Accueil / En Région / Tour de France 2016 : En immersion dans caravane Teisseire/Pressade

Tour de France 2016 : En immersion dans caravane Teisseire/Pressade

Samedi 2 juillet, Grand départ du Tour de France cette année au Mont Saint-Michel, dans la Manche. Il est 8h et les équipes de la caravane Teisseire sont à pied d’œuvre depuis bientôt 2h pour finir de mettre en place les véhicules.

Caravane Tesseire-Pressade (5)Au sein de la caravane Teisseire, les véhicules sont astiqués une dernière fois, on vérifie que la musique fonctionne, ainsi que les micros, les harnais de sécurité ou encore les effets de lumières des énormes sirops doseurs postés à l’arrière de 3 des 4 voitures et des 2 chars qui composent la caravane. Une attention particulière est apportée à la petite voiture des jus de fruits Pressade, la seule 100% électrique du cortège. Lucie, attaché de presse pour le groupe précise : « l’autonomie moyenne du véhicule est de 160 km ; il a donc fallu rajouter des batteries supplémentaires» pour relever le défi des étapes les plus longues qui peuvent aller jusqu’à 250 km.

Caravane Tesseire-Pressade (1)L’excitation est palpable, d’autant que l’équipe de la caravane Teisseire est en grande partie constituée de novices sur le Tour de France. C’est le cas d’Amélie, originaire de la Manche, qui est « très enthousiaste et prête à diffuser son énergie» pour son premier Grand Départ : « demain la 2ème étape part de Saint-Lô, ma ville natale, il y aura ma famille, mes amis au bord de la route qui ont privatisé un champ pour l’occasion, c’est forcément spécial même si ça rajoute un peu de pression ». Les nouveaux sont recrutés par l’agence d’événementiel Newsport et sont généralement originaires de villes traversées par le tour cette année. L’agence s’occupe également des paniers repas pour la journée, de l’hébergement mais aussi de la conception des chars et véhicules dont ceux de Pressade qui participent pour la 1ère fois sur le tour.

Autour de 10h, la traditionnelle danse des caravaniers fait office d’échauffement. Ils ont hâte d’en découdre à l’image des coureurs cyclistes qui seront devancés de deux heures par la caravane. Il est temps de rejoindre son char, de bien s’harnacher, et c’est parti à 10h30 précises, sous les applaudissements des quelques fans de la caravane Teisseire présents au départ.

Dans le char glaçon grenadine, c’est Francis qui conduit, c’est déjà son 3ème Tour. Maxime, 20 ans, est le benjamin de l’équipe, il est animateur et distributeur des fameuses touillettes Teisseire pour sa 1ère participation. Enfin, Romaric est perché au sommet du sirop doseur et muni de son micro, son rôle est d’ambiancer le public. Il est dans les plus expérimentés du groupe avec 6 participations. Pour l’accompagner, seulement 5 titres musicaux seront passés en boucle pendant les 188 km de l’étape et pour les 20 étapes suivantes.

Arrivé au km 0, devant une foule impressionnante s’étalant sur plusieurs rangées derrière les barrières, les goodies touillettes sont autorisés à la distribution. C’est tout un art, expliqué par Maxime qui a été briefé l’avant-veille du départ : « C’est la sécurité avant tout, Il faut les lancer soit aux pieds soit le plus loin possible par-dessus les spectateurs. Le main à main est déconseillé, il ne faudrait pas se faire arracher un bras au passage ». Chez Pressade, c’est 4000 briquettes de jus de fruits qui seront distribuées aujourd’hui et prêt d’1 million de dessous de verre sur tout le Tour de France.

L’effervescence autour des cadeaux distribués par la caravane entraîne parfois des comportements dangereux. Des spectateurs se ruent sur les malheureuses touillettes qui s’éparpillent sur la route. D’autant que la circulation peut être dense. Entre les véhicules de la caravane naviguent les motos de gendarmes, les voitures médias ou d’autres chars qui doivent remonter la file pour retrouver leur place. Lors de ces nombreux dépassements, la distribution des goodies n’est pas autorisée ce qui n’est pas toujours du goût des collectionneurs amassés aux bords des routes.

Les premiers kilomètres sont magnifiques, le parcours longe les côtes normandes avec vue sur la baie du Mont Saint-Michel depuis les hauteurs des falaises de Champeaux. La traversée des villes et villages, dont Avranches, Granville, Blainville sur Mer ou encore Lessay s’effectue dans une réelle ambiance de fête et le ciel menaçant de la matinée a laissé place au soleil, devant une foule toujours plus nombreuse. Le vent oblige les caravaniers à s’équiper chaudement.

La seule pause autorisée s’effectue à mi-parcours ; il vaut mieux prendre ses précautions avant le départ. A peine 5 min et c’est reparti, il faut ensuite remonter la file des véhicules jusqu’à la position de la caravane Teisseire entre Kleber et les galettes Saint-Michel. La remontée est l’occasion de se restaurer, la vitesse est trop élevée pour lancer des cadeaux. La gestion du stock préoccupe Maxime, Il faut en garder pour les derniers kilomètres où le public est très nombreux.

A Quinéville, le passage devant les enfants du Secours Populaire est l’occasion de les arroser généreusement de touillettes. On rejoint la côte de la Manche et après un ultime retour dans les terres c’est la dernière ligne droite vers l’arrivée historique à Utah Beach. « Le sprint final est lancé, c’est le moment de tout donner pour obtenir une touillette » annonce Romaric au public ; il effectue pour la dernière fois de la journée sa chorégraphie Teisseire.

La caravane ne s’attarde pas sur la ligne d’arrivée et file 5 km plus loin où les chars sont chargés sur des camions. La journée n’est cependant pas terminée pour les caravaniers : retour à l’hôtel qui se trouve à Caen, entretien des véhicules, débriefing avec toute l’équipe, puis ce sera le repos bien mérité. Les 3 semaines du Tour vont être intenses mais cela « restera des souvenirs inoubliables le long des routes de France ».

www.pdf24.org    Envoyer l'article en PDF   

A propos redaction

La rédaction suit les tendances du moment dans le domaine d’actualité. elle vous propose de suivre l'actualité mais aussi des chroniques de livres, cinématographiques , de suivre l'actualité de vos loisirs ( parc , spectacles , sorties ) et de vous proposer des infos fraiches par nos journalistes présents dans toutes la France qui peuvent couvrir ainsi de plus près les informations , nous proposons aussi des dossiers thématiques en fonction de l'actualité et des podcasts audio et vidéos .

A lire aussi

ivo-livi-theatre

Ivo Livi – pièce musicale au théâtre Tristan Bernard – Paris

Ivo Livi ou le destin d’Yves Montand –  Découvrez à travers une narration originale et ...

Lire les articles précédents :
Morgane, une bande dessinée fantastique

Simon Kansara et Stéphane Fert, revisitent à leur façon, la légende du roi Arthur, des chevaliers de la ...

Les monstres de la nuit, un album Père Castor

Les monstres de la nuit est une histoire sur le rituel du coucher, pour rassurer les ...

Le maillot blanc à pois rouge pour entrer dans la légende

Alors que l'allemand Paul Voss a endossé aujourd'hui le maillot blanc à pois rouge à ...

Fermer