ème en 2013 – 10ème en 2014 – 7ème en 2015) ou encore Tejay Van Garderen (5ème en 2014). Un autre français peut aussi tirer son épingle du jeu, en la personne de Pierre Rolland leader de l’équipe Cannondale (10ème en 2011 – 8ème en 2012 – 11ème en 2014 – 10ème en 2015). De toute évidence, le Tour de France est une épreuve d’expérience qui peut mener des coureurs sur le podium, comme l’éternel Valverde (4ème en 2014 et 3ème en 2015) et proposer des révélations. Ce qui est sûr aussi, c’est que le cyclisme français possède de nombreux atouts pour finir aux premières places le 24 juillet prochain, ce qui n’était pas arrivé depuis longtemps.

Quintana, Froome, Nibali, Contador, Aru, Pinot, Bardet, Alaphilippe, Van Garderen, Valverde, Rolland, Mollema, Dumoulin, voilà treize noms dont les palmarès jouent en leur faveur pour une place parmi les dix premiers du Tour 2016. Pour la gagne, Quintana dont on a dénoncé l’an dernier le manque de panache, s’inscrit au vu de ses derniers résultats, comme le grand favori. Rappelons que l’an dernier le colombien avait mis en difficulté le britannique pour finir deuxième du Tour à seulement, 1 minute 12. Espérons qu’il sache cette année, mettre à profit ses qualités de grimpeur pour rendre la course plus attractive.

N’hésitez pas à nous faire part de vos favoris et de vos outsiders. Le Tour s’annonce passionnant !

PDF24    Envoyer l'article en PDF   

A propos guillaume joubert

Après avoir été rédacteur sur divers sites musicaux comme Rocknfrance, Zikannuaire, Punksociety, Zik'nblog, et animateur d'une émission de radio diffusée sur 12 radios, dont 7 FM, en France, en Belgique et en Suisse, j'ai décidé de reprendre l'écriture sur FranceNetInfos. C'est un plaisir de participer à la diffusion d'informations régionales et nationales, sur des sujets qui me tiennent à coeur comme, entres autres, la culture, le cyclisme et l'environnement.

A lire aussi

Les Yvelines accueilleront les Championnats de France de cyclisme sur route en 2018

Les Yvelines accueilleront les Championnats de France de cyclisme sur route en 2018 Mantes-la-Jolie accueillera en ...

2 commentaires

  1. Pierre Rolland devrait gagner car il a fait des places avec les méthodes de préparation archaique de Bernaudeau. Il est donc favori avec l’approche de sa nouvelle équipe.

    • guillaume joubert

      Il est sûr que suite à ce qui a été avancé en début d’année par Jonahtan Vaughters, son nouveau manager, si Rolland ne finit pas dans les 5 premiers, ce même Vaughters devra se faire tout petit.

Lire les articles précédents :
Vainqueur du GP de Formule 1 d’Europe :  Nico Rosberg

Nico Rosberg sur Mercédès gagne le Grand Prix de Formule 1 d’Europe. Il renoue avec la ...

L’invention du voyage

Peut-on voyager tout en restant chez soi ? Selon la définition que chacun peut donner ...

DVD Guides : New York (2) le show de la ville

Il y a quelques mois, nous vous avions présenté le DVD Guides de Pierre Brouwers ...

Fermer