Accueil / Agenda / Les Vieilles Charrues à New York

Les Vieilles Charrues à New York

les-vieilles-charrues-a-ny
Les Vieilles Charrues à New York

25 ans des « Vieilles Charrues » ça se fête. Le festival prépare un méga concert pour ce samedi 1er octobre au coeur de Central-Park à New York !

De 16 h à 21 h 30 (heure locale) Central Park va vibrer au son des guitares de Matthieu Chedid, The Avener, The Celtic Social Club et Krismenn & Alem. Pour ce rendez-vous exceptionnel plus de 400 bretons vont faire le déplacement aux USA grâce aux tarifs spéciaux des compagnies aériennes qui vont affréter des charters de France pour l’occasion.

the-avener-hd-4
The Avener DJ le plus demandé dans le monde

L’idée de faire une « méga teuf «  sur les pelouses de Central Park, c’est un peu comme pour organiser un match de tennis en antarctique les phoques en plus. Voilà c’est dit, mais c’est surtout mal connaître le BZH New York l’association des Bretons en Amérique du Nord…Ils vont relever le défi, après plus de 6 mois de préparatifs intensifs. Au fait, c’est 5 000 festivaliers qui vont assister à ces 5 heures 30 de « live ». Bref, si vous mettez dans la balance le premier jour des « Vieilles Charrues » en 1992 parcouru en super 5 de papa, aujourd’hui c’est 6 000 bénévoles attirant plus de 250 000 participants, alors vous pensez bien que nos bretons n’allaient pas laisser les 25 ans d’anniversaire sans un petit quelque chose de plus, d’extra plus !

drapeau
Le drapeau Breton et Américain

« Le spectacle est abordable pour un grand nombre » annonçait cette bretonne sympathisante de l’association. Amanda a fait partie des bénévoles, là en transit à Paris suite au retour d’un job dans un resto de Dublin, elle ne manque pas d’éloges pour ses potes de Bretagne lorsque nous l’avons joint par téléphone pour en savoir plus sur ces Français résidant dans la grande pomme (New York)…« L’association fait référence aux migrants Bretons qui entre 1950 et 1960 ont été les pionniers dans cette grande ville, si aujourd’hui ils font la passerelle entre la Bretagne et les USA, c’est dans le but culturel et pour aussi accompagner le développement du tourisme » me précise t’elle au téléphone.

Renseignement pris le BZHhttp://bzh-ny.org est constitué de Véronique une prof dans le secondaire (lycée de New York) de Laurent un entrepreneur Français qui commercialise des logiciels informatiques, de Simon un chef pâtissier, voilà pour les têtes pensantes de cette association loi 1901. Véritable relais pour tous, ces porte voix de la Bretagne vont relever ce défi, à partir de 30 dollars le prix plutôt sympathique va vous permettre d’assister à un « live » convivial http://www.vieillescharrues.asso.fr pour en savoir plus !

Eric Fontaine

fr.pdf24.org    Envoyer l'article en PDF   

A propos eric Fontaine

Après des études de commerce (EDC) et de journalisme (Studio Ecole de France) j'ai commencé ma carrière comme Responsable de la Communication (FUN RADIO MONTPELLIER) et ensuite dans la publicité visuelle (Avenir Affichage) et imprimeries...Depuis 2007, je consacre une partie à la réalisation de reportages (videos, court-métrages, interviews) pour le web (Blogs, Youtube, Dailymotion) et France Net Infos !.Depuis 2014 j'ai couvert les événements cinématographiques du Cap Spartel Film Festival à Tanger (Maroc).Depuis 2010 j'effectue des modules Web sur le Festival International du Film de Marrakech (Tapis Rouge).Concepteur de clips je réalise des "snapshots" pour les auteurs compositeurs.

A lire aussi

Lady Sir – Journal d’une aventure musicale

Lady Sir est l’histoire de deux rencontres, celle de Rachida Brakni et Gaëtan Rousses,  puis celle de leur groupe, ...

Lire les articles précédents :
Run My City – Course dans Paris le 26 mars 2017

Run My City - 26 mars 2017, proposera un parcours hors des sentiers battus et ...

Je ne me suis jamais sentie aussi belle

Je ne me suis jamais sentie aussi belle est une bande dessinée d’Isabelle Bauthian et Maud Hopsie, ...

Les objets connectés à la conquête du marché automobile

En 2016, les objets connectés sont partout. Et dans le sillon de « connected everything », l’innovation ...

Fermer