Accueil / Culture / Littérature / BD / World War Wolves, tome 1, Dieu a de l’humour.

World War Wolves, tome 1, Dieu a de l’humour.

world-war-wolves-t1-dieu-humour-soleilParu le 18 juin 2014, aux éditions Soleil, la nouvelle série, post-apocalyptique, World War Wolves, de Jean-Luc Istin, pour le scénario et Kyko Duarte, pour le dessin, débute avec le premier tome, Dieu a de l’humour, un album où l’on découvre les Etats-Unis frappés par un mal contagieux, d’une nature indéterminée, en proie à une invasion de lycanthropes…

Les principaux personnages, au nombre de dix, sont présentés sur une double-page, c’est ainsi que débute l’ouvrage. Puis la bande dessinée prend le relais, on y voit une voiture, qui roule très vite, arrivée dans la petite ville de Joshua’s river, près de l’église où le père Elia Lloyd fait son serment. Lorsqu’il est interrompu par une femme, une mère qui entre dans l’église en hurlant à l’aide ! Dans ses bras elle porte son fils qui est mourant, elle explique rapidement qu’elle a lu sur le net que le père Elia Lloyd était capable de miracles. Son fils a été mordu par un animal, et les médecins affirment qu’ils ne peuvent rien faire, ses signes vitaux sont faibles. Alors le père demande à toute l’assemblée de prier pour sauver l’enfant, de ses mains il entoure la tête de l’enfant et prie. Mais l’enfant semble mort, sa mère le pleure, jusqu’au moment, où le père crie et ordonne à l’enfant de se lever et de vivre. Alors l’enfant ouvre ses paupières, mais ses yeux sont tous blancs, la mère heureuse se jette dans les bras de son fils pour l’embrasser, mais celui-ci sort ses crocs et la mord violemment, elle tombe à terre, il se redresse prêt à sauter sur toute l’assemblée…

Le scénario de Jean-Luc Istin est bien mené et découpé, entre bande dessinée, comics, qui propose également des « interludes »,world-war-wolves-t1-dieu-humour-soleil-extrait journal intime, articles de journaux, vidéos, extraits de blog… afin de mieux comprendre ce que vive les différents personnages, mais également cette population qui est envahis par des sortes de loup-garou qui dévorent les hommes ou les changent en bête. Ainsi le lecteur va suivre, un homme religieux, qui a peut-être vu le premier lycanthrope, une famille qui cherche un refuge sûr, dont le père était romancier et la femme est enceinte, un homme noir et aveugle, un shérif, et un otage des loups, qui se servent de lui, car il a le don de réparer tout ce qu’il touche… C’est donc par coupures que le lecteur va découvrir les faits, suivre ces différents personnages, et s’angoisser pour leur survie, car aucun endroit n’est assez sûr, les loups peuvent se changer un être humain et passer inaperçu, enfin presque ! Le dessin de Kyko Duarte est très plaisant et fluide, les personnages sont expressifs, et le choix de noir et blanc est appréciable.

World War Wolves, Dieu a de l’humour, est une bande dessinée prometteuse, même si l’on est encore loin de tout connaître sur les différents personnages, on si attache rapidement, la fin de l’ouvrage est sous tension, on attend la suite…

PDF24    Envoyer l'article en PDF   

A propos celine.durindel

A lire aussi

Arles, la 8ème édition « Octobre-Numérique » montre le ON !

Une 8ème édition « Octobre-Numérique » sous le signe du « On », pour allumer les machines et les ...

Lire les articles précédents :
SmartConnect:Un smartphone designé pour les seniors

Un smartphone désigné pour les seniors:   De nos jours c'est une certitude, le smartphone ...

Mes premiers livres de bain, Léon le petit matelot et Marie la mouette.

Parus en mai 2014, aux éditions Nathan, Mes premiers livres de bain se présentent par ...

Les mots croisés du Petit Larousse illustré 2015.

Paru fin juin 2014, aux éditions Larousse, le livre jeu d’Yves Cunow, Les mots croisés ...

Fermer