Accueil / Agenda / ARLES : La Fondation Van GOGH présente « Soleil Chaud, Soleil Tardif »

ARLES : La Fondation Van GOGH présente « Soleil Chaud, Soleil Tardif »

Bice Curiger, la Directrice artistique de la Fondation Van Gogh a les yeux qui brillent, lorsqu’elle évoque en cette fin avril « Soleil Chaud, Soleil Tardif » !

La Fondation Van Gogh (Arles)

 

Cette historienne de l’art, co-fondatrice de la revue « The Parkett », a conservé toute l’énergie de son physique jeune et clairvoyant à 69 ans !. En 2013, elle a pris les rênes de la Fondation Arlésienne, et elle avoue à des confrères, que c’était « pour convoquer l’esprit de la dynastie d’artistes, que Van Gogh voulait voir réuni, à Arles« . Cinq années ce sont écoulées, pour Bice Curiger (Chevalier de l’ordre des Arts et des Lettres), aujourd’hui cette Suissesse a un savoir faire, reconnu dans le monde entier. Cette experte, rivalise d’ingéniosité dans l’accrochage de ces oeuvres (visible jusqu’au 28 octobre 2018), elle qui a été le « porte-voix » d’artistes comme Mario Merz ou Jannis Kounellis les Maîtres de l’Arte Povera, à Arles son fil conducteur est l’indépendance…On est loin de toute tentative d’appropriation avec la présentation de peintres, musiciens, plasticiens qui ont tous oeuvré pour une liberté de créer.

Paul NASH « Circle of Monoliths » 1937/38

« Soleil Chaud, Soleil Tardif » sonne à nos oreilles, quand on monte au premier étage de l’exposition, et que l’on contemple, l’ultime et dernière oeuvre de l’Artiste Paul Nash, réalisée en 1946 juste avant sa mort. Celui-ci avait travaillé sur une série intitulée « Tournesol & Soleil » démarrée en 1942, par ses va-et-vient dans le sud de la France, résultante de photos prises à Arles. Si l’asthme a eu raison de son état de santé fragilisé par les guerres, il n’en demeure pas moins l’un des fondateurs de l’esprit de la lumière, fasciné par l’abstraction et la nature, ou le désoeuvrement de l’homme, dans son déchirement intime. Simon Grant, le Commissaire de l’exposition de la trentaine d’oeuvres de Paul Nash, a su réunir pour la première fois en France des toiles symboliques du talent de ce britannique pas suffisamment connu dans l’hexagone.

Revenons aux premiers tableaux, ceux que l’on admire dans cette exposition thématique et collective. On voit réuni des prêts exceptionnels avec des illustres peintres comme : Pablo Picasso, Alexander Calder, Etel Adnan, Vincent Van Gogh, Giorgio de Chirico, Adolphe Monticelli, Sigman Polke, Germaine Richier, Joan Mitchell…Certes, on peut voir dans ces accrochages, la touche du modernisme qu’en pionnier de l’Art, Van Gogh observa dans les lumières hivernales de février 1888. Bien entendu Picasso à l’aube de ses 90 ans retrouvera la vitalité des pigments, du bleu offert par ces « post-modernistes », où la minéralité méditerranéenne prend, ce don venu du ciel !.

Sun Ra « pochettes de disques »

Sans équivoque, on prolongera nos désirs par les prophéties musicales de Sun Ra, dans les pièces installées sous la forme d’auditoriums, pour visionner des émissions de télé, des clips du musicien. Celui-ci inspiré par la dimension cosmique (proche de Dali), nous plonge dans le sentiment inéluctable, que le temps s’accroche aux sonorités d’un autre monde, celui des danses Africaines, et de ces années 70 où tout était permis. Ce mélange des styles, confère à l’exposition une panoplie de chefs d’oeuvres, que beaucoup de Musées aimeraient surement présenter, mais qui reste l’apanage de ce que l’on trouve ici à Arles, dans ce qu’il y a de plus illustre : L’or du soleil et du don de cette luminosité qui abonde dans cette ville du Rhône !.Pour les modalités d’entrées, vis à vis de la Fondation : http://www.fondation-vincentvangogh-arles.org

Eric Fontaine

A propos eric Fontaine

Après des études de commerce (EDC) et de journalisme (Studio Ecole de France) j'ai commencé ma carrière comme Responsable de la Communication (FUN RADIO MONTPELLIER) et ensuite dans la publicité visuelle (Avenir Affichage) et imprimeries...Depuis 2007, je consacre une partie à la réalisation de reportages (videos, court-métrages, interviews) pour le web (Blogs, Youtube, Dailymotion) et France Net Infos !.Depuis 2014 j'ai couvert les événements cinématographiques du Cap Spartel Film Festival à Tanger (Maroc).Depuis 2010 j'effectue des modules Web sur le Festival International du Film de Marrakech (Tapis Rouge) et sur "Cinémed" le festival de Montpellier.Concepteur de clips je réalise des "snapshots" pour les auteurs compositeurs, et des captations pour le théâtre (déplacement en France et à l'étranger).

A lire aussi

Ouistiti fait rire les petits, une nouvelle collection pour les tout-petits

Des histoires fantaisistes et des imagiers rigolos sont à découvrir dans cette nouvelle collection, Ouistiti ...

Lire les articles précédents :
Déclaration de mes revenus : la minute pratique en vidéo

D'ici 2019, l’ensemble des foyers fiscaux devra déclarer ses revenus en ligne. Et le prélèvement ...

Tom Leeb, Go On
Tom Leeb envoûte avec son clip live de Go On

Tom Leeb signe sur le label Roy Music un premier Ep dont on découvre le ...

Giro d’Italia 2018 : Dumoulin, Froome, Aru, Pinot…qui sortira vainqueur ?

Le Giro d'Italia 2018 s'élancera ce vendredi 4 mai pour 21 étapes qui devraient offrir ...

Fermer