Accueil / Culture / “Le Mans” dans une version HD l’évènement

“Le Mans” dans une version HD l’évènement

Prenez le départ de la plus grande course de tous les temps en regardant le film “Le Mans” dans une version HD restaurée

 

 

“Le Mans” est avant tout le film d’une frustration : celle de l’acteur Steeve McQueen, passionné de sport automobile et qui se voit refuser par ses assureurs sa participation à la célèbre course d’endurance, les 24 Heures du Mans. Nous sommes au début des années 70, et la star est alors la mieux payée du cinéma. Il décide donc, à défaut d’y participer, de réaliser un film en hommage à cette course mythique. Les images s’enchaînent à 320 km/h sur fond de moteurs rugissants, de cœurs qui s’emballent et d’adrénaline pure. Plongé en plein cœur de la course, le spectateur retient son souffle et la magie opère, grâce notamment à l’utilisation des toutes premières caméras embarquées et à des effets spéciaux inédits. Les acteurs s’éclipsent volontiers derrière les véritables stars du film, la Porsche 917 et la Ferrari 512 S, qui déploient toute leur flamboyance dans cet incontournable classique. Les fans de compétitions automobiles ne manqueront donc pas de voir ou de revoir cette ode aux sports mécaniques en Blu-ray, dans une version HD restaurée et assortie de bonus exceptionnels.

 

Synopsis

Michael Delaney, coureur automobile, revient sur le circuit des 24 Heures du Mans un an après son grave accident dans lequel Pierre Belgetti, un autre pilote, a perdu la vie. Delaney dispute la course au volant d’une Porsche 917 aux couleurs du pétrolier américain Gulf. Il est l’un des deux favoris avec l’Allemand Erich Stahler (sur Ferrari 512 S). Il tombe alors amoureux de la femme du pilote disparu dans le crash qui a failli lui coûter la vie…

Le film d’une vie

Pendant toute sa carrière il a rêvé de ce film et si Steeve McQueen ne se trouve pas physiquement derrière la caméra ni n’a écrit le scénario, c’est bien lui qui est à l’origine de “Le Mans”. Acteur culte, ce coureur automobile aguerri, qui obtiendra d’ailleurs la seconde place au 12 Heures de Sebring en Floride, était littéralement fasciné par les 24 Heures du Mans, considérées comme la plus grande épreuve automobile d’endurance.

Frustré de ne pouvoir y participer pour des raisons d’assurances et déçu par les rares films traitant alors des sports mécaniques, il décide de lancer la réalisation de “Le Mans”, avec comme seule ligne de conduite d’en faire un film “vrai”. Le son des voitures est ainsi capté en vitesse réelle, les accidents ultraréalistes ne déversent pas des litres d’hémoglobine superfétatoires, au volant des bolides se trouvent de vrais coureurs professionnels, les dialogues sont limités au strict minimum, tout comme les scènes se déroulant en dehors de la piste.

Les héroïnes de “Le Mans” sont la Porsche 917 et la Ferrari 512 S, stars des circuits au début des années 70. Des voitures éblouissantes, capables d’atteindre 320 km/h en ligne droite. Steeve McQueen prendra d’ailleurs lui-même le volant de ces flèches sur la piste du Mans, permettant ainsi au réalisateur de tourner des scènes spectaculaires.

Au final, le film sonne parfaitement juste, retranscrivant dans ses moindres détails l’ambiance de cette course mythique.

Des effets spéciaux inédits

Outre le fait d’être la plus belle ode du cinéma aux sports mécaniques, “Le Mans” se distingue également par ses techniques de tournage, totalement innovantes pour l’époque. Caméras embarquées sur les voitures (une première en 1970), disséminées sur la piste ou encore positionnées sur des plateaux mobiles… L’image colle aux roues des bolides, captant le moindre soubresaut, les accélérations et décélérations, la concentration des pilotes et créant ainsi chez le spectateur des sensations inédites.

Pour parfaire le réalisme, la production est également parvenue à qualifier une Porsche 908 à l’édition des 24 Heures du Mans de 1970 et a su convaincre les organisateurs de la course de l’équiper de caméras. En intégrant ces images au montage final, les événements qui se déroulent dans le film semblent tous se dérouler pendant cette compétition.

Les deux principaux accidents qui ponctuent l’intrigue de “Le Mans” ont, eux aussi, bénéficié de moyens hors norme avec la mise au point de voitures télécommandées, permettant le rendu exact des risques encourus par les pilotes.

 

Évènement

De manière à magnifier le 40ème anniversaire de la sortie du film, sa restauration et sa réédition au format Blu-ray, l’Automobile Club de l’Ouest s’associe à CBS/Paramount Home Entertainment pour une séance de cinéma absolument exceptionnelle. “Le Mans“ sera projeté sur un écran géant installé en plein air au milieu de la mythique ligne droite des stands du Circuit des 24 Heures.
Cette projection aura lieu le mardi 7 juin 2011, à 22 heures, soit quatre jours avant le départ de la 79ème édition des 24 Heures du Mans (11 et 12 juin). L’accès à cette ‘’salle de cinéma’’ unique au monde sera gratuit  pour les possesseurs d’un billet enceinte générale, essai ou 24 Heures du Mans.
Le stationnement sera libre et gratuit sur le parking situé en face du Musée des 24 Heures, l’accès à la projection étant ensuite balisé.

Infos techniques :
Blu-ray “Le Mans”
Sortie le 1er Juin
PVC : 14,99 €

A propos redaction

La rédaction suit les tendances du moment dans le domaine d’actualité. elle vous propose de suivre l'actualité mais aussi des chroniques de livres, cinématographiques , de suivre l'actualité de vos loisirs ( parc , spectacles , sorties ) et de vous proposer des infos fraiches par nos journalistes présents dans toutes la France qui peuvent couvrir ainsi de plus près les informations , nous proposons aussi des dossiers thématiques en fonction de l'actualité et des podcasts audio et vidéos .

A lire aussi

le-mystere-des-EMI-Lallier-Leduc-Slider

Le Mystère des Expériences de Mort Imminente du Dr F. Lallier

Le Mystère des Expériences de Mort Imminente aux Editions Leduc. Quand un Docteur se penche ...

Un commentaire