Accueil / Culture / 28ème Visa pour l’image à Perpignan

28ème Visa pour l’image à Perpignan

Eglise des Dominicains
L’église des Dominicains et la photo

Visa pour l’image accueillait en 2015 près de 240 000 visiteursJean-Paul Griolet le président de l’association Visa pour l’image peut déjà se réjouir de la bonne fréquentation de cette édition, ce mardi 6 septembre les passionnés de Photo-Journalisme s’étaient donnés rendez-vous dans les sept grands lieux de programmation, avec un thème central sur la migration ! La page sera tournée le 11 septembre (date symbolique) pour un dimanche qui sera la 15ème commémoration de la tragédie américaine…

Perpignan
Perpignan cité Catalane

Avec France Net Infos vous le savez on privilégie toujours les grands rendez-vous annuels dans le domaine de la culture, on vous donne les liens pour y accéder et on recherche toujours les meilleurs plans. Avec le train http://www.train1euro.fr c’était facile avec un euro en poche de prendre le TER départ de Nîmes à 7h 12 pour arriver en gare de Perpignan à 9H 45 juste à temps pour visiter les expositions gratuites sur le photo journalisme ! Avoir rendez-vous avec les grands noms de la photographie travaillant chez Sipa, Reuters, Getty-images, Agence Vu etc…C’est vouloir vivre une émotion et une prise de conscience réelle de ce que le monde nous délivre au présent et aussi pour l’avenir !Pour cela, il faut prévoir une petite journée, un peu de marche dans le centre historique, vous croiserez le sourire d’une population accueillante et méridionale !

La marraine du OFF Mathilde de L’Ecotais (photographe culinaire, réalisatrice de food art et de films publicitaires) a lancé cette 28ème édition accompagnée de Thierry Marx et de Bernard Thomasson. Une référence à son livre « Une histoire à la carte » (Ed de la Martinière) le vernissage à la Villa Duflot a lancé la semaine dernière une édition autour de 80 lieux (restaurant, lieux publiques, commerces, galeries etc…) pour voir la photographie sous toutes les coutures http://www.visapourlimage.com

Roger Turesson
Arsenal des Carmes Roger Turesson

Pour ma part, j’ai apprécié l’exposition de Niels Ackermann (Lauréat de la ville de Perpignan Rémi Ochlik 2016) son travail sur l’après catastrophe russe concernant la centrale atomique, l’Ange blanc : les enfants de Tchernobyl sont devenus grands ! Il a préféré photographier une partie de la jeunesse de Slavoutytch située à 40 km du sarcophage nucléaire pour dire que la vie poursuit son chemin, photos de couples et scènes du quotidien.

Antonio Olmos
Antonio Olmos (Gare de Budapest)

C’est à l‘Arsenal des Carmes que les festivaliers ont le plus commenté à la sortie de l’exposition les photos de Roger Turesson http://www.rogerturesson.se (Suède). « Son travail sur les migrants est remarquable » ajoutait Denise accompagnée de son mari « Nous venons chaque année à Perpignan, nous sommes de l’Aude, on a une prise de conscience de ces populations fuyant la misère…la photo est un formidable média révélateur » précisait Etienne le mari de Denise. Que ce soit Sergey Ponomaret ou encore Antonio Olmos http://www.antonioolmos.com, comme Roger Turesson le sujet de ces fuyards de la misère prône à Visa pour l’image. L’île de Lebos qui voit passer plus d’un demi million de réfugiés ou encore la Gare de Budapest forment les terrains de ces photographes qui témoignent toujours, pour ne pas oublier !A travers « The guardian » ou encore « The New York Times » ces photo-journalistes s’expriment racontent et nous donnent les larmes aux yeux, comme Aris Messinis (Visa d’Or News Award 2016) leurs sujets tournent autour de l’homme dans l’humanité et dans la charité ou l’exclusion…

Pour finir sur une note positive et féminine, je note avec une mention spéciale le très beau travail de Laurence Geai « Sipa Press » http://www.laurencegeai.photoshelter.com qui a fait un remarquable travail de journalisme avec des vues magnifiques sur la Cisjordanie : On apprend que 450 000 colons utilisent plus d’eau que les 2, 3 millions de palestiniens ! En effet l’état Hébreu s’occupe de la grosse majorité de l’acheminement de l’eau sur ces territoires, une manière de prendre le contrôle sur les plus faibles. Il y a tant de mots à dire sur Visa pour l’image, une pensée à la famille de Camille Lepage (photo journaliste) qui grâce à la fondation du nom de la photographe disparue en Afrique permet de donner une bourse de 8 000 euros à un jeune talentueux…à suivre ! Bilan de la journée : 2 euros pour le train, 6 euros pour un plat du jour et 2 euros pour l’eau et le café, Total dépensé 10 euros.

Eric Fontaine

fr.pdf24.org    Envoyer l'article en PDF   

A propos eric Fontaine

Après des études de commerce (EDC) et de journalisme (Studio Ecole de France) j’ai commencé ma carrière comme Responsable de la Communication (FUN RADIO MONTPELLIER) et ensuite dans la publicité visuelle (Avenir Affichage) et imprimeries…Depuis 2007, je consacre une partie à la réalisation de reportages (videos, court-métrages, interviews) pour le web (Blogs, Youtube, Dailymotion) et France Net Infos !.Depuis 2014 j’ai couvert les événements cinématographiques du Cap Spartel Film Festival à Tanger (Maroc).Depuis 2010 j’effectue des modules Web sur le Festival International du Film de Marrakech (Tapis Rouge) et sur « Cinémed » le festival de Montpellier.Concepteur de clips je réalise des « snapshots » pour les auteurs compositeurs, et des captations pour le théâtre (déplacement en France et à l’étranger).

A lire aussi

« Chantons sous la pluie » Retour du célèbre musical d’Hollywood au Grand Palais

Attention chef d’œuvre ! L’adaptation scénique du film de Stanley Donen et Gene Kelly crée ...

Lire les articles précédents :
TARATATA 100% live avec Alicia Keys,Dionysos

Nagui donne le coup d’envoi d’une nouvelle saison de TARATATA 100% live avec un numéro ...

Meurtres à la Ciotat au cœur des chantiers navals

Ce nouvel opus de la collection "Meurtres à ..." réunit Elodie Varlet et Philippe Bas ...

L’Étrange Festival 2016 : toute société a l’horreur qu’elle mérite

Du 7 au 18 septembre, le Forum des Images accueille la 22ème édition de l'Étrange ...

Fermer