Accueil / Culture / Bilan de Villette Sonique 2012: de mieux en mieux

Bilan de Villette Sonique 2012: de mieux en mieux

 

Certaines mauvaises langues ont tendance à dire que le succès d’un festival est lié à la météo. De ce point de vue, il est vrai que le festival Villette Sonique qui se déroulait à Paris du 25 au 30 mai 2012 a été particulièrement gâté. Un temps et des températures estivales sont évidemment très appréciés pour les concerts en plein air. Mais cela ne suffit pas car ce que les amateurs attendent surtout c’est une bonne programmation. Et n’en déplaise aux jaloux, celle de Villette Sonique 2012 était parfaitement réussie.

 

Pour sa 7 ème édition, ce jeune festival privilégie encore une programmation décalée, en marge des festivals traditionnels où sont attendues les têtes d’affiches, mais également renouvelée par rapport à l’année précédente. Moins de pop et plus de cold, de stoner rock et une soirée hip-hop qui a illustré avec Shabazz Palaces, MF Doom et Flying Lotus trois lectures différentes d’un même style musical.

La maxime de Villette Sonique pourrait-être : « La curiosité est le meilleur des défauts ». Celui auquel on fait appel en découvrant à la fois des artistes en devenir, mais également des groupes qui ont marqué l’histoire du rock indépendant et influencé de façon durable ceux d’aujourd’hui.

C’est ainsi que Melvins se retrouve à partager la scène avec Psychic Paramount, ou encore Godflesh et The Soft Moon. La comparaison est parfois difficile à soutenir pour les jeunes groupes tant il est vrai que les « anciens » ont fait d’excellentes performances. Mais toutes les leçons sont bonnes à prendre et la surprise est au rendez-vous pour qui sait ouvrir ses oreilles. On retiendra surtout les concerts de Melvins, qui après 20 albums et un style capillaire et vestimentaire qui n’appartient qu’à eux a su montrer de quoi la « vieille génération » était encore capable. Même constat pour Godflesh. Un groupe de métal atypique. Passés les à-priori sur les caractéristiques que l’on attribue généralement à ce genre de musique (beaucoup de bruit, des râles plus que des chants et la tête qui oscille d’avant en arrière quelle que soit la chanson), la gifle est de taille. Avec des mélodies et des rythmiques s’approchant parfois de la pop et un son parfaitement ciselé, et pour peu que le public soit attentif, on ne peut que constater la maitrise musicale d’un groupe qui a déjà plus de 20 ans d’existence. Le proverbe « c’est dans les vieux pots qu’on fait les meilleures confitures » est sans doute vrai.

 

En parallèle des concerts qui se déroulaient le soir en salle, comme dans tout festival qui se respecte, des concerts gratuits étaient organisés en plein air le weekend. Les familles pouvaient pique niquer dans l’herbe en écoutant Mudhoney, Elektro Guzzi, Egyptology ou encore Ariel Pink. De quoi élargir un horizon musical souvent assez formaté.

 

Les mauvaises langues (toujours les mêmes) diront que c’est un festival qui ne s’adresse qu’à une minorité de branchés parisiens underground. Après tout, Bénébar ou David Guetta n’étaient pas invités et il n’y avait pas non plus de savons bios et de t-shirt Bob Marley à vendre sur place. Mais les centaines de personnes de tous âges présentes sur les pelouses et dans les salles ne seront surement pas de cet avis et garderont plutôt en mémoire les noms des artistes qu’ils ont entendus parfois pour la première fois. Qu’un festival se concentre sur une ligne éditoriale exigeante n’est pas une tare. C’est au contraire le parfait pendant aux festivals plus généralistes. Une offre qu’il vaut mieux voir comme complémentaire plutôt que de chercher à les opposer.

Faire des pronostics sur la programmation de Villette Sonique 2013 serait à l’opposé de ce qui fait la nature de ce festival : l’éclectisme, le mélange des genres et des générations, le décalage, la surprise…En résumé ce qui fait la richesse de la musique.

A propos Agence

A lire aussi

Eden Tome 1 : un classique d’anticipation !

Eden, le premier tome d’une nouvelle série d’anticipation à découvrir depuis le 12 septembre aux ...

Lire les articles précédents :
Bal Blanc, une soirée très spéciale pour clore l’exposition Monumenta au Grand Palais

Du 10 mai au 21 juin se déroule à Paris sous la nef du Grand ...

Championnats de France de Gym à Nantes
La Gym pose ses agrès dans la Cité des Ducs

Championnats de France de Gym à Nantes La ville de Nantes accueille ce week-end (9 ...

Deux Pass a gagner pour le Hellfest!

Nous vous proposons en partenariat avec le Hellfest un petit concours a durée très limitée ...

Fermer