Accueil / Actu du web / Anne-Dauphine Julliand présente « Et les Mistrals Gagnants »

Anne-Dauphine Julliand présente « Et les Mistrals Gagnants »

Anne-Dauphine Julliand

Anne-Dauphine Julliand est une femme de lettres Française, journaliste et auteur du livre « Deux petits pas sur le sable mouillé ». Nous l’avons rencontrée lors de l’avant-première du documentaire « Et les Mistrals Gagnants » .

Lorsque j’étais investi dans la lutte des maladies orphelines  pour l‘AFM (l’association Française contre les myopathies), je produisais des modules d’images pour le Téléthon que Marie France Nardi diffusait dans son émission sur France3. Je me suis souvenu d’une phrase « Les enfants ont cette faculté de rebondir après les larmes. Parce qu’ils ne projettent pas l’avenir : Ils vivent pleinement l’instant présent ! ». Ces mots ont été écrit par Anne-Dauphine Julliand dans son premier livre vendu à plus de 260 000 exemplaires, un ouvrage qui a bouleversé les lecteurs lors de la première parution en 2011.Depuis elle a aussi écrit « Une journée particulière » en 2013.

Anne-Dauphine Julliand et Ambre

La réalisatrice est souriante, une jolie femme dont le courage anime ses pensées et son talent de communicante. L’essentiel ne m’est pas apparu de suite lors de la sortie de projection du documentaire au cinéma Sémaphore de Nîmes, il m’a fallu composer avec mon ressentiment quelques jours après cette diffusion des images sur les enfants.Le documentaire qui a nécessité plus de 110 heures de tournage dans 5 lieux différents, 3 années de mise en place du projet, un budget d’environ 1 million d’€, 1 800 donateurs du web pour un  « crowdfunding » participatif et intelligent, récolte le fruit d’une persévérance à toutes épreuves.

Camille héros du documentaire « Et les Mistrals Gagnants »

J’avais vu Anne-Dauphine Julliand dans l’émission de Thierry Ardisson, où elle évoquait l’histoire de sa petite Thaïs atteinte d’une leucodystrophie métachromatique, petit ange dans le ciel depuis 2007 l’année où décède « Celle qui était mon rayon de vie… » racontait la réalisatrice sur le plateau télé de l’époque. Depuis cette « mère courage » fait face à la maladie identique d’Azyllis qui a eu une greffe de moelle osseuse pratiquée peu après la naissance, et qui prolongera sa durée de vie.Comment ne pas parler de Loïc son mari pilier de la famille autour de Gaspard et d’Arthur les deux fils très sensibilisés par le combat d’Azyllis au jour le jour pour lutter face à une échéance d’une maladie que l’on peine à comprendre encore aujourd’hui, tant la recherche de solutions est difficile.

L’affiche du film « Et les Mistrals Gagnants »

Tout cela fait la force de la réalisatrice dans son interrogation, son analyse et son regard de la vie. Bien sûr Anne-Dauphine s’investit au coeur d’associations de parents d’enfants malades ou de fondations qui épaulent les familles, mais le centre de son combat est surtout dans l’image qu’elle nous offre de ces enfants courageux. Rien de pathétique qui risque de nous abimer l’âme bien pensante de nos regards face à un Camille, véritable petit soldat de la vie. Ce dernier n’est plus de ce monde aujourd’hui, mais son apparition dans le documentaire révèle sa force communicative et sa lutte sans retour confère la voie d’une rédemption face à l’inéluctable !

Ambre, Camille, Charles, Imad et Tugdual sont les héros du documentaire. La fougue de leur jeunesse gomme l’étrange réalité d’une mort qui plane au dessus d’eux, les effleure mais jamais ne les touche dans ce qu’ils ont de plus beau : Leur âme ! Le documentaire sera sur tous les écrans à partir du 1er février, je vous invite à faire un tour sur le site http://www.etlesmistralsgagnants.fr vous pourrez dialoguer avec l’équipe du film et connaître un peu plus sur le film qui distille des anecdotes autour de ces enfants lumineux.

Eric Fontaine

PDF24    Envoyer l'article en PDF   

A propos eric Fontaine

Après des études de commerce (EDC) et de journalisme (Studio Ecole de France) j’ai commencé ma carrière comme Responsable de la Communication (FUN RADIO MONTPELLIER) et ensuite dans la publicité visuelle (Avenir Affichage) et imprimeries…Depuis 2007, je consacre une partie à la réalisation de reportages (videos, court-métrages, interviews) pour le web (Blogs, Youtube, Dailymotion) et France Net Infos !.Depuis 2014 j’ai couvert les événements cinématographiques du Cap Spartel Film Festival à Tanger (Maroc).Depuis 2010 j’effectue des modules Web sur le Festival International du Film de Marrakech (Tapis Rouge) et sur « Cinémed » le festival de Montpellier.Concepteur de clips je réalise des « snapshots » pour les auteurs compositeurs, et des captations pour le théâtre (déplacement en France et à l’étranger).

A lire aussi

Je suis en CP – Apprendre à vivre ensemble

La série Je suis en CP se complète avec cet ouvrage hors-collection, Apprendre à vivre ...

Lire les articles précédents :
« Primaire »: Hélène Angel et Vincent Elbaz à Nice

A l’occasion de l’avant-première du film Primaire au Pathé Masséna de Nice, France Net Infos ...

Kushi : Le lac sacré, partez à l’aventure dans les steppes mongoles !

Les Éditions Fei ont décidé de nous faire découvrir un peu de culture chinoise, en ...

Carnaval de Sarreguemines 2017

Du 18 février au 1er mars 2017 se déroulera la 62ème édition du carnaval de ...

Fermer