Accueil / Actu du web / Avignon, Macha Makeïeff et son « Trouble Fête » jusqu’au 13 décembre

Avignon, Macha Makeïeff et son « Trouble Fête » jusqu’au 13 décembre

« Trouble Fête » de Macha Makaeïeff à Maison Jean Vilar

Durant le Festival d’Avignon, la créatrice de pièces de théâtre et artiste écrivaine, est venue dans la capitale du Vaucluse, pour présenter « Trouble Fête ». Jusqu’au 13 décembre, la scénographie nous embarque dans la rêverie, l’imaginaire. Ce voyage intimiste, évoque « Lewis Venus Alice » le spectacle de Macha Makeïeff, mais surtout l’écriture de Lewis Caroll, propice aux histoires inventées.

S’évader à la Maison Jean Vilar, au coeur d’Avignon…

L’exposition est réussie, l’installation voulue par Macha Makeïeff, et avec l’aide de Félix son fils, est avant tout un hymne aux collectionneurs, qui restent avec leur âme d’enfant. C’est peut être là, que l’on peut savourer une scénographie imaginée, par une mère et son fils, assistée par Clémence Bezat, mise en lumière par le « Grand » François Menou, et sonorisée par le talent de christian Sebille !. Bien entendu, ce projet soutenu par « La Fondation Cartier » co-produit par le Théâtre de La Criée et Le Festival d’Avignon, n’aurait pas eu l’envergure qu’il y a, dans la Maison Jean Vilar, complètement adaptée pour l’occasion de l’exposition.

Des objets liés à l’enfance et des animaux empaillés.

À 66 ans l’épouse de Jérôme Deschamps reste une artiste « inclassable ». Les animaux prêtés par le Musée d’histoire naturelle d’Aix-en-Provence, se positionnent au milieu des reliques appartenant à Macha et Georges. Son frère emmuré dans le silence, suite à une maladie psychique, a toujours développé un autre univers et joué avec les mots. Macha Makeïeff, rend hommage à celui qui est dans son coeur. Tels des trophées, ses objets révèlent l’identité, de celui qui a toujours communiqué, à travers un langage propre.

Des oiseaux, des figurines, un univers onirique…

Les animaux de « Trouble Fête » Maison Jean Vilar

Dans l’exposition, à l’étage de la Maison Jean Vilar, on prend du temps, à observer les quelque 80 animaux empaillés. Au centre, une cabine téléphonique, des vieux habits, des objets accrochés, comme une marque du passé. C’est beau, c’est poétique et Macha Makeïeff, nous dévoile une intimité réelle, dans cet espace repeint et dessiné singulièrement.

La mort est évoquée, sous la forme de petits squelettes ornés de bijoux de pacotille. On s’imagine des cérémonies initiatiques, ou ésotériques d’un autre temps. On se laisse guider, dans le dédale de la Maison Jean Vilar. On se sent comme habité, par ces accrochages, les objets familiers, sont en quelque sorte nos garants, impression faite en sortie d’exposition, tant l’univers présenté impose le respect. Macha Makeïeff, signe sa plus belle exposition, à contempler en cet automne à Avignon https://www.maisonjeanvilar.org

Eric Fontaine

Les oiseaux « Trouble Fête »
Félin de « Trouble Fête »
Le chien empaillé à Jean Vilar

A propos eric Fontaine

Après des études de commerce (EDC) et de journalisme (Studio Ecole de France) j'ai commencé ma carrière comme Responsable de la Communication (FUN RADIO MONTPELLIER) et ensuite dans la publicité visuelle (Avenir Affichage) et imprimeries...Depuis 2007, je consacre une partie à la réalisation de reportages (videos, court-métrages, interviews) pour le web (Blogs, Youtube, Dailymotion) et France Net Infos !.Depuis 2014 j'ai couvert les événements cinématographiques du Cap Spartel Film Festival à Tanger (Maroc).Depuis 2010 j'effectue des modules Web sur le Festival International du Film de Marrakech (Tapis Rouge) et sur "Cinémed" le festival de Montpellier.Concepteur de clips je réalise des "snapshots" pour les auteurs compositeurs, et des captations pour le théâtre (déplacement en France et à l'étranger).

A lire aussi

black-friday

Black Friday, les promos à ne pas rater

Vous êtes à l’affût des bons plans et des offres promotionnelles ? Vous ne devrez certainement ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Lire les articles précédents :
Nouveau Monde : Une fable pour raconter l’Histoire !

David Jesus Vignolli nous présente une nouvelle « fable » teintée de fantastique et d’onirisme, et nous ...

Avignon, 25 ans pour son Festival d’Art Contemporain

Du 5 au 20 octobre, Avignon va vivre au rythme de son 25ème Festival d'Art ...

désintoxication
Les traitements de désintoxication qui font du bien

La désintoxication métabolique se fait sur les organes de la désintoxication qui agissent efficacement dans ...

Fermer