Accueil / Culture / Littérature / BD / Vidocq, tome 1, Le suicidé de Notre-Dame.

Vidocq, tome 1, Le suicidé de Notre-Dame.

vidocq-T1-le-suicide-de-notre-dame-soleilVidocq, grandes figures historiques, personnage charismatique, a inspiré bon nombre d’auteurs, et aujourd’hui arrive en bande dessinée avec ce premier tome Le suicidé de Notre-Dame, de Richard D. Nolane et Sinisa Banovic, paru aux éditions Soleil, le 21 janvier 2015.

Le 15 septembre 1813, à Paris, alors que le bourreau s’apprête à officier, en place de Grêve, le condamné à mort croise un homme, Vidocq, ancien compagnon de bagne. Vidocq, explique au condamné qui le rejette, qu’il lui avait laissé sa chance, et que lui n’a qu’une parole, il a protégé et mis en sécurité Jeanne ! Alors que le prêtre pose les dernières questions qui s’imposent, le condamné est guillotiné. Le lendemain, en fin d’après-midi, dans le quartier de la place Maubert, Vidocq est sous les traits d’une femme, avec un chariot plein de linges, il demande à un passant où il peut trouver de la tête de veau pas chère dans le coin. Le passant il indique une maison tout à côté. Il demande alors à ce qu’on lui garde sa carriole et entre dans la maison. Là il voit un boucher en train de trancher un morceau de viande, une femme en train de vendre à une autre des cœurs de poulet, et une troisième doutant sur l’origine des pattes de lapin. Vidocq demande au boucher s’il a de la tête de veau à bon prix, tout en enfonçant sa main dans son décolleté, d’où il sort une arme qu’il pointe sur la tête de son interlocuteur…

Vidocq est un personnage étrange, très mystérieux, qui a réellement vécu, ex-bagnard, il est devenu par la suite un authentique policier. vidocq-T1-le-suicide-de-notre-dame-soleil-extraitTrès charismatique, il a inspiré Richard D. Nolane, qui offre un récit bien posé, dans lequel le lecteur découvre Vidocq, enquêteur, à la tête de la toute nouvelle Sûreté, une brigade efficace, mais aux méthodes qui ne plaisent pas à tous, composée de criminels repentis. C’est ainsi, en suivant tout simplement le héros dans une étrange affaire, que le lecteur va découvrir ce personnage qui reste, malgré tout, très mystérieux. L’affaire quant à elle est bien menée, intéressante et prenante, elle est l’intérêt principale de cette bande dessinée. Javert est également présent dans cet ouvrage, ennemi de Vidocq, il apprécie très mal le fait que Vidocq soit libre et au service de la police. Le dessin est très travaillé, tant au niveau des personnages qu’au niveau des décors, il est très agréable, plaisant et dynamique.

Vidocq, Le suicidé de Notre-Dame est un premier tome qui présente une affaire étrange et bien mené par le héros Vidocq, qui reste charismatique et mystérieux, la suite, tout le monde l’espère, devrait être un peu plus dynamique, pour s’élancer et se démarquer.

PDF24    Envoyer l'article en PDF   

A propos celine.durindel

A lire aussi

Les 3 font la paire – Un intrus dans les nombres

Les 3 font la paire est un bel album, au graphisme attrayant, des éditions Nathan, ...

Lire les articles précédents :
Lunel, se cherche un autre horizon…

Lunel est célébrée pour son Muscat, mais depuis le mardi 27 janvier 2015 et le débarquement du GIPN, la cité ...

L’équipe Sky remporte l’étape reine et se place au général

L'équipe Sky remporte l'étape reine et se place au général en vue de la victoire finale. Après ...

Petits plats en famille

Petits plats en famille est un livre, publié aux éditions Hachette, fin janvier 2015, qui ...

Fermer