Accueil / Actu du web / A Montpellier « La Panacée » révolutionne l’Art contemporain.

A Montpellier « La Panacée » révolutionne l’Art contemporain.

La Panacée nichée dans les ruelles de Montpellier

L’esprit corpo » Made in Montpellier » version Beaux-Arts se fait ressentir à La Panacée, le lieu incontournable de l’Art, dans cette cité étudiante ! En plus d’être au coeur de l’Ecole des Artistes, on peut boire un café, discuter avec les élèves et par cette grande chaleur estivale se transformer en « Bouddhiste pieds-nus » pour prendre la fraicheur des lieux !

Méditer dans ce lieu (ancienne Fac de Pharmacie), c’est faire honneur à Nicolas Bourriaud le Directeur Artistique qui nous propose un second cycle époustouflant, hors champs des expositions traditionnelles. La Panacée revendique haut et fort ses aspirations avec Wim Delvoye, John Bock et le collectif « Pré-Capital ».

Wim Delvoye et son logo

Accompagné par les vocalises d’une charmante hôtesse d’accueil, les grandes salles blanches offrent une résonance acoustique idéale, les esquisses de Wim Delvoye sur « Cloaca » postent le travail de l’artiste sur sa fameuse machine fécale, baptisée « Système Digestif Mécanique ». Entre le logo et les dessins réalisés entre 2000 et 2010, le plasticien se positionne dans le groupe des « Nouveaux Réalistes », la preuve irréfutable de son ascension technique et codifiée, souffle son univers coloré d’une sophistication humaine au service de l’ingéniosité. C’est un peu comme si Terry Gilliam dans « Gilliasmesque » nous offrait ses mémoires natales à contrario de ses pensées posthumes ! On parcoure les dessins des dix versions de « Cloaca », la machine à caca avec un certain regard basé sur l’expertise de l’Artiste. Au fond, Wim Delvoye griffonne les plans qui glissent vers la bioéthique, et si son oeuvre poétique rejoint le scientifique, l’artiste Belge s’en amuse. Friedrich Hegel nous murmure « La Grande Ruse, c’est que les choses soient comme elles sont… » C’est surement par cette pensée du philosophe que Wim Delvoye évoque l’Art qui se détourne de la nature !

Monsieur et Monsieur John Bock

John Bock présenté à La Panacée, c’est un peu comme si l’Artiste Allemand s’était offert une Simca Gordini avec un moteur Porsche ! Inscrit dans le mouvement Fluxus, préconisant la pratique d’un Non-Art, John Bock inaugure sa première exposition Française dans un centre d’Art !! « Monsieur et Monsieur » que j’ai visionné durant 37 minutes, offre la vision de deux hommes cloitrés dans un appartement surgit des années 70, John Bock dans cet univers Kafkaïen filme ses deux êtres, en faisant l’échos d’un monde sournois et pathétique. Les pièces se modifient, mais les esprits restent entre les deux vieux avides de leur secret. Une absurdité revendiquée par le « performer » Allemand, qui prône une folie mesurée, même si les papys psychotiques jouent leur propre fonctionnalité cérébrale dans un enfermement renversant ! Dans « Glissade dans la sueur perlée des Aisselles » titre hautement ironique et comique John Bock explique : « Pour moi l’art est gluant et collant, il faut y plonger les mains ». Même vision décadente dans « Kreatürliche Unschuld de 2013 », John Bock nous renvoie à l’univers de Dali, complètement surréaliste où le sanguinolent positionne la natalité dans des particules fantasmagoriques, où seul l’artiste évolue avec les clés d’une introversion proche d’Oedipe ! Il s’amuse de la beauté féminine avec la femme de Thomas Muller le Footballeur Allemand...Lisa Trede devient une muse vampirisant un homme âgé, mélangeant aussi une fertilité avec une virginité de l’âme, comme si les escarpins vengeurs de la belle avaient pour mission de réduire à néant l’envie masculine et empêcher toute issue de secours à l’homme esseulé !.

Pour finir l’exposition : Pré-Capital est un collectif d’Artistes mélangeant les formes populaires et rurales dans l’Art Contemporain. Elise Carron diplômée de l’Ecole d’Art d’Annecy expose une oeuvre singulière en terre, celle liée à l’ancestral qui de générations en générations se transmet par le savoir faire d’une culture primordiale à la survie de l’homme ! Au 14 rue de l’Ecole de Pharmacie à Montpellier, retrouvez tout le programme jusqu’au 20.08.2017 entrée gratuite pour tous. sur http://www.lapanacee.org

Eric Fontaine

 

PDF24    Envoyer l'article en PDF   

A propos eric Fontaine

Après des études de commerce (EDC) et de journalisme (Studio Ecole de France) j'ai commencé ma carrière comme Responsable de la Communication (FUN RADIO MONTPELLIER) et ensuite dans la publicité visuelle (Avenir Affichage) et imprimeries...Depuis 2007, je consacre une partie à la réalisation de reportages (videos, court-métrages, interviews) pour le web (Blogs, Youtube, Dailymotion) et France Net Infos !.Depuis 2014 j'ai couvert les événements cinématographiques du Cap Spartel Film Festival à Tanger (Maroc).Depuis 2010 j'effectue des modules Web sur le Festival International du Film de Marrakech (Tapis Rouge).Concepteur de clips je réalise des "snapshots" pour les auteurs compositeurs.

A lire aussi

Solidays 2017 : les 3 artistes à voir absolument, qu’il neige, qu’il vente, qu’il canicule !

La saison des Festivals est lancée. Ce week-end, vous aurez le choix entre le Maquisards ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire les articles précédents :
Alderamin on the sky : la légende de l’invincible général oisif !!

Alderamin, un nouveau seinen aux Éditions Ototo, qui nous raconte comment Ikta Solork, un élève ...

Viva Havana : La nouvelle gamme exotique de Yankee Candle

Ce n'est plus un secret pour personne, nous sommes tombés sous le charme de Yankee ...

Château de Vianden : patrimoine culturel européen

Le château de Vianden, est un magnifique monument de rang européen situé au Luxembourg dans ...

Fermer