Accueil / Culture / « & » un album violemment poétique de Goldenberg & Schmuyle

« & » un album violemment poétique de Goldenberg & Schmuyle

France Net Infos vous propose de découvrir le groupe Goldenberg & Schmuyle qui présente un album atypique et indispensable « & », sorti chez le label A son rythme.

De son vrai nom “esperluette”, le caractère « & » symbolise le lien, la réunion et l’échange. Le trio Goldenberg & Schmuyle en a fait une force pour montrer au fil des  morceaux de cet album magnifique, à quel point le métissage est beau, et comment de chaque individualité, quand elles sont conjuguées ensembles, se crée le mélange harmonieux de mots,  de sons et de genres.

ImprimerDans le trio G&S, il y a Big Buddha, le DJ électro-world bien connu de la scène électro marseillaise. Ses mix font le bonheur de fidèles depuis de nombreuses années,  amateurs de musiques du monde et de easy listening music. Il qualifie son univers de « multiple, fragile, dansant, tortueux, baroque, joyeux et… rond. »  Second membre du groupe, Laurent Pernice cumule les talents en s’intéressant aussi bien à la musique expérimentale, à l’électro  en passant par la world, le jazz  et les musiques nouvelles. Il y a toujours chez lui le désir de découvrir de nouveaux mondes musicaux loin des sentiers battus. Avec l’espoir de rendre ce monde un  peu plus poétique.  Fabrice Duhamel aka Championne est le troisième membre du groupe. Dresseur digital, montreur d’images, manipulateur remixeur live. Il est ce qu’on appelle un VJ,  toujours là où on ne l’espère plus, il s’approprie toutes les disciplines, du cirque mécanique à la radio en passant par la vidéo de rue ou la danse contemporaine.  Ils s’appelleront Goldenberg & Schmuyle en référence à Moussorgski, à qui ils empruntent le nom d’une pièce des Tableaux d’une exposition.

Il y a une élégance rare dans les textes et l’interprétation de Big Buddha, l’écriture est stylée et précise, truffée de jeux de mots, d’allitérations, de tournures de  phrases racées.  La langue française est magnifiée dans ce CD, telle la langue de Gainsbourg quand il donne des doubles sens à ses paroles, à nous de les décrypter. Spécialement dans le  morceau « Analphabétise-moi » qui m’a rappelé le merveilleux « Love on the beat » du grand Serge, on  y retrouve des émotions pures et on remet le morceau plusieurs fois  pour le plaisir de débusquer de nouveaux sens cachés qui nous avaient échappés à la première écoute. J’ai aussi adoré la chanson Zazou bar, le texte lancinant est  sublimé par la virtuosité du mandoluth d’Hakim Hamadouche. L’Orientalisme caresse savamment la spiritualité de ce langage universel qu’est la musique. L’interprétation oscille entre le slam, la poésie et le langage parlé. Moins énervé que  Fauve, plus profond que Grand corps malade, Goldenberg & Schmuyle  ont réussi à créer un univers fragile et délicieusement décadent.  Un album délicat  et utile,  très réussi, qui fait du bien au cœur et aux oreilles. Goldenberg & Schmuyle sera en concert le 11 juillet à Marseille au Festival  « Caressez le Potager” au Parc de la Mirabelle…

[youtube http://www.youtube.com/watch?v=2_fY4xSrGLk]

fr.pdf24.org    Envoyer l'article en PDF   

A propos alissash

A lire aussi

Le « Gemme » de Nolween réenchante le monde de la pop

Le « Gemme » de Nolween Leroy réenchante le monde de la pop !

Après le succès des albums de  Nolween Leroy « Bretonne » et «Ô filles de ...

Lire les articles précédents :
Western Union: Mode de paiement des escrocs

Le Réseau anti-arnaques met régulièrement en garde les consommateurs contre le « scamming » (« ...

Les éditions Atlas ne disent pas tout

Cet encart paru dans la presse propose une réplique exacte à l’échelle 1/87 d’une automotrice. ...

Le château de Versailles insolite sur twitter

Plus que jamais, le domaine culturel est dynamique sur twitter : ne ratez pas la ...

Fermer